logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Net rebond de l'emploi intérimaire en octobre 2015

Selon le baromètre Prism'Emploi

Publié le

Chiffres de l'interim en hausse en octobre 2015Selon le baromètre Prism'Emploi, le secteur de l'intérim en France enregistre un rebond de +9,6% en octobre. Tous les secteurs sont en croissance, même le BTP.

Selon le baromètre mensuelle de Prism'Emploi, l’organisation professionnelle, qui regroupe plus de 600 entreprises de toutes tailles représentant 90% du chiffre d’affaires de la profession, le mois d'octobre 2015 est à marqué d'une pierre blanche.

En effet, « avec une progression de 9,6%, la croissance de l’emploi intérimaire atteint en octobre son plus haut niveau depuis le 2ème trimestre 2011. » Cette embellie est d'autant plus remarquable que tous les secteurs sont orientés à la hausse, y compris le BTP, sortant d’une baisse continue depuis plus de 4 ans.

Depuis le début de l'année, soit 10 mois, l’emploi intérimaire, en recul depuis le 4ème trimestre 2011, croît de 3,8%. « Cette croissance reste relativement modeste, mais tend à s’accélérer, ce qui constitue un élément encourageant pour l’emploi. »

Dans le détail, l'emploi intérimaire progresse dans tous les secteurs :

  • commerce (+12,5%)
  • transports (+11,2%)
  • industrie (+10,2%)
  • services (+9,0%)
  • BTP (+4,9%).
Ce regain dans le BTP, qui pèse pour près de 50% des effectifs est un signe que les professionnels attendaient depuis longtemps. Mais il est encore trop tôt pour vraiment se réjouir car en effet, « le recul enregistré dans le BTP depuis le début de l’année 2015 reste significatif : les effectifs intérimaires du BTP se situent désormais 25 % en-dessous du niveau antérieur à la crise du secteur. »

En terme de qualifications aussi, toutes sont en hausse.

L'emploi intérimaire se développe ainsi chez :
  • les employés (+13,4%),
  • les cadres et professions intermédiaires (+10,7%),
  • les ouvriers non qualifiés (+8,9%)
  • et les ouvriers qualifiés (+8,1%).


En termes géographiques, enfin, toutes les régions sont en hausse.

Les régions où les effectifs connaissent la plus forte hausse mensuelle sont

  • la Franche-Comté (+20,4%),
  • le Nord-Pas-de-Calais (+14,7%)
  • et les Pays-de-la-Loire (+14,6%).
  • Suivent le Limousin (+13,9%),
  • la Champagne-Ardenne (+13,4%),
  • la Bretagne (+12,0%),
  • le Centre (+11,0%),
  • l'Auvergne (+10,9%),
  • la Basse-Normandie (+10,7%),
  • le Languedoc-Roussillon (+10,0%).

Les régions où les progressions sont les moins fortes sont

  • la Picardie (+1,9%),
  • la Haute-Normandie (+4,7%),
  • le Poitou-Charentes (+4,3%),
  • ou encore l'Alsace (+5,3%).
En cumul sur 10 mois, certaines régions progressent significativement :
  • Lorraine (+10,6%),
  • Languedoc-Roussillon (+11,3%),
  • Franche-Comté (+9,7%),
  • Nord-Pas-de-Calais (+7,7%).

D'autres régions par contre restent au négatif comme

  • le Poitou-Charentes (-2,4%),
  • la Picardie (-1,5%),
  • la Champagne-Ardenne (-1,4%).

L'Ile-de-France ne fait pas de miracle avec une progression de +2,7%.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top