logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Restauration : Les plateaux repas ont le vent en poupe

8ème partie du dossier : "Dossier Restauration : quelles nouvelles tendances en 2015 ?"

Publié le

Selon les estimations de Xerfi, le segment des plateaux repas et des traiteurs en entreprises a le vent en poupe. Il devrait connaître une hausse moyenne de 6% par an de son chiffre jusqu'en 2017 pour atteindre 124,3 millions d’euros.

En mars dernier, Xerfi publiait l'étude « Le marché des plateaux-repas et des traiteurs en entreprise : quelles perspectives à l’horizon 2017 face au renforcement de la concurrence et aux pressions tarifaires accrues ? ». Cette étude de 250 pages réalisée par Cathy Alegria dépeint un segment en plein boom « fortement sollicité dans un contexte où les rythmes de travail s’accélèrent et où les entreprises mènent des politiques de cost killing ». Résultats de cet engouement pour ce mode de restauration, les experts de Xerfi anticipent une hausse moyenne de 6% par an du chiffre d’affaires des spécialistes du secteur entre 2014 et 2017 pour atteindre 124,3 millions d’euros.


Des acteurs de plus en plus nombreux

Sachant que le marché des plateaux repas est porteur, de plus en plus d'acteurs s'y engouffrent. « Les traiteurs se positionnent dorénavant sur cette niche ainsi que les livreurs de sushis (Sushi Shop, Planet Sushi…) et les livreurs des plats de restaurants (Resto-In, Alloresto…), dont l’offre est un véritable substitut aux coffrets-repas en raison d’un positionnement prix et d’un niveau de service très proches (service d’un bon standing, repas complets, etc.) » Et c'est sans compter depuis le début des années 2000, la concurrence des filiales de groupes agroalimentaires ou de groupes de restauration hors foyer ! « Cette pression concurrentielle pèse sur la conquête de parts de marché des spécialistes et sur les prix de leurs prestations » résume Xerfi.


Une inévitable montée en gamme

A l'image de la restauration rapide qui de plus en plus tend vers le fast casual, les plateaux repas n'ont de cesse ces dernières années de monter en gamme sans pour cela faire exploser les prix. Produits locaux, de saison ou issus de l’agriculture biologique... les plateaux repas d'aujourd'hui doivent remplir un cahier des charges strict et innover sans cesse, à l'image de la gamme « Saison » de Class’Croute met à l’honneur des produits de saison. « Pour fidéliser leurs clients et en conquérir de nouveaux, les acteurs doivent se démarquer. » Cela passe par exemple par une offre élargie de recettes (spécialités étrangères, « fait maison », partenariats avec de grands chefs…), mais aussi par une multiplication des boutiques en réseau pour mieux sortir de Paris. « Les spécialistes des plateaux-repas peuvent se distinguer par la qualité de leur prestation, notamment par leur réactivité et flexibilité en matière de livraison. »


Selon une étude récente réalisée par CHD Expert, à midi 5% des Français se font livrer leur repas.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top