logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le parcours de sélection d'un candidat à la franchise

Savoir se préparer au parcours du combattant

Publié le

Ouvrir une franchise, c'est un peu comme décrocher un emploi. Il ne suffit pas d'avoir la motivation ou le bon profil pour devenir franchisé, il faut savoir convaincre ! La sélection d'un candidat à la franchise est un processus parfois long, et il est important de bien s'y préparer. Notre tour d'horizon vous y aidera.

Se préparer au parcours de sélection des candidats à la franchise

Le travail de préparation

Avant même de prendre contact avec une enseigne, il est important d'avoir effectué tout un travail préliminaire. D'une part, faites des recherches approfondies sur les réseaux qui vous intéressent ; adressez-vous aux franchisés, lisez la presse et les sites internet spécialisés et interagissez avec les professionnels de la franchise sur les salons.

D'autre part, prenez le temps de faire un bilan personnel. Une création d'entreprise en franchise implique d'importants changements dans la vie personnelle de l'entrepreneur. Soyez certain de connaître vos forces, vos faiblesses et vos envies. Parlez à votre entourage afin de vous éviter des tensions supplémentaires pendant le démarrage de votre affaire.

De manière générale, et à tous les stades du processus de sélection, n'hésitez jamais à poser des questions et à clarifier les informations qu'on vous communique. Pour ce faire, appuyez-vous sur la brochure de présentation, sur les renseignements des réunions de candidats, voire sur le DIP reçu juste avant de signer votre contrat. Prenez le temps de vérifier les chiffres, en vous rendant sur internet et en discutant avec les franchisés. Une conversation franche avec un chef d'entreprise qui a quitté le réseau peut être plus édifiante que toutes les présentations de l'enseigne.

Les premiers contacts

Peu de franchiseurs prennent des rendez-vous sans savoir à qui ils ont affaire. Tout comme un employeur lirait d'abord votre CV, une enseigne vous demandera de remplir un questionnaire. Ce court document vise à collecter les informations critiques, y compris financières, qui permettent de filtrer les candidats manquant de sérieux. Répondez au mieux, sans rien cacher et surtout sans mentir. Un contrat de franchise est signé pour des années, et une relation qui commence sur un mensonge ne peut que mal finir.

Si vous en avez la possibilité, rencontrez les équipes du franchiseur sur les salons de la franchise. Vous pourrez poser des questions de manière informelle et établir un contact. Mais attention, soyez sûr d'avoir un projet avant de discuter avec un franchiseur qui vous intéresse. Vous n'aurez qu'une chance de faire une bonne première impression !

Rencontrer le franchiseur

Une fois le filtrage passé, vous devrez convaincre le franchiseur que vous êtes la bonne personne pour ouvrir sa prochaine unité. Dans le monde du travail, avant de vous convier à un entretien d'embauche, un recruteur vous ferait d'abord passer un entretien téléphonique. Certaines enseignes font de même. D'autres organisent des journées d'information à destination des futurs candidats. Vous y assisterez à des présentations du réseau et du concept, puis vous vous entretiendrez avec un responsable du développement.

Si vous passez cette sélection, il sera temps pour le grand oral : l'entretien officiel. Ou plutôt, les entretiens. Un franchiseur a besoin de bien connaître ses franchisés, et cela prend du temps. Vous rencontrerez les responsable du développement du réseau, le dirigeant de l'entreprise, et parfois aussi l'équipe d'assistance des franchisés. A toutes ces occasions, rappelez-vous d'une chose : vous êtes venu négocier un partenariat. Il s'agit d'un processus d'évaluation mutuelle. L'enseigne cherchera à mieux évaluer votre profil et votre personnalité, mais vous devrez faire votre mieux pour décider si le réseau correspond à vos attentes.

Nous le répétons donc : posez des questions et ne laissez aucune zone d'ombre. Si vous décidez de signer avec le franchiseur, vous investissez beaucoup d'argent et beaucoup de temps. Des années de votre carrière qui pourraient être gâchées si vous faites une erreur.

Négocier en toute connaissance de cause

Enfin viendra le moment de la signature. Prenez le temps de bien étudier le contrat et le DIP, en vous faisant aider de professionnels (expert-comptable, avocat spécialisé dans la franchise, etc.).

Comme dans toute négociation contractuelle, il faudra savoir garder votre calme. Les responsables du développement emploient parfois des techniques commerciales visant à vous faire signer au plus vite. On vous rappelle que l'emplacement qu'on vous propose est très demandé, on sous-entend peut-être qu'un autre candidat est prêt à signer… Autant d'arguments que vous devrez prendre avec un grain de sel : rappelez-vous toujours que le franchiseur a autant besoin de vous que vous de lui. Une tête de réseau digne de ce nom ne laissera pas le profil idéal lui filer entre les doigts.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top