logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les cabinets de conseil toujours ralentis par la crise

Une progression anticipée de + 2,5 % en moyenne de 2014 à 2018

Publié le

Dans une récente étude, le cabinet d'études sectorielles Precepta confirme que les cabinets de conseil en management sont encore loin d'avoir retrouvés leur rythme de progression d'avant crise. Ceci étant, le plus dur est désormais dans le rétroviseur !

cabinets conseil vdlf Dans une étude intitulée « Les cabinets de conseil en management en France à l’horizon 2018 – Saisir les opportunités de la révolution numérique pour surmonter la crise », publiée à la mi-octobre, Precepta brosse le portrait en demie-teinte d'un secteur en convalescence.

Ainsi, selon les experts de Precepta, le chiffre d'affaires des cabinets progressera en moyenne au rythme de 2,5% par an en valeur de 2014 à 2018, soit un rythme inférieur à sa moyenne de long terme.


Un secteur durement touché par la crise

La crise que traversent les cabinets de conseil en management est profonde et persistante. Les activités ont du mal à rebondir, handicapées par le lent retour à la croissance économique globale. Toutes les structures ne sont toutefois pas logées à la même enseigne. Selon Precepta, ce sont les poids lourds du secteur qui affichent un chiffre d'affaires compris entre 40 et 100 millions d'euros qui ont été les plus affectés en 2012 « leur chiffre d'affaires reculant de 5,5% ».

A l'inverse, les structures de poids moyens, c'est à dire celles affichant un chiffre d'affaires entre 10 et 40 millions d'euros, ont largement profité de la baisse de forme des grands avec un revenu en hausse de 4,6%. «
Les performances financières de l’ensemble des cabinets se sont également dégradées. Le taux d’excédent brut d’exploitation de la profession (EBE/CA) a perdu 2,8 points entre 2006 et 2012, passant sous la barre symbolique des 8%, sous l’effet notamment de l’augmentation du poids de la masse salariale dans le chiffre d’affaires. »

La course à la taille critique s'intensifie

Le secteur du conseil en management continue d'attirer les opérateurs, et ce malgré le ralentissement enregistré pendant les années de crise. Parmi les « nouveaux » entrants, l'on trouve notamment des jeunes cabinets de conseil misant sur un business model renouvelé, des services internes aux grands groupes comme Orange, Vinci, etc qui reprennent la main sur les prestations jusqu'alors externalisées, ainsi que des grands cabinets « les Big Four » qui se repositionnent sur le segment du conseil en management. « De manière générale, la course à la taille critique s’imposera de plus en plus aux leaders du conseil en raison des nombreux investissements nécessaires pour répondre aux demandes toujours plus exigeantes des clients. »

Ces leaders qui dépassent les 100 millions d'euros ont largement investis ces dernières années dans le numérique pour proposer des solutions à forte valeur ajoutée. Cette stratégie semble être porteuse d'avenir selon Precepta qui estime en effet que numérique est le seul véritable relais de croissance. «
Le digital semble être, à court terme, le grand relais de croissance pour le secteur, les autres leviers restant globalement moins porteurs. »

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top