logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

« Notre réseau de magasins discount semble être un refuge pour les consommateurs », Bernard Levy (Le Marché aux Affaires)

Interviewé dans le cadre du salon Franchise Expo Paris 2022, Bernard Levy, directeur du développement Le Marché aux Affaires, revient sur les perspectives et ambitions de développement du réseau de commerce de proximité spécialiste des bonnes affaires dans l'équipement de la maison et de la personne.

« Notre réseau de magasins discount semble être un refuge pour les consommateurs », Bernard Levy (Le Marché aux Affaires)

MARCHE AUX AFFAIRES

Tout pour vous plaire, encore moins cher
Commerce de proximité spécialiste des bonnes affaires

Comment ça va ?

Bernard Levy : Le réseau va très bien. On a passé une période compliquée en matière d'actualités. Si on fait un bref résumé, on a une inflation, des ruptures de marchandises dues à de la rareté de matières premières, on a le Covid, les élections présidentielles et désormais l’Ukraine. Et malgré tout, notre réseau de magasins discount semble être un refuge pour les consommateurs, donc nous sommes toujours en croissance de chiffre d'affaires et également en croissance de nombre de magasins.

Quel est votre concept et quels sont ses atouts par rapport à la concurrence ?

Nous développons, sur des surfaces de 1000 mètres carrés, des magasins de bazar discount qui proposent des produits d'équipement de la maison commercialisés à faible valeur puisque l'article moyen se vend 3 euros et le panier moyen est à 18 euros. On est à la hauteur de toutes les bourses, donc des magasins à la portée de tous et portés par cette crise du pouvoir d'achat.

Comment gérez-vous la reprise d'activité post-Covid ?

La grosse surprise, c'est que si le Covid a entraîné la fermeture des magasins pendant près de trois mois, les déconfinements ont apporté une très forte attractivité, avec un trafic énorme. Ç'a été quasiment noël tous les jours ! On a fini l'exercice 2020 avec une progression à réseau comparable de 2,4% en chiffre d'affaires, sachant que l’on compare 12 mois en 2019 avec seulement neuf mois en 2020.

Quelles sont vos perspectives et ambitions de développement ?

En ce qui concerne le développement, en 2021 nous avons ouvert 18 magasins et sur l'exercice 2022 nous ouvrons 16 magasins sur le premier semestre. La nouveauté, pour nous, ce sont des implantations récentes ou à venir en Outre-mer. On a déjà ouvert un magasin sur l'île de La Martinique et nous ouvrons, avant la fin du mois de juillet, un magasin sur l'île de la Guadeloupe et un autre sur l'île de la Réunion.

Quelles sont, selon vous, les principales difficultés à la création d'entreprise et comment les surmonter ?

La difficulté, c'est souvent, de la part du candidat à la franchise, de sous-estimer les méandres administratifs et les délais pour la mise en place d'une entreprise. On a l'impression qu'en s'adressant à un franchiseur on va vous donner les clés, chose que nous faisons, mais en revanche, au-delà des clés, ça suppose une implication du franchisé qui ne doit pas toujours s'appuyer qui sur un comptable ou qui sur un juriste mais qui doit aussi s'impliquer personnellement, aller voir la chambre de commerce, aller voir l'hôtel des impôts, se préoccuper de sa banque… Parce que les délais administratifs sont de plus en plus longs et le seul moyen de les accélérer c’est de ne pas tomber dans le piège d'une trop forte délégation. Donc, on est toujours là pour appuyer nos franchisés, leur dire le chemin à prendre et nous assurer qu'ils entreprennent des démarches qui doivent l'être.


Voir l’interview vidéo de Bernard Levy, directeur du développement Le Marché aux Affaires : 

En savoir plus sur Le Marché aux Affaires et les conditions pour ouvrir un magasin de bazar discount avec l’enseigne sur la fiche de présentation de la franchise Le Marché aux Affaires ⇩

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de MARCHE AUX AFFAIRES

Tout pour vous plaire, encore moins cher

LE MARCHE AUX AFFAIRES
Spécialiste des affaires astucieuses et des prix écrasés
Marché Aux Affaires s'intègre sur le Marché de l'équipement de la maison et de la personne
Un concept unique, et original
Le "Marché aux Affaires" est un commerce de proximité, d'une surface moyenne de 1 000 m², qui propose toute l'année des prix très bas sur des articles aussi variés que le cadeau, la décoration, l'art de la table, le festif, la peinture, le bricolage et le bazar ménager.
Les 15 000 ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top