logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

"L’accompagnement fourni par La Cabane d’Achille & Camille est remarquable" Hélène Pichot, franchisée à Vitré

Publié le

Hélène Pichot a ouvert sa micro-crèche La Cabane d'Achille & Camille début mars à Vitré, en Ille-et-Vilaine. Pour Toute la Franchise, l'entrepreneure a accepté de revenir en détail sur son début de parcours avec l'enseigne.

"L’accompagnement fourni par La Cabane d’Achille & Camille est remarquable" Hélène Pichot, franchisée à Vitré

LA CABANE D'ACHILLE ET CAMILLE

L'éveil de votre enfant, autrement...
Micro-crèches centrées sur le bien-être des enfants, des parents et des professionnel(le)s

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Hélène Pichot, j’ai 36 ans et j’habite en Bretagne, à 45 minutes de Rennes. Avec mon mari, nous avons trois enfants qui nous comblent de bonheur : Éliot, 12 ans, Romane, 9 ans et Alice, 5 ans. Avant de rejoindre le réseau de La Cabane d’Achille & Camille, j’étais auxiliaire de puériculture à la maternité de Vitré.

Pourquoi avoir ouvert votre micro-crèche avec La Cabane d’Achille & Camille ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

Cela faisait quelques temps que le projet d’ouverture de la micro-crèche sommeillait en moi. En effet, lorsque notre première fille est née en 2011, j’avais comme projet de changer de métier afin de soulager mon conjoint qui, à cette époque, était routier. Puis, de fil en aiguille, nous avions trouvé un équilibre familial qui nous correspondait. Ainsi, j’avais continué de travailler à l’hôpital par la suite.

Cependant, cette petite idée était toujours présente en moi et lorsque j’ai réellement décidé de quitter mon emploi, je me suis dirigée vers une franchise afin d’être accompagnée. Je me suis donc renseignée sur plusieurs enseignes, avec lesquelles j’ai eu des échanges, mais malheureusement je n’avais pas encore trouvé la perle rare. Or, lorsque je suis tombée sur La Cabane d’Achille & Camille, j’ai tout de suite senti une connexion. En effet, lors de cette entrevue, Junior [cofondateur du réseau La Cabane d’Achille et Camille, Ndlr] s’est principalement concentré sur ma personne, mes attentes. C’était une toute autre approche. Bien entendu, le côté financier a également été abordé, mais cela n’était pas la priorité. De plus, l’histoire de la création de cette franchise m’a touché. Je me reconnaissais dans les valeurs véhiculées par cette dernière, c’est-à-dire la bienveillance et le développement individuel de l’enfant.

Etiez-vous dans la petite enfance avant de vous lancer ? 

J’ai toujours travaillé dans le domaine de la petite enfance. Après avoir été diplômé en tant qu’auxiliaire de puériculture, j’ai décidé de réaliser le concours d’aide-soignante en 2005, suite auquel j’ai été embauché en tant qu’auxiliaire de puériculture en maternité pédiatrie et bloc obstétrical à la maternité de Vitré. C’était un métier que j’aimais exercer, je ne regrette absolument pas d’être passée par l’hôpital, même si les raisons qui m’ont poussée à démissionner étaient les conditions de travail.

Malheureusement, je ne m’y retrouvais plus dans les soins. En effet, suite à une restructuration, de nombreux postes ont été supprimés, ce qui rendait mon travail moins efficace. J’avais l’impression d’avoir perdu ce côté bienveillant. Surtout auprès des familles, car nous n’avions plus le temps d’échanger. Pour ma part, je pense qu’il est essentiel de discuter avec les personnes surtout lorsqu’il s’agit de l’accompagnement à la parentalité et d’accueillir un bébé. C’est quelque chose de nouveau, qui demande beaucoup de temps et de patience, que nous n’avions plus à notre disposition.

C’est à ce moment précis que je me suis rendue à l’évidence qu’il était temps de changer et retrouver à nouveau un métier dans lequel je pouvais pleinement m’épanouir. Et c’est ce que j’ai trouvé en intégrant La Cabane d’Achille & Camille et en ouvrant ma propre structure.

Comment avez-vous été accompagné dans l’ouverture de votre micro-crèche en franchise ?

J’ai été accompagné tout au long des différentes démarches, et ce, jusqu’à l’ouverture de ma micro crèche. Je me suis sentie très bien entourée car, il ne faut pas oublier que nous sommes suivis tout au long de notre aventure par des professionnels qui peuvent répondre à toutes nos questions.

En plus de ce côté professionnel, les personnes travaillant au sein de la franchise ont un côté très bienveillant, je dirais presque parental ! En effet, ils arrivent toujours à trouver les bons mots, surtout dans les moments où le moral est soumis à rude épreuve.

En résumé, l’accompagnement fourni par La Cabane d’Achille & Camille est remarquable : ils sont rassurants et toujours disponibles lorsque nous avons besoin d’eux.

La formation proposée par le réseau La Cabane d’Achille & Camille vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

En ce qui concerne la formation théorique, cela a été un peu particulier pour notre session, car le confinement de mars 2020 est tombé en plein milieu de nos 15 jours de formation. Nous avons donc réalisé la moitié de la formation à distance, en visioconférence. Pour autant, je peux dire que cette dernière a été très enrichissante. En effet, malgré le fait que je sois issue du milieu sanitaire et social, cette formation m’a permis de revoir certains points et d’en approfondir d’autres. Ce qui a été très intéressant, durant ces quinze jours de formation, c’est que La Cabane d’Achille & Camille aborde également d’autres thèmes que celui de la petite enfance. Nous sommes réellement formés pour devenir des dirigeants d’entreprises et cela passe également par la gestion de la structure, le recrutement ou encore la gestion comptable.

Suite à cette formation théorique, nous avons également participé à une formation pratique dans l’une des micro-crèches nancéiennes. Elle nous a permis de mettre en œuvre certaines notions vues lors de la formation théorique et d’observer également le quotidien qui allait bientôt être le nôtre.

Ces quinze jours en micro-crèche étaient très enrichissants, j’ai pu participer à de nombreuses activités (réunions, accueil des familles, présentation de la micro-crèche, constitutions et gestion des dossiers, etc.) qui m’ont permis de mieux appréhender mon ouverture et mon quotidien au sein de la Cabane.

Pour ma part, les formations proposées par La Cabane d’Achille & Camille sont très instructives et sont accessibles à tous. En effet, ce qui fait la force de cette franchise, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une formation dans la petite enfance afin d’ouvrir une structure. Au-delà de ces deux formations, nous sommes également accompagnés jusqu’à la veille de l’ouverture.

Deux jours avant l’inauguration de ma micro-crèche, Anne-Laure [cofondatrice du réseau La Cabane d’Achille et Camille, Ndlr] est venue à Vitré afin de former mon équipe et aussi d’expertiser ma structure afin que celle-ci soit validée par la PMI [Protection Maternelle et Infantile, Ndlr] de la région. Cette visite était très rassurante et m’a permis de prendre mes fonctions avec une certaine assurance.

En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

Absolument ! Nous avons ouvert notre Cabane début mars 2021, et dès la fin du mois, le chiffre d’affaires était plus important que ce que nous avions imaginé. Cela est très encourageant. De plus, de nouveaux enfants sont attendus dans les prochains mois, avec pour conséquence une augmentation de notre chiffre d’affaires.

Nous sommes très contents de notre ouverture, car nous étions au complet dès le début et, aujourd’hui encore, les demandes d’inscriptions ne cessent d’affluer !

Avec le recul, le concept des micro-crèches La Cabane d’Achille & Camille est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Tout à fait, surtout au sein d’une commune comme Vitré ! En effet, les habitants de la ville de Vitré travaillent principalement dans les usines et les centres médico-sociaux voisins. Ainsi, les parents avaient du mal à trouver une structure pour leurs enfants qui corroboraient avec leurs horaires.

Lors de l’inauguration de ma structure, j’ai eu l’honneur d’accueillir Madame la Maire au sein de nos locaux qui a confirmé ce positionnement. Le fait que La Cabane d’Achille & Camille propose des horaires atypiques [de 05h30 à 22h30, Ndlr] est très apprécié par les Vitréens. C’est quelque chose qui manquait énormément au sein de la commune.

L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre le réseau La Cabane d’Achille & Camille corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

Complètement ! Ayant réalisé une étude de besoin en amont, nous avions cerné les besoins de la ville de Vitré. Ces derniers ont bien été confirmés : nous avons eu, et nous recevons toujours encore, énormément de demandes d’inscription.

De plus, ayant été accompagnés par La Cabane d’Achille & Camille, cela nous a permis d’anticiper certains aspects et donc d’être plus sereins face à la réalisation du projet. Pour ma part, tout corroborait avec mes attentes, il n’y a pas eu de mauvaise surprise.

Auriez-vous pu mener à bien cette ouverture de micro-crèche si vous aviez dû le faire seule ?

Honnêtement, je ne pense pas. J’avais déjà entamé des démarches en 2019, mais qui n’ont malheureusement pas abouti. Du fait de mon statut d'auxiliaire de puériculture, la PMI et la CAF [Caisse d’Allocations Familiales, Ndlr] de Rennes étaient très réticentes. En effet, je souhaitais non seulement être gestionnaire de la micro-crèche mais également être auprès des enfants. Or pour ces institutions, il était impératif que je choisisse entre ces deux options. Je me suis donc rapprochée de la franchise afin d’avoir plus d’informations et clarifier la situation.

Cette dernière m’a assuré que mon projet était tout à fait réalisable. C’est ainsi qu’avec l’aide d’Anne-Laure, Junior et l’ensemble de l’équipe du siège, j’ai repris contact avec la PMI, et grâce à un discours plus structuré et convaincant, j’ai eu l’autorisation d’ouvrir ma structure. Aujourd’hui, chacun à sa place au sein de la Cabane.

Je pense que sans l’accompagnement de La Cabane d’Achille & Camille, cela aurait été beaucoup plus complexe. Le fait d’avoir pu monter ce projet avec l’accompagnement de La Cabane d’Achille & Camille m’a permis d’avoir plus confiance en moi. Cela est rassurant d’avoir une équipe sur qui compter.

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

Oui, bien sûr, sans hésiter ! Mon projet d’ouverture de micro-crèche était quelque chose qui mûrissait depuis quelque temps et aujourd’hui je suis heureuse de m’être lancée grâce à La Cabane d’Achille & Camille.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats qui souhaiteraient ouvrir une micro crèche avec La Cabane d’Achille & Camille ?

Je dirais de ne pas hésiter à prendre contact. En effet, nous parlons quand même de l’ouverture d’une entreprise, il est donc important d’être bien accompagné. Avec La Cabane d’Achille & Camille, vous aurez une franchise à taille humaine, disponible et toujours à vos côtés pour vous faire avancer.

Pour ma part, je n’avais pas toutes les ressources nécessaires afin d’ouvrir ma micro-crèche. C’est grâce à La Cabane d’Achille & Camille que j’ai pu acquérir ces connaissances et ouvrir sereinement ma petite Cabane.

>> Lire aussi : « La Cabane d’Achille et Camille prône la parentalité, l’individualité de l’enfance et le respect de l’autre », Adrien Thiao (franchisé d’Haguenau)

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,6/5 - 4 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de LA CABANE D'ACHILLE ET CAMILLE

L'éveil de votre enfant, autrement...

Comment ouvrir une micro-crèche en franchise ?Faites confiance au concept La Cabane d'Achille & Camille

La Cabane d’Achille & Camille est un concept unique de micro-crèches créé en septembre 2013. Après avoir fait l’expérience de plusieurs ouvertures dans l’Est de la France, la Cabane est maintenant accessible en franchise pour tous les porteurs de projets désirant déposer une candidature.
La Cabane est un univers accueillant dédiée au confort des enfants. Elle s’adapte surtout aux ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top