logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« J’ai décidé de me reconvertir vers la petite enfance et d’ouvrir ma propre structure », Aurélie Jacquinot (franchisée La Cabane d’Achille & Camille)

Publié le

En mars 2020, Aurélie Jacquinot se lançait dans son projet d’ouvrir une micro-crèche à Nanterre (Île-de-France) avec la franchise La Cabane d’Achille et Camille. Malgré les aléas liés à la crise sanitaire, son projet pu aboutir grâce au soutien de son réseau. Découvrez son témoignage. 

« J’ai décidé de me reconvertir vers la petite enfance et d’ouvrir ma propre structure », Aurélie Jacquinot (franchisée La Cabane d’Achille & Camille)

LA CABANE D'ACHILLE ET CAMILLE

L'éveil de votre enfant, autrement...
Micro-crèches centrées sur le bien-être des enfants, des parents et des professionnel(le)s

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Aurélie Jacquinot : J’ai 38 ans et j’habite à Nanterre dans les Hauts-de-Seine depuis maintenant 20 ans. C’est également dans cette même ville, que j’ai décidé d’implanter ma petite cabane.

Après plus de 10 ans en tant que photographe, j’ai décidé de me reconvertir vers la petite enfance et d’ouvrir ma propre structure.

Pourquoi avoir créé votre micro-crèche avec La Cabane d’Achille & Camille ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

J’avais effectivement consulté d’autres structures, mais aucune d’entre elles ne m’a vraiment autant plu que La Cabane d’Achille & Camille.

« La franchise La Cabane d’Achille & Camille correspondait parfaitement à mes attentes et surtout véhiculait les mêmes valeurs que moi »

En effectuant mes recherches afin de déterminer quelles franchises répondaient au mieux au projet que j’avais envie de mettre en place, je suis tombée sur la franchise de La Cabane d’Achille & Camille. Cette dernière correspondait parfaitement à mes attentes et surtout véhiculait les mêmes valeurs que moi. La bienveillance est quelque chose que j’ai pu ressentir tout au long de mon accompagnement. De plus, l’amplitude horaire [de 05h30 à 22h30, Ndlr], l’innovation de par le projet pédagogique spécifique et l’espace Snoezelen m’ont confortée dans ma décision de m’engager avec La Cabane d’Achille & Camille.

Etiez-vous dans la petite enfance avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous décidé de vous reconvertir dans la petite enfance ?

Avant de me lancer dans cette aventure, j’ai exercé le métier de photographe de studio et reporter. C’est en fondant ma famille que j’ai remarqué que mon métier n’était plus très compatible avec ma vie personnelle, à cause des déplacements que je pouvais avoir et aussi parce que je ne me retrouvais plus trop dans ce métier. Ma passion pour la photo s’était estompée au fil des années. Après avoir effectué une dernière mission en tant que photographe en maternité et auprès des enfants dans les écoles et à leur domicile, j’ai décidé de me réorienter vers la petite enfance.

« J’ai choisi de multiplier mes expériences avant de me lancer dans mon projet car je ne me sentais pas légitime de le réaliser sans avoir travaillé un minimum dans une crèche »

Ce domaine avait été également l’un de mes choix de carrière lorsque j’ai décidé de me lancer dans la photographie. J’ai donc commencé par un CAP petite enfance, que j’ai obtenu au bout d’un an avec l’aide du GRETA de ma région. Après cela, j’ai décidé de continuer ma formation pour devenir auxiliaire de puériculture, que j’ai également obtenue au bout d’un an. À la suite de cela, j’ai eu plusieurs expériences : j’ai travaillé en PMI [Protection Maternelle et Infantile, Ndlr], en néonatalogie, en maternité et bien entendu en crèche. J’ai choisi de multiplier mes expériences avant de me lancer dans mon projet car je ne me sentais pas légitime de le réaliser sans avoir travaillé un minimum dans une crèche. De plus, cela m’a vraiment permis de voir ce que j’avais envie de mettre en place.

Comment avez-vous été accompagnée dans l’ouverture de votre micro-crèche en franchise ?

L’accompagnement fourni par Anne-Laure et Junior [cofondateurs du réseau La Cabane d’Achille et Camille, Ndlr] a été incroyable ! 

J’ai été accompagnée tout au long de mon projet, de l’aide à la recherche d’un local jusqu’à la veille de l’ouverture de ma micro-crèche. J’ai surtout ressenti cet accompagnement lors des rendez-vous avec l’administration. En effet, le réseau m’a accompagnée tout au long de la démarche et m’a aiguillé afin de pouvoir tenir un discours mettant en avant mon projet.

Le fait de pouvoir bénéficier d’un soutien et d’un allégement de la charge administratif tout au long des étapes est un vrai plus. Je savais très bien que je pouvais les appeler autant de fois que nécessaire, il n’y avait pas de souci. L’ensemble de l’équipe de La Cabane d’Achille & Camille a vraiment répondu à mes attentes et à mes questions quand j’en avais besoin.

La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

Complètement ! Les quinze jours de formation théorique m’ont beaucoup rassurée dans la prise en charge qui allait être la mienne, ainsi que celle de tous les franchisés présents avec moi. 

L’accompagnement a vraiment été complet et a entièrement répondu à ce que j’attendais. Même si j’avais pris les devants et anticipé la formation, j’ai pu revoir et apprendre de nouveaux éléments qui me servent encore aujourd’hui. Je crois n’avoir jamais autant écrit de petits carnets ! Et ce qui fait la différence au sein de la franchise, c’est que la formation s’effectue en petit groupe. J’ai ainsi pu garder contact avec toute ma session et j’ai également pris contact avec une ou deux personnes des sessions antérieures ou précédentes. Cela nous permet de créer un lien et de nous entraider mutuellement.

En plus de cette formation, nous avons aussi bénéficié d’une formation pratique, de quinze jours également, durant laquelle nous avons pu observer tous les éléments qui nous avaient été présentés lors de la formation théorique. Elle nous a aussi permis de voir l’implantation de chaque micro-crèche, qui est un peu différente en fonction du local choisi.

Deux jours avant l’ouverture officielle de ma micro-crèche, Anne-Laure et Manon [infirmière référente du réseau, Ndlr] sont venues afin de former mon équipe aux bonnes pratiques de La Cabane. Cela m’a vraiment aidée à me positionner en tant que responsable, et surtout d’avoir un avis expérimenté sur les différentes actions que je souhaitais mettre en place au sein de l’équipe. Pour ma part, cette visite m’a permis d’identifier plus facilement les motivations de chaque membre de l’équipe, leurs idées, leur façon de travailler.

La venue d’Anne-Laure et Manon a également fait du bien à l’équipe car plusieurs sont en début de carrière. Cela les a rassurés sur les pratiques et la pédagogie de La Cabane d’Achille & Camille. Cela a aussi permis à l’équipe de partir sur les mêmes idées et les mêmes envies. Effectivement, durant ces deux jours de formation, j’ai été plus dans l’observation. J’ai pu prendre du recul et apprendre à mieux connaître l’ensemble de ma nouvelle équipe. 

En résumé, j’ai bénéficié d’un véritable accompagnement que cela soit via les différentes formations ou encore les visites. Et je pense que je n’aurais pas pu faire sans.

En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

À cause de la pandémie sanitaire, nous avons malheureusement dû reporter notre ouverture. Nous avons eu une perte de familles qui avaient un réel besoin en septembre auquel nous n’avons pas pu répondre. De plus, les partenariats d’entreprises démarrent souvent en septembre.

Malgré cela, nous accueillons sept enfants dès janvier 2021 et les autres arriveront progressivement. Je pense donc qu’il n’y a pas d’inquiétude à se faire concernant le chiffre d’affaires.

Avec le recul, diriez-vous que le concept des micro-crèches La Cabane d’Achille & Camille est bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Complètement ! Pour moi, il n’y a pas de débat. En termes d’accueil pour les enfants, nous sommes vraiment à mi-chemin entre l’assistante maternelle et la crèche standard. La Cabane d’Achille & Camille se positionne très bien. De plus en plus de parents sollicitent du contact humain et ce besoin est beaucoup plus difficile à satisfaire au sein d’une grande structure où les professionnels ont du mal à créer ce lien car il y a tellement d’enfants qu’ils n’arrivent pas à suivre le rythme.

Les parents adorent aussi le concept de My Cabane [application mobile dédiée aux parents des enfants accueillis dans nos structures, Nldr], car cela leur permet de savoir ce que leurs enfants font au sein de La Cabane et surtout de prendre part à leur quotidien. 

Je n’ai donc aucun doute que ce concept devrait se développer un peu partout. Les familles apprécient réellement le temps que l’on prend avec eux et les petites attentions au quotidien comme les photos, par exemple. 

« Lorsque je demande aux parents pourquoi ils ont choisi La Cabane d’Achille & Camille, la réponse est pratiquement identique : ils aiment notre projet et notre concept » 

Lorsque je demande aux parents pourquoi ils ont choisi La Cabane d’Achille & Camille, la réponse est pratiquement identique : ils aiment notre projet et notre concept. Nous essayons au mieux de poursuivre l’éducation transmise par les parents. Cette proximité est importante et nous remarquons que nous sommes vraiment dans un espace "cocooning" qui satisfait entièrement les parents mais aussi les enfants.

L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

L’analyse que j’avais effectuée, avant de me lancer dans le projet, n’a pas été aussi facile que ce que j’avais imaginé. En effet, du fait de la rareté et des couts des locaux sur mon secteur, la recherche du lieu d’installation de ma Cabane n’a pas été simple. 

Dès les premiers échanges avec Anne-Laure et Junior, j’ai tout de suite compris que j’étais dans une structure où le rendement n’était pas la priorité. La Cabane d’Achille & Camille est vraiment ciblée sur le projet de la personne, son envie et comment l’aider au mieux pour le mener à bien.

Ensuite, c’est aussi beaucoup de feeling. Et avec l’équipe de La Cabane d’Achille & Camille, j’ai tout de suite compris que nous étions sur une même longueur d’onde et que j’allais être bien accompagnée.

Auriez-vous pu mener à bien cette ouverture si vous aviez dû le faire seule ?

Honnêtement, non, car je n’ai pas toutes les compétences pour mener à bien ce projet. Même si le fait d’avoir une formation initiale dans la petite enfance est un plus, ils nous manquent beaucoup de compétences, surtout au niveau de l’aspect juridique, comptabilité, etc. Nous gagnons vraiment beaucoup de temps et de connaissances grâce à cet accompagnement.

Je pense que sans La Cabane d’Achille & Camille je ne me serai jamais lancée

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

Oui, évidemment ! Cela fait partie de mon projet, après, pour l’instant, je souhaite me focaliser sur ma Cabane et mener à bien son ouverture.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats qui souhaiterait ouvrir une micro-crèche La Cabane d’Achille & Camille ?

Le conseil que je leur donnerais c’est de ne pas hésiter à échanger avec Anne-Laure et Junior et leur équipe. Si vous avez l’envie et les convictions, je ne vois pas comment cela ne pourrait pas fonctionner.

« Lorsqu’on discute avec ses cofondateurs, nous ressentons très bien qu’ils y croient à 100%, je dirais même à 1000% ! »

Au sein de La Cabane d’Achille & Camille, vous bénéficiez d’un accompagnement complet. Nous avons un sentiment d’appartenance, une conviction d’aller dans la même direction. S’il y a bien une micro-crèche qui en vaut la peine c’est La Cabane d’Achille & Camille, sans hésitation. Lorsqu’on discute avec ses cofondateurs, nous ressentons très bien qu’ils y croient à 100%, je dirais même à 1000% !


Pour en savoir davantage sur La Cabane d’Achille & Camille, les spécificités de son concept de micro-crèche, son positionnement, l’offre d’accompagnement du réseau et les modalités pour ouvrir sa micro-crèche avec l’enseigne, rendez-vous sur la fiche de présentation de la franchise La Cabane d’Achille & Camille

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,3/5 - 6 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de LA CABANE D'ACHILLE ET CAMILLE

L'éveil de votre enfant, autrement...

Comment ouvrir une micro-crèche en franchise ?Faites confiance au concept La Cabane d'Achille & Camille

La Cabane d’Achille & Camille est un concept unique de micro-crèches créé en septembre 2013. Après avoir fait l’expérience de plusieurs ouvertures dans l’Est de la France, la Cabane est maintenant accessible en franchise pour tous les porteurs de projets désirant déposer une candidature.
La Cabane est un univers accueillant dédiée au confort des enfants. Elle s’adapte surtout aux ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top