logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« Je suis totalement épanouie grâce à La Cabane d’Achille & Camille », Pauline Château (franchisée La Cabane d’Achille & Camille)

Publié le

Après plusieurs mois de préparation Pauline Chateau a ouvert sa micro-crèche à Marsannay-la-Côte (Côte-d'Or), dans le Sud de la métropole dijonnaise. Pour mener à bien ce projet, l’entrepreneure a été épaulée par son mari et la franchise La Cabane d’Achille & Camille. Elle témoigne de l’apport du réseau dans la réussite de ce projet.

« Je suis totalement épanouie grâce à La Cabane d’Achille & Camille », Pauline Château (franchisée La Cabane d’Achille & Camille)

LA CABANE D'ACHILLE ET CAMILLE

L'éveil de votre enfant, autrement...
Micro-crèches centrées sur le bien-être des enfants, des parents et des professionnel(le)s

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Pauline Chateau : J’ai 33 ans et Fabien, mon conjoint avec qui j’ai monté le projet, en a 36. Nous venons de Dijon. Nous sommes mariés et avons un petit garçon, Oscar, de 3 ans et demi.

Nous avons ouvert notre Cabane à Marsannay-la-Côte, près de Dijon. J’ai une licence Administration économique et sociale et un certificat de gestion patrimoniale. Fabien a un master Ingénierie des métiers de l’éducation et de la formation et est actuellement responsable d’un pôle gestion à l’opérateur de compétence de la santé.

Nous avions envie de monter un projet à deux avec Fabien et, en nous renseignant, avons découvert qu’il était possible d’ouvrir une micro-crèche sans forcément être diplômé du secteur d’activité.

Pourquoi avoir créé votre société avec la franchise La Cabane d’Achille & Camille ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

J’ai rapidement pris conscience que c’était un projet compliqué donc je me suis renseignée sur internet. J’ai découvert La Cabane d’Achille & Camille et j’ai pris contact avec Junior. Ensuite, nous sommes allés à Nancy, au siège de La Cabane. 

Nous nous sommes reconnus en Anne-Laure et Junior [Anne-Laure et Junior Noubissi, cofondateurs du réseau, ndlr], humainement parlant, par le projet de couple et surtout en tant que parents. Ils avaient un discours cohérent, rassurant, naturel et plein de valeurs.

Qu’est-ce qui vous a motivée à changer de secteur d’activité pour créer votre entreprise ?

Nous n’étions ni l’un ni l’autre dans le milieu de la petite enfance, même si Fabien côtoie les milieux de la santé, de la formation et de l’éducation. Je travaillais dans les assurances, ça me plaisait beaucoup mais ce n’était plus compatible avec ma vie de famille. 

J’ai ensuite trouvé un travail à côté de la crèche de mon fils mais j’avais vraiment le projet de micro-crèche en tête et j’étais partagée entre le projet de mes rêves et rester dans cette situation « confortable ».

 « Aujourd’hui, je suis totalement épanouie grâce à La Cabane, on a trouvé un vrai rythme de vie »

Aujourd’hui, je suis totalement épanouie grâce à La Cabane, on a trouvé un vrai rythme de vie. Je suis fière qu’on ait monté notre projet. Tout va pour le mieux, je suis ravie.

Comment avez-vous été accompagnée dans le démarrage de votre activité ?

Nous avons rencontré Anne-Laure et Junior en février 2019, lors cette rencontre nous avons notamment visité une Cabane à Nancy. Après la signature du contrat, nous avons effectué deux semaines de formation théorique au siège qui se sont très bien déroulées. Nous avons abordé l’ensemble des sujets importants. Cela est confortable, surtout quand nous ne sommes pas issus du milieu de la petite enfance et que nous ne disposons d’aucune expérience dans la création d’entreprise.

Les formations permettent aussi de rencontrer d’autres franchisés et c’est très important. Ce sont des personnes que nous ne connaissons pas personnellement mais nous partageons des valeurs en commun et c’est très rassurant.

« Nous sommes vraiment accompagnés de A à Z »

Nous sommes vraiment accompagnés de A à Z, de la recherche de local, à la réalisation des plans par l’architecte réseau, en passant par la réalisation des dossiers administratifs (conseil départemental, Protection Maternelle et Infantile, mairie, Caisse d’Allocation Familiale…). Il y a également un accompagnement dans le montage du dossier financier.

La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

Oui, parce qu’il s’agit d’une formation complète. En plus des quinze jours de formation théorique, nous avons bénéficié de quinze jours de formation pratique en immersion dans plusieurs des Cabanes de Nancy. Cette immersion nous a permis d’être au contact de l’équipe pédagogique, des enfants et des familles et de « toucher du doigt » notre rôle de gestionnaire à venir.

La semaine avant notre ouverture, nous avons bénéficié de deux jours de formation ayant pour but de former l’équipe pédagogique que nous avons recruté aux bonnes pratiques de La Cabane.

En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

Nous avons ouvert mi-mai, post-confinement. A ce jour les objectifs sont atteints et même dépassés. Nous sommes complets et avons une liste d’attente très importante. Et surtout, la deuxième cabane est actuellement en projet !

Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Oui clairement, le concept La Cabane d’Achille & Camille correspond parfaitement au marché et à la demande. Au-delà du positionnement sur le marché, Anne-Laure et Junior ont monté le projet en tant que parents et nous aussi. 

« Les retours de parents que nous avons sont très positifs car nous avons à la fois la vision de parents et celle de professionnels de la petite enfance »

Les retours de parents que nous avons sont très positifs car nous avons à la fois la vision de parents et celle de professionnels de la petite enfance. Les parents perçoivent les valeurs qui caractérisent La Cabane et c’est une grande satisfaction. Enfin, avec l’espace Snoezelen et les amplitudes horaires larges, le projet correspond davantage à ce que souhaitent les parents aujourd’hui.

Concernant notre commune de Marsannay-la-Côte, il y avait une demande très importante et nous travaillons actuellement sur l’ouverture de notre deuxième Cabane.

L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

Oui, cela correspond. Il n’y a pas de surprise. Ce que je vis aujourd’hui correspond à ce que j’attendais et à ce pourquoi nous vous été formés. Nous étions au courant de tout.

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?

Pas du tout, je ne me serais pas lancée seule, si Fabien ne m’avait pas accompagnée et si nous n’avions pas trouvé La Cabane d’Achille & Camille je ne l’aurais pas fait. Cela aurait été trop compliqué. Nous sommes, avec Fabien, rassurés à l’idée d’être accompagnés par le réseau de franchise pour la réalisation de nos futurs projets.

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

À 100%, cela est en cours. Je suis totalement en phase avec le fonctionnement de La Cabane. La Cabane d’Achille & Camille, oui c’est une franchise, oui c’est Anne-Laure et Junior mais c’est aussi Fabien et moi maintenant.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

Le premier conseil que je donnerais c’est de ne pas hésiter à prendre contact avec le réseau. Cela leur permettra vraiment de voir s’ils sont sur la même longueur d’onde, s’ils ont les mêmes valeurs, si les Cabanes plaisent, etc.

Anne-Laure, Junior et l’équipe de La Cabane posent les bases directement : leur objectif est de travailler avec des franchisés qui partagent les mêmes aspirations qu’eux. Leur volonté n’est pas de vous convaincre à tout prix. Du coup, il n’y a pas de surprise et c’est très bien pour ce type de projet.

Un autre point important est le fait d’être bien entouré, d’avoir des soutiens : c’est un véritable plus pour la réalisation du projet.


Pour en savoir plus sur La Cabane d’Achille & Camille et les conditions pour ouvrir une micro-crèche avec le réseau, rendez-vous sur la fiche de présentation de la franchise La Cabane d’Achille & Camille

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,7/5 - 17 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de LA CABANE D'ACHILLE ET CAMILLE

L'éveil de votre enfant, autrement...

Comment ouvrir une micro-crèche en franchise ?Faites confiance au concept La Cabane d'Achille & Camille

La Cabane d’Achille & Camille est un concept unique de micro-crèches créé en septembre 2013. Après avoir fait l’expérience de plusieurs ouvertures dans l’Est de la France, la Cabane est maintenant accessible en franchise pour tous les porteurs de projets désirant déposer une candidature.
La Cabane est un univers accueillant dédiée au confort des enfants. Elle s’adapte surtout aux ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top