Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Poutinebros produit désormais son propre fromage qui skouik sous la dent

Publiée le , Franchise restauration rapide
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Pionnier français de la poutine, Poutinebros assure désormais la production de son propre fromage en grains pour des poutines au gout identique à la poutine québécoise. 

Un fromage qui fait skouik-skouik sous la dent

Fromage skouik skouik à poutineQuand Nicolas et Camille Gaudin ont décidé d’importer en France le concept canadien de poutinerie en ouvrant leur premier restaurant à Rennes en 2014, ils ont été confrontés aux difficultés inhérentes aux pionniers parmi lesquelles celle de se procurer les ingrédients indispensables à la confection d’une bonne poutine, notamment le fameux fromage en grains qui fait skouik-skouik sous la dent

S’ils ont dans un premier temps travaillé avec un fromager pour obtenir un résultat approchant, ils n’ont jamais réellement réussi à retrouver sur le marché français un fromage ayant le goût et l’aspect du fromage canadien qu’ils affectionnent tant. « On n’a pas trouvé de fromager capable de fabriquer un beau fromage en grains, qui a du goût, qui ne file pas comme de la mozzarella et qui fait skouik-skouik sous la dent comme nos fromages favoris du Québec, rapporte Nicolas Gaudin. Alors on a décidé de le fabriquer nous-mêmes. »

C’est que les deux frangins bretons ont les idées bien arrêtées quant à leur projet de poutinerie. S’ils ont décidé de ce lancer dans cette aventure c’est qu’ils ont été totalement séduits par le concept lors d’une virée au Quebec, en visite chez leur troisième frère expatrié. Cependant pour faire une bonne poutine comme au Québec il faut des frites fondantes et croustillantes, une bonne sauce brune et… un fromage en grain qui fait skouik-skouik sous la dent. 

Le Poutinelab pour produire les ingrédients d’une bonne poutine

Le PoutineLabLes deux frères souhaitent développer ce concept inexistant en France, l’ouverture de leur premier restaurant à Rennes servant de site pilote pour un déploiement à grande échelle sur l’ensemble du territoire national. Et pour offrir aux Français une expérience gustative identique à celle qu’ils auraient au Canada, ils décident d’ouvrir leur propre laboratoire, le Poutinelab, afin de produire eux même les ingrédients indispensables à la confection d’une bonne poutine. 

Deux ans de R&D sont nécessaire à l’ouverture du Poutinelab à Rennes, opérationnel depuis fin 2017. S’ils commencent à produire leurs propres sauces, les sauces chaudes pour les poutines et froides pour les burgers, quelques affinages restent à régler pour la production du fameux fromage skouik-skouik. « Il nous aura fallu presque 3 ans pour réussir à reproduire un authentique fromage en grains, tel qu’on le déguste dans les meilleures poutineries québécoises », confie Nicolas Gaudin. 

10 restaurants Poutinebros d’ici à fin 2020

Depuis septembre dernier, le Poutinelab produit 150kg de fromage en grains par semaine pour approvisionner le restaurant de Rennes. Poutinebros devient ainsi la première enseigne de restauration à fabriquer son propre fromage. En cohérence avec les ambitions d’expansion en franchise de l’enseigne, le laboratoire Poutinebros a une capacité de production permettant d’approvisionner jusqu’à 10 restaurants. « Ainsi nous pouvons assurer la première étape du développement de Poutinebros, explique le dirigeant. Ensuite, nous chercherons un nouveau laboratoire de 200 à 300 m², toujours sur Rennes. »

>> Lire aussi : Poutinebros : « Nous sommes 100% prêts pour le lancement et l’organisation des franchises » 

Une échéance qui devrait arriver rapidement. Le réseau Poutinebros table sur un développement rapide, en franchises et succursales, et vise dans un premier temps à s’implanter dans les grandes villes étudiantes pour atteindre les 10 restaurants dans les 2 ans. Deux ouvertures en succursales et trois en franchise sont d’ores et déjà prévues pour 2019. Envie d’en savoir davantage sur la franchise Poutinebros et les conditions pour ouvrir une poutinerie avec l’enseigne ? Découvrez le concept en détail sur la fiche franchise Poutinebros


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !