Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Reprise de La Grande Récré par Fnac Darty, une bonne nouvelle ?

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le groupe Fnac Darty a déposé une offre pour reprendre le spécialiste du jouet selon une information du magazine LSA, confirmée par Fnac Darty via les agences presses Reuters et AFP. En redressement judiciaire depuis le mois de mars et alors que son président, Jean-Michel Grunberg, vient de dévoiler un plan de continuation jugé réaliste, le groupe Ludendo et son enseigne historique, La Grande Récré, bénéficient ainsi d’une nouvelle option pour sortir de la situation dans laquelle ils sont empêtrés depuis plusieurs années.

magasin La Grande RécréLes candidats à la reprise du groupe Ludendo avaient jusqu’au 15 juin pour se manifester auprès du tribunal de commerce de Paris. Alors que plusieurs repreneurs potentiels étaient pressentis, le groupe Fnac Darty est finalement le seul à avoir déposé une offre portant sur les actifs et non le passif du groupe. Le tribunal de commerce de Paris aura ainsi à trancher entre l’offre de reprise de Fnac Darty et le plan de continuation récemment présenté par Jean-Michel Grunberg. Verdict dans la deuxième quinzaine de juillet.

L’arrivée d’un repreneur de l’envergure de Fnac Darty apparait comme une bonne nouvelle pour La Grande Récré, à plus d’un titre. Sous la houlette d’Alexandre Bompard puis d’Enrique Martinez, actuel président, Fnac Darty figure parmi les grands distributeurs français à avoir su négocier avec brio leur transformation numérique. L’expérience du commerce omnicanal du groupe représente un atout de taille pour permettre à La Grande Récré de récupérer le retard accumulé en la matière. La mauvaise anticipation de l’arrivée sur le marché des pure players comme CDiscount ou Amazon a en effet largement contribué aux déboires du spécialiste du jouet.

Si Fnac Darty s’est positionné comme repreneur de la Grande Récré c’est que le marché du jouet représente un intérêt certain. Même s’il a souffert d’un petit coup de mou en 2017 en terminant l’année à -0,8%, il offre de belles perspectives notamment pour sa résilience mais également parce qu’il profite d’un nouveau public : les adultes. Selon une étude NPD Group, ces derniers auraient dépensés plus de 367 millions d’euros en jouets en 2017, représentant 11% des ventes sur un marché du jouet qui pèse 3,4 milliards d’euros (cf. Les jouets pour adultes tirent le marché du jouet vers le haut !). Pour le groupe Fnac Darty, le marché du jouet représente donc un univers de choix pour poursuivre la diversification de son offre et séduire toujours plus la cible familiale. Un marché que connait bien Enrique Martinez qui a fait ses armes au sein du groupe Toys’R’Us entre 1992 et 1998 avant d’intégrer le groupe Fnac au sein duquel il a évolué jusqu’à en prendre les commandes en 2017.

La reprise de La Grande Récré, si elle est validée, permettrait ainsi au groupe Fnac Darty de s’offrir une marque à très forte notoriété sur le marché du jouet et jouissant d’un maillage de proximité en adéquation avec la stratégie poursuivit par Fnac Darty. Si l’on ne connait pas les détails de l’offre déposée par Fnac Darty, elle devrait porter sur la reprise de quelque 105 magasins essentiellement sous enseigne La Grande Récré mais également sous d’autres enseignes du groupe Ludendo (Loisirs et créations, Rue de la fête, Starjouet). Fnac Darty n’entend cependant pas reprendre la dette de Ludendo. Quelle que soit l’option choisie par le Tribunal de commerce de Paris, La Grande Récré semble aujourd’hui s’orienter vers une sortie de crise certaine, même si cela ne se fera pas sans heurt et sans la fermeture des magasins succursalistes les moins rentables.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !