Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

« Investissement peu élevé et rentabilité intéressante : la franchise Litrimarché m’a tout de suite intéressé ! »

Publiée le , Franchise Commerces spécialisés
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Arnaud Véniard, qui est aujourd’hui à la tête de deux magasins Litrimarché, à Caen et Alençon, était directeur chez BUT avant de choisir de se mettre à son compte et de devenir franchisé Litrimarché. Il revient, pour Toute la Franchise, sur cette décision de passer du salariat à l’entrepreneuriat et les raisons qui l’ont poussé à rejoindre ce réseau plutôt qu’un autre. Le multifranchisé fait également le point dans cette interview sur les huit années qui se sont écoulées depuis qu’il a enfilé sa casquette de chef d’entreprise.

arnaud veniard, franchisé litrimarché à caen et alençonToute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Arnaud Véniard : J’ai 44 ans et suis papa de 3 enfants. Après des études supérieures dans le commerce et une expérience de 11 ans dans la grande distribution (STOC, Champion et Lidl) et 3 années comme directeur chez BUT, je suis devenu franchisé Litrimarché depuis septembre 2009.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

A.V. : Etant directeur du magasin But de Niort, j’avais fait la connaissance en 2007 de Hugues Morin (ancien de chez But à Niort aussi), et franchisé de 2 magasins à l’époque (Niort et La Rochelle). Le concept Litrimarché m’a intéressé très rapidement : investissement peu élevé, rentabilité intéressante, référencement des marques nationales (bultex, epéda, mérinos, simmons, etc…), et premier contact rassurant avec la centrale, avec Olivier Caudard, PDG, et Robert Barbe, responsable de l’expansion. Le choix ensuite de la franchise, après une étude des autres enseignes, s’est fait assez rapidement par rapport à différents critères : redevance, apport, image et dynamisme de l’enseigne

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

A.V. : Oui comme indiqué auparavant, étant directeur d’un magasin But, le secteur de l’ameublement m’avait toujours plus intéressé que celui du ménager… Ensuite, cela faisait déjà depuis quelques années que je voulais devenir mon propre patron en restant toujours « encadré ».

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

A.V. : L’accompagnement de la centrale se fait dès le départ avec le choix de l’emplacement, la commande d’implantation, l’installation et la présentation du magasin, et surtout la formation des vendeurs. L’accompagnement par la suite se fait par un passage régulier dans les magasins pour voir si le concept est bien respecté, et répondre aux besoins et problèmes que l’on peut rencontrer.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

A.V. : La formation est la base d’un bon début d’activité. Après d’autres points sont, pour ma part, aussi importants tels que : l’emplacement du magasin, qualité de sa force de vente, investissement personnel.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

A.V. : Depuis 2009, je n’ai jamais été déçu par la franchise et son dirigeant, même s’il peut exister parfois quelques différences de point de vue

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

A.V. : La relation avec l’ensemble de mes collègues franchisés est saine et conviviale surtout lors de la réunion annuelle. Après il existe avec certains d’entre eux une proximité plus importante.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

A.V. : A ce jour, je suis franchisé de deux magasins (Caen et Alençon) et les objectifs de chiffre d’affaire sont atteints

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

A.V. : Les actions menées pour accroitre la CA sont des actions quotidiennes : application du concept (merchandising magasin), formation des vendeurs, et surtout je fais attention à bien communiquer (tracts, 4x3) et bien gérer mon visuel magasin (calicot, aquilux, etc…).

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

A.V. : La meilleure réponse à votre question vient de nos clients qui sont les premiers à nous dire que le positionnement rapport qualité/prix/service est excellent par rapport à nos concurrents , dont But et Conforama…

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

A.V. : Oui de toute évidence, c’était la suite logique à mon expérience exclusivement commerciale.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

A.V. : Je ne pense pas. L’avantage d’avoir une centrale, (référencement de nouveaux fournisseurs, référencement de nouveaux produits, négociation des prix d’achat, formation) qui nous accompagne, est un gros plus.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

A.V. : Oui les yeux fermés ! J’ai 100% confiance dans la politique menée par le dirigeant, Olivier Caudard, qui a pour but que chaque franchisé réalise ses objectifs et par conséquent puisse se développer.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

A.V. : La franchise Litrimarché a un très bon concept. Mais il fait faire attention à ne pas se précipiter dans la recherche de son magasin et bien étudier la zone de chalandise. L’emplacement est PRIMORDIAL dans la réussite de son activité ! Et ne pas oublier pour conclure, que la réussite est liée aussi à l’investissement personnel de chaque franchisé….


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !