Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Serge Dmitrievsky

DR HOUSE IMMO

Serge Dmitrievsky

Mandataire Dr House Immo dans le Médoc

Franchise DR HOUSE IMMO

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2007
  • - Date de lancement de la franchise : 2013
  • - Nombre d’implantations : 380
Créer une surveillance par email

Interview de Serge Dmitrievsky

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Doté d’une solide expérience dans le domaine immobilier, Serge Dmitrievsky a fait le choix de rejoindre Dr House Immo pour poursuivre son activité de conseiller immobilier. Il revient pour Toute la Franchise sur les raisons qui l’ont poussé à intégrer ce réseau plutôt que de continuer en solo.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Serge Dmitrievsky : Je suis conseiller en immobilier dans le Médoc depuis 2005 en Agence traditionnelle, et mandataire depuis 2013. Ancien photographe professionnel et ayant travaillé longtemps dans la publicité, je suis très attaché à la première image que l’on donne au client. Que ce soit l’image d’accroche d’une annonce, à l’image de marque du groupe avec lequel je travaille.

TLF : Pourquoi avoir choisi l’immobilier et Dr House Immo ?

S.D. : Je suis venu à l’immobilier par hasard, cherchant à me rapprocher de mon domicile pour le travail, et adorant le contact commercial avec les clients, j’ai répondu à une annonce. Nous étions plus de 50 pour 1 place, et j’ai été choisi. Je suis devenu mandataire après la fermeture pour cause de retraite du propriétaire de l’agence où je me trouvais alors.
Je travaille aujourd’hui pour Dr House Immo, car je souhaitais intégrer un réseau de professionnels, pas un réseau axé sur le nombre de mandataire qui le compose et qui ne cherche que la quantité au détriment de la qualité. C’est un réseau qui me permet de travailler comme je l’entends, dans le respect des clients et qui ne se substitue pas à moi. Un réseau où l’on travaille tous ensembles pour évoluer, avec cet aspect collaboratif donné par la direction, cet esprit d’échange, de partage.
Dans l’astrologie chinoise, je suis Chat et comme l’a dit Philippe Vandel dans une de ses chroniques : « Le chien dit de l’homme : Il me nourrit, il me caresse, c'est un dieu. Le chat dit : Il me nourrit, il me caresse, je suis un dieu. »
Je trouve les mêmes différences dans les réseaux. Certains veulent forger l’image de leur entreprise avec une idée unique à suivre, d’autres pensent que c’est l’ensemble des idées qui font leur force.
Voilà ce que j’ai trouvé chez Dr House immo.

TLF : Quels sont vos convictions professionnelles ?

S.D. : Je me suis formé en regardant mes collègues mais surtout en apprenant dans les livres, le droit, les lois, les usages et les techniques, essayant toujours de faire le mieux pour mes clients. Dès la première rencontre avec un client, je cherchais les problèmes éventuels afin de pouvoir y répondre. J’ai ainsi appris ce qu’était l’urbanisme, les servitudes, les droits de successions… et j’apprends encore.
J’adore ce métier où l’on passe de conseiller à publicitaire, puis de nouveau à conseiller. Pour moi le conseil prime sur le côté commercial. En agence traditionnelle on rentre tous les biens et on les met en concurrence. En tant que mandataire, je choisis les clients avec qui je travaille. Si un bien n’est pas en concordance avec ce que j’en pense, en toute impartialité, je refuse de le travailler. Je ne souhaite pas faire rêver un client sur un éventuel prix de vente, sachant qu’il sera impossible à tenir. Je lui demande aussi de se rendre compte de l’état, des défauts et des qualités de son bien. C’est ensemble que l’on doit vendre.

TLF : Quels sont vos objectifs à court et moyen termes ?

S.D. : Mon objectif est d’être bien dans mon travail, et de continuer à obtenir toujours plus de rendez-vous par recommandations. Aujourd’hui cela représente environ 50 % de mes rendez-vous, et cela me comble. Après il faut toujours continuer à chercher, démarcher, trouver le bien que l’on a envie de mettre en avant, là où tant de confrères se sont casser les dents, juste pour essayer de faire mieux, ou pour répondre à la demande particulière d’un acquéreur.
Ensuite, essayer de faire plus pour partager mes expériences et mes méthodes, mes petits trucs au sein d’un réseau où le « collaboratif » est un mot qui compte.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !