logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Gérald de Nanteuil

CREPERIE FRAMBOISE

Gérald de Nanteuil

Co-fondateur du réseau Crêperie Framboise

Franchise CREPERIE FRAMBOISE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2011
  • - Date de lancement de la franchise : 2017
  • - Nombre d’implantations : 5
Créer une surveillance par email

Interview de Gérald de Nanteuil

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Gérald de Nanteuil, co-fondateur du réseau de crêperie Framboise, était présent au Forum Franchise Lyon 2016 pour recruter ses premiers franchisés. Il a accepté de répondre aux questions de Toute la Franchise autour de son développement, en France comme à l’international.

Toute la Franchise : Votre première crêperie a ouvert il y a 5 ans à Paris. Vous êtes aujourd’hui prêt pour un développement en franchise ?

gerald de nanteuil, co fondateur du réseau crêperie FramboiseGérald de Nanteuil : Il était capital pour nous que tout soit au carré dans nos propres restaurants avant de dupliquer le modèle en franchise. C’est aujourd’hui chose faite ! Nous avons 5 restaurants, 3 historiques et deux qui ont moins d’un an, et tous tournent comme nous le souhaitons. Il est donc temps, oui, de lancer notre développement en franchise.

TLF : Quels sont vos objectifs de développement pour 2017 ?

GdN. : Nous souhaitons recruter deux nouveaux franchisés en 2017 et conserver ce rythme de développement pour 2018. L’important est de miser sur un bon recrutement et de bien accompagner les franchisés, sans vouloir brûler les étapes.

TLF : Avez-vous des priorités d’implantation ?

GdN. : Lille et Lyon sont nos deux priorités pour le moment, car ce sont de grosses agglomérations avec de nombreux sites possibles. Cela nous laisse la possibilité de rayonner largement avec plusieurs restaurants. C’est la stratégie en tout cas. Après, tout dépendra aussi des opportunités qui se présenteront. Nous ne sommes fermés à aucun projet du moment que nous pouvons investir les centre ville des grosses agglomérations.

TLF : Vous optez pour la même stratégie de développement au niveau international ?

GdN. : Le concept Framboise est très attractif à l’étranger, à la fois parce qu’il repose sur le savoir faire culinaire français et parce qu’il propose un produit typiquement français, la crêpe, qui plaît beaucoup en dehors de nos frontières. Nous sommes donc convaincus que le développement de Framboise passera par l’international. Nous avons d’ailleurs déjà signé un contrat de multi franchise avec le Japon, pour une première ouverture dans le centre commercial à la japonaise Ginza au 2e trimestre 2017. Le continent nord américain fait également partie de notre stratégie de développement à l’étranger. Mais encore une fois, hors de question de brûler les étapes ! Notre priorité est pour l’instant de tout mettre en œuvre pour mener nos premiers franchisés à la réussite, ce qui passe par une concentration extrême sur le recrutement des porteurs de projets.

TLF : Quel profil doivent avoir les candidats qui souhaitent ouvrir une crêperie à vos côtés ?

GdN. : Tous les profils d’entrepreneurs sont les bienvenus. Nous leur proposons une bonne formation, de quatre semaines, qui leur permet d’être parfaitement opérationnels s’ils ont envie de porter la marque Framboise et de la développer. Ils n’ont pas forcément besoin d’être issus de la restauration pour ouvrir un restaurant avec nous. L’avantage des créateurs d’entreprise qui viennent de la restauration est qu’ils connaissent le secteur ... l’inconvénient est justement qu’ils connaissent le secteur ! Ils sont souvent moins enclins à se plier aux process que nous développons. L’idée est vraiment de constituer un réseau avec des gens simples, sains et directs, dotés d’un vrai savoir être. Tout le reste s’apprend !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU CREPERIE FRAMBOISE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top