logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Marc Barbet

ALL IN ONE SANTE

Marc Barbet

Dirigeant du réseau

Franchise ALL IN ONE SANTE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2007
  • - Date de lancement de la franchise : 2011
  • - Nombre d’implantations : 8
Créer une surveillance par email

Interview de Marc Barbet

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Marc Barbet, créateur et dirigeant du réseau All-in-One Santé, détaille pour Toute la Franchise les finalités de son concept.


Toute la Franchise : Quel est votre parcours professionnel ?
Marc Barbet
: J’ai obtenu mon diplôme de pharmacien en 79. Dès la fin de mes études, à 27 ans, j’ai démarré une activité de consulting avant de faire quelques années de pharmacie d’officine pour revenir à la transaction et au coaching en pharmacie il y a 7 ans.


TLF : Pouvez-vous présenter succinctement votre activité ?
MB :
Notre réseau travaille à promouvoir la transaction des pharmacies d’officines. Nous réalisons des opérations de transferts, de fusions mais aussi du coaching en marketing et financement auprès des pharmaciens.

La transaction en pharmacie n’a rien à voir avec l’immobilier classique. C’est un panachage de compétences qui touchent aux domaines social, fiscal, comptable et juridique. Social car vendre une entreprise qui emploie des salariés implique une dimension humaine importante. Il y a également une compétence comptable et fiscale, car il s’agit d’un métier mobilisant des flux financiers importants. Sur ce point mon diplôme et mon expérience de pharmacien m’aident considérablement. Je connais bien la profession et notamment son aspect hybride, entre médical et commercial.


TLF : Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir cette voie à la fin de vos études plutôt qu’un parcours de pharmacien classique ?
MB :
D’une part je n’avais pas forcément les moyens financiers mais c’est surtout qu’à 27 ans, après avoir fait 6 années d’études en pharmacie, je voulais voir autre chose. J’avais envie de voyager et de m’aguerrir au travers d’expériences professionnelles plus en rapport avec l’entreprise et notamment via des postes de direction auprès de laboratoires pharmaceutiques tant sur le territoire français que sur le continent nord-américain.


TLF : Aviez-vous des compétences particulières en immobilier ou en consulting ?
MB :
Au fait j’avais surtout une personnalité commerciale et j’ai pratiqué la transaction en pharmacie de 1986 à 1996.
J’ai toujours été intéressé par l’entreprise, la comptabilité, les montages financiers, l’aspect juridique des affaires. J’ai donc évolué quelques années dans l’export, toujours à mon compte, sur l’Amérique du Nord où j’ai notamment fait du commerce et du consulting en entreprise. Cette expérience m’a permis de m’aguerrir au marché nord-américain. Une expérience bénéfique donc, car ce qui se fait en France aujourd’hui est assez conforme de ce qui se fait aux Etats Unis et Canada.

TLF : Quelle type de concurrence avez-vous sur le marché français ?
MB :
En France on compte une dizaine de cabinets connus. Mais ils sont inégalement répartis selon les régions. Après il y a quelques locaux….bref la performance d’un cabinet repose sur la connaissance du métier et les moyens dont il dispose mais la personnalité du consultant est vraiment déterminante.


TLF : Pourquoi avoir choisi de vous développer en réseau ?
MB :
Parce que nous avons la maturité pour. Nous avons commencé le déploiement de notre réseau il y a trois ans et nous l’avons éprouvé dans différentes régions. Aujourd’hui nous disposons de la connaissance terrain, d’un outil informatique performant et surtout d’un tissu relationnel très important.

Nous avons bati cette licence de marque pour permettre à des consultants qui ont des aptitudes commerciales réelles d’exercer un métier très évolutif, tant dans les compétences qu’au niveau de la rémunération.


TLF : Quel est le profil type de l’entrepreneur qui souhaite rejoindre votre réseau ?
MB :
Nous recherchons des profils de chefs d’entreprise, conscients que nous promotionnons des prestations de services et qu'ils devront assurer la prise en charge des attentes ou des problématiques des acheteurs et des vendeurs. Le candidat doit posséder d’excellentes aptitudes commerciales pour organiser son activité terrain tout en conduisant les affaires à court, moyen et long termes.

Quelques qualités réflexes pour conclure sont le sens du relationnel, l’écoute, l’utilisation des outils et méthodes de All-in-One Santé et un opportunisme très développé à saisir ou à créer tous moments propices à la signature du client.
Il faut avoir l’aptitude, dans un contexte professionnel, de considérer son interlocuteur comme quelqu’un qui a un besoin, pour ensuite proposer et développer toute une série de prestations à même de satisfaire ce besoin. L’aptitude professionnelle à écouter l’autre est directement liée aux gains espérés.


TLF : Est-il nécessaire d’avoir des compétences en pharmacie ?
MB :
idéalement oui. Mais nous recherchons aussi des personnes qui ont travaillé dans des produits d’assurance vie, dans la défiscalisation… Qui comprennent qu’une entreprise n’est pas juste un chiffre d’affaires. Nous exerçons un métier où la signature du client est le seul objectif, où la notion de conclure est omniprésente. Ce métier est en premier lieu adapté à des personnes qui offrent de l’assurance dans les échanges humains, de l’aisance à la négociation.


TLF : Proposez-vous une formation ?
MB :
Oui, c’est fondamental et elle est omniprésente.

La formation est à la signature du contrat puis chaque trimestre. La grille de suivi authentifie les moyens que l’on met au service du licencié de marque. Puis l’accompagnement est quotidien et permanent.

Après il n’existe pas de formation spécifique au métier. Lorsque vous sortez de l’école vous ne savez pas vraiment parler l’anglais, là c’est exactement pareil. On vous apprend la grammaire mais c’est sur le terrain et grâce au suivi quotidien que vous pouvez progresser.

Aussi nous réalisons un suivi permanent de nos consultants. Nous faisons par exemple beaucoup de conférences téléphoniques en situation avec les clients. Aujourd’hui, deux personnes sont exclusivement chargées de l’animation du réseau et assurent une assistance permanente aux consultants sur le terrain.

TLF : Quels sont vos objectifs en termes de développement et de recrutement ?
MB :
Actuellement notre réseau est composé de sept personnes. Nous venons d’accueillir nos deux premiers licenciés de marque qui viennent renforcer notre équipe initiale de cinq personnes. A terme nous visons une couverture de 26 consultants.


TLF : Merci M Barbet

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU ALL IN ONE SANTE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top