logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

ECOLAVE

Benjamin BAPTISTE

Franchisé Ecolave à Nantes

Franchise ECOLAVE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2008
  • - Date de lancement de la franchise : 2009
  • - Nombre d’implantations : 56
Créer une surveillance par email

Interview de Benjamin BAPTISTE

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn


INTEGRATION :

Toute-la-franchise.com : Pouvez-vous vous présenter ?

Benjamin BAPTISTE, 24 ans, autodidacte, commercial depuis 3 ans dans différents secteurs d'activités (site internet, vidéo, défiscalisation, calendriers publicitaires), ces différents postes m'ont permis d'apprendre les bases du métier de commercial et le goût d'entreprendre.

TLF : Comment êtes-vous entré en contact avec votre enseigne ?

B.B. : Par le biais d'une connaissance proche.

TLF : Comment s’est déroulée la période entre votre premier contact et vos débuts ? Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?
B.B. : Environ 3 mois entre la prise de décision et le début de mon activité, tout s'est très bien passé.
La personnalité de M. Richard, sa façon de travailler, son sérieux, son savoir-faire, les nombreux services proposés (formation commerciale, formation technique, kit matériel, charte graphique, etc...) m'ont séduit.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

B.B. : Oui fortement

TLF : Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ? Si oui, pourquoi avoir choisi cette enseigne ?
B.B. Je n'ai pas consulter directement les autres concurrents

TLF : Quels sont les services que vous apporte votre franchiseur au démarrage de votre activité ?

B.B. : Beaucoup d'aides et d'informations, astuces pour gagner du temps, mise en relation avec des prestataires sérieux, écoute et suivi personnalisé.

TLF : Etiez-vous de la « profession » avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?
B.B. : Je n'étais pas de la profession, j'aime les marchés porteurs et le service aux professionnels. Ainsi que le travail de qualité.

ACTIVITE :

TLF : Avez-vous besoin de votre franchiseur dans le cadre de votre activité ? Répond-il à votre attente ?

B.B. : Je pense que j'aurai besoin de lui sur certaines techniques de nettoyage ou encore de développement commercial et stratégique et je suis convaincu qu'il saura me répondre, m'aider et me conseiller.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ?

B.B. : Pour le moment très bien, nous sommes contents d'être dans ce réseau.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

B.B. : Oui entièrement, une formation commerciale très intéressante et performante (testée en clientèle), une explication produit très détaillée, une technique de nettoyage très bien enseignée avec de bon conseils, formation complète et très bien faite, elle est aussi très motivante pour le lancement.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

B.B.  : Les actions proposées par l'expérience du franchiseur et mon but est de faire de l'excellent travail pour fidéliser mes clients et me faire connaître par le bouche à oreille.

TLF : Avec le recul, le concept est il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

J'en suis convaincu, j'ai réalisé une étude de marché personnalisée avant le lancement, elle s'est avérée positive.

TLF : Auriez vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

B.B.  : Oui on peut toujours ! Mais j'aurais perdu du temps et de l'argent, il m'aurait fallu plus d'un an avant d'être fin prêt. D'autant plus que les idées du franchiseur sont très bonnes, elles paraissent logiques, il fallait y penser au bon moment, Donc je peux dire aujourd'hui qu'il est presque indispensable d'être franchisé ECOLAVE pour vraiment répondre aux vrais besoins de ce marché.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

B.B.  : Oui sans hésiter.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

B.B.  : Les personnes motivées et intelligentes ont tout à gagner chez ECOLAVE. Le premier conseil que je donnerai est de se lancer et le deuxième d'écouter car tout est clef en main et performant.
Je dirai même que c'est la franchise du moment, je ne vois pas comment réussir dans ce métier sans passer par
ECOLAVE.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top