logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Etape n°25 : Utiliser des stratégies multi canal et autres leviers de croissance

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les relais évoqués dans l’étape précédente sont des relais de développement et d’optimisation de votre réseau. Mais vous disposez également de relais de croissance alternatifs, qui concernent aussi bien votre maison mère que vos franchisés.

Succursales et rachat de réseau au bénéfice de votre maison mère…

C’est au départ de cette manière que vous avez lancé votre réseau et cela reste une stratégie gagnante pour faire grandir votre entreprise et générer plus de chiffre d’affaires, et plus de marge. D’ailleurs, il est presque impensable d’imaginer une enseigne dont le réseau ne se développerait plus que par des franchisés, sans que la tête de réseau s’enrichisse de nouvelles unités en propre. Ce serait illogique et donnerait une image d’attentisme peu convaincante. Même une fois que vous avez commencé à recruter vos premiers franchisés, vous ne devez donc pas négliger votre développement en succursales.

Egalement, vous avez la possibilité, à laquelle peu de franchiseurs pensent, de racheter des réseaux et/ou des points de vente isolés. Cette stratégie de développement peut permettre d’optimiser les coûts d’implantation et/ou de bénéficier de la clientèle existante des entreprises rachetées.

… mais demandant à être financés !

Que ce soit pour votre développement en succursales ou pour le rachat d’entreprises ou de réseaux existants, vous allez avoir besoin de fonds, et souvent même de fonds importants. Comme à chaque étape de la vie de votre franchise, vous allez donc devoir élaborer un business plan détaillé et argumenté présentant avec précision et efficacité la rentabilité de l’investissement à réaliser. C’est ensuite avec ce business plan que vous allez pouvoir chercher des financements via les 3 voies classiques (ou un peu moins classiques) :

  • Financement bancaire
  • Appel à investisseurs (business angels ou autres)
  • Financement participatif

Rappelez-vous que, lors de la sollicitation d’investisseurs, vous serez confronté à deux types d’investisseurs :

  • L’investisseur « coup de cœur ». Il vous soutiendra parce que vous l’aurez fait rêver et qu’il croira à votre projet.
  • L’investisseur « rationnel ». Il vous soutiendra parce qu’il croit à la faisabilité du projet et qu’il pense tirer une excellente rentabilité de l’investissement.

Lors de l’élaboration de votre business plan et éventuellement du pitch de votre projet, vous devrez penser à ces deux types d’investisseurs. Car vous devez convaincre les deux. C’est d’ailleurs la logique qui doit vous guider : un équilibre subtil entre passion et raison ; entre coup de cœur et rentabilité pure.

Les stratégies multi canal : un pour tous et tous pour un

Il paraît aujourd’hui difficilement envisageable de se développer sans mettre en place une stratégie web. Et ce, que vous soyez une franchise de produits ou de services. Bien entendu, cela dépend du secteur d’activité et il paraît évident que créer un site e-commerce pour une enseigne de boulangerie peut sembler saugrenu et contre-productif. Mais dans la plupart des cas, créer et assurer la visibilité et l’efficacité d’un site internet est une stratégie gagnante à la fois pour vous, franchiseur, et pour les franchisés.

C’est en effet à ce dernier point qu’il faut faire attention : que le site internet ne concurrence pas les franchisés mais au contraire soit une source complémentaire de revenus ou, a minima, de trafic. Par exemple, pour une franchise de produits, vous pouvez mettre en place un système simple : toute commande donne lieu à une rétro-commission au franchiseur couvrant la zone de chalandise du client (en d’autres termes, si un internaute habitant à Brive la Gaillarde passe une commande sur le site internet, le franchisé situé à Brive la Gaillarde touche 5 % sur la commande effectuée en ligne). Le site e-commerce est entièrement géré par vous mais le franchisé touche sa part du gâteau. En contrepartie, il assure le cas échéant le service après-vente en local. C’est typiquement ce genre de stratégie, où tout le monde est gagnant (le consommateur qui est plus libre, le franchisé qui perçoit une commission et récupère de nouveaux clients, vous qui augmentez votre CA et votre notoriété) qui peut faire la différence sur un marché concurrentiel.

Mais attention : il est contre-productif de se contenter d’un site médiocre et mal référencé. Il ne s’agit pas d’avoir un site internet pour avoir un site internet. Le développement cross-canal est une véritable stratégie qui demande de l’expertise dans la création du site de manière à ce que ce dernier respecte votre image de marque, soit visible dans les moteurs de recherche, génère du trafic et transforme les visiteurs en prospects puis en clients !

Ce qu’il faut retenir :

  • Le développement de votre réseau ne doit pas se limiter à l’ouverture de nouvelles unités franchisées ; vous devez poursuivre votre développement en succursales.
  • Pensez éventuellement au rachat de réseaux et/ou de magasins indépendants. Cela peut être intéressant en termes de coûts et/ou de marché.
  • Pensez aux stratégies multicanales : internet peut permettre d’améliorer votre notoriété tout en générant plus de CA et de trafic pour vous comme pour vos franchisés, et ce, tout en améliorant l’expérience utilisateur de vos clients.

 Retourner à l'étape précédente : trouver des relais de croissance

Consulter l'étape suivante : construire et entretenir l'ADN de votre réseau


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter
Scroll to top