logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir une épicerie fine, les avantages de la franchise

Zoom sur ces franchiseurs spécialisés dans l’épicerie fine et sur les raisons de leur succès.

Publié le

Vous réfléchissez à ouvrir un commerce ? Pourquoi ne pas miser sur le marché de l’épicerie fine ? Les caractéristiques de ce commerce de proximité se prêtent particulièrement bien au modèle de la franchise et de multiples réseaux se sont lancés à la conquête de l’Hexagone. Zoom sur ces franchiseurs spécialisés dans l’épicerie fine et sur les raisons de leur succès.

bouteilles d'huile dans épicerie fineL’épicerie fine, un marché en pleine croissance

L’épicerie fine, cela représente aujourd’hui plus de 4.000 points de vente en France pour des produits distribués en grande surface mais surtout vendus par de véritables épiciers. Dans un secteur dont le mot d’ordre est la qualité, les épiciers ont su s’imposer grâce à l’atmosphère conviviale de leurs commerces et à l’expertise de leurs conseils. Aujourd’hui, d’après les experts, la vente de produits d’épicerie fine rapporte environ 5,3 milliards d’euros en France. Il s’agit toutefois d’un calcul difficile à préciser puisque le secteur est extrêmement diversifié. Une seule certitude : ces chiffres augmentent et les rendez-vous professionnels du secteur tels que le salon parisien Gourmet Sélection attirent chaque année de plus en plus de monde. Ils étaient ainsi 322 à être venus exposer leur savoir-faire en 2015 contre tout juste 275 en 2011. Dans un climat économique maussade, les professionnels du secteur conservent leur optimisme et 89% des personnes interrogées sont convaincus que leur chiffre d’affaires va continuer à augmenter dans les années qui viennent.

La recette du succès ?
Pour 84% des commerçants, le plus important est de miser sur la qualité des produits, suivi d’une bonne relation avec ses fournisseurs et de renouvellements fréquents. Le tout bien sûr, sans oublier une qualité irréprochable du service client, centré sur le conseil pour 92% des interrogés. Les épiceries fines sont ainsi des commerces bien gérés, du choix des produits (approvisionnement) à la mise en rayon en passant par les conseils personnalisés. Voilà pourquoi la franchise, avec l’accompagnement proposé par les réseaux et la rigueur propre à ce modèle, est une solution retenue par de nombreux professionnels.

Dans une démarche de qualité, la franchise continue de s’imposer

Dans un secteur spécialisé dans la vente et le conseil de produits rares, se lancer en indépendant peut paraître intimidant. Il faut trouver sa clientèle bien sûr, ce qui implique la recherche et la maîtrise d’un concept vendeur, mais il faut aussi convaincre les fournisseurs. Contrairement à la distribution classique, le sourcing en épicerie fine présente un véritable défi. L’entrepreneur doit négocier avec des artisans très sélectifs pour acquérir des produits chers à base de truffe, de chocolat, d’huile d’olive ou d’autres ingrédients rares. Cela suppose une connaissance des produits, de leur valeur, et de vraies qualités humaines… sans parler du temps pour réaliser cet approvisionnement fin.

Heureusement, il existe une alternative qui permet de pallier ces problèmes : la franchise. En choisissant d’intégrer un réseau de franchise, vous bénéficiez d’un concept qui a déjà fait ses preuves et de toutes les formations nécessaires pour le mettre en œuvre. Vous n’êtes plus seul à la recherche de vos futurs fournisseurs, vous négociez avec des partenaires de votre franchiseur déjà convaincus par vos méthodes. Les franchisés sont ainsi à l’abri des problèmes de sourcing inhérents à leur profession et peuvent se concentrer sur la fidélisation d’une clientèle elle aussi mise en confiance par leur marque. La franchise apporte un réel gain de temps lors de la phase de lancement, et une plus grande simplicité de gestion des relations commerciales.

Vers quels réseaux de franchise se tourner pour lancer une épicerie fine ?

Pour se lancer dans le monde de l’épicerie fine, les entrepreneurs peuvent se tourner vers de nombreux réseaux dynamiques. Un incontournable du domaine reste Comtesse du Barry. Le franchiseur possède déjà 53 implantations et a remporté le prix du Janus du Commerce en 2015 pour ses produits gastronomiques. Un succès qui lui permet de mettre en œuvre une large politique de recrutement avec un objectif de 120 franchisés d’ici à cinq ans. Pour ouvrir une épicerie fine Comtesse du Barry, vous aurez besoin d’un apport personnel de 80.000 euros et réglerez des droits d’entrée de 14.000 euros.

Le réseau de franchise La Table du Marché propose également un format restaurant et boutique gourmande, avec une sélection de produits réalisées par le chef Christophe Leroy.

Pour un apport personnel de 80.000 à 100.000 euros vous pourrez également vous tourner vers le spécialiste du thé Kusmi Tea ou encore le Comptoir Irlandais et ses gammes variées de l’alimentaire au textile.

Autant de noms qui se sont imposés dans nos villes depuis plusieurs années, et dont la notoriété est croissante.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top