Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Comment bien rédiger un business plan ?

Construire et présenter un business plan

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Outil de communication essentiel avant le lancement d'un nouveau projet, le business plan est un document référence, qui vous sera utile dans de nombreuses démarches. Lorsque vous devrez argumenter auprès de partenaires à convaincre, il sera le support de votre discours.

Les organismes financeurs (banques, organismes de prêts pour créateurs d'entreprises), les réseaux de distribution, ou les franchiseurs ne vous prendront au sérieux qu'avec un business plan bien précis. L'objectif est ainsi de donner envie aux lecteurs de vous suivre dans votre projet, et de marcher à vos cotés. Pas de place pour l'approximatif, vous devez y exposer votre projet, vos ambitions et les moyens mis en œuvre pour y arriver. « L'idée m'est venue suite à une rencontre », « Je vais d'abord viser ce marché, avant d'attaquer celui-ci à moyen terme »... Toutes ces phrases, vous devez les capter et les réunir dans un seul « ouvrage », votre « bible », et celle de vos futurs partenaires.

L'utilité d'un business plan

Si vous avez un tempérament fonceur et une envie d'entreprendre débordante, alors vous vous demandez surement quel est l'intérêt de passer du temps à rédiger un business plan ? Vous n'avez pas une grande aisance en écriture ? Vous n'aimez pas vous « poser » pendant plusieurs heures devant un ordinateur pour réfléchir et rédiger ? Il va pourtant falloir passer par cette étape incontournable. Disposer d'une vision synthétique de son projet, résumée dans un business plan est indispensable. Si vous êtes à la genèse de votre projet et que vous vous posez encore la question de l'utilité d'un business plan, ne perdez pas de vue que celui-ci vous servira dans de multiples occasions :

  • Pour convaincre banques et établissements de crédit : ils jugeront tant le fond que la forme, qui témoignent de votre sérieux et de votre implication,
  • Pour avoir une synergie d'équipe : vous êtes seul, mais sans doutes allez vous avoir des collaborateurs. Le business-plan est un « contrat » qui servira de base,
  • Pour ne pas se poser tout le temps des questions : couchés noir sur blanc, les objectifs, projets et idées sont clairs. Levée de fond, développement à l'international... Pas besoin d'en faire des cauchemars, votre plan de route est établi,
  • Pour contrôler votre travail : le business plan permettra de voir si ce qui se réalise est conforme à la prévision. Si vous ne faites pas ce que vous aviez dit, alors corrigez le tir !

Écrire un business plan est une étape fastidieuse et contraignante, mais qui, in fine, apporte une vraie sécurité et une liberté de pensée.

La présentation d'un business plan

Attention, ce n'est pas une thèse que vous devez réaliser ! Il n'y a pas de règle exacte, mais un document complet de 20 pages sera plus pertinent qu'un pavé de 200 pages. Comme tout document qui allie « commercial » et « information », il devra être aéré et lisible. Évitez les paragraphes trop longs (10 à 15 lignes maximum) et utilisez une « police » agréable à lire. Enrichissez également votre business plan de graphiques (projections, estimations) de tableaux (achats / vente) et d'images (rendu du futur magasin, inspirations). Le business-plan doit être un document ludique et captivant pour celui qui le recevra, tout comme pour vous, car vous allez le feuilleter plusieurs dizaines voire centaines de fois !

Certains aiment associer un document texte (Word) avec un tableur (Excel). Là encore, faites comme bon vous semble, mais une règle doit dicter votre choix : conserver l'attention du lecteur. Évitez les annexes, les documents trop nombreux, bref, les possibilités de « quitter » le document des yeux. Un business plan c'est de la conviction, alors essayez de développer une trame, un fil rouge percutant qui va capter le lecteur, du début à la fin. Voici un exemple de déroulé d'un business plan « classique », que vous pouvez (devez) adapter.

 

Construction d'un business plan

1.    L'activité que vous souhaitez développer.
1.    Point sur le marché et constat d'un manque.
2.    Votre produit / activité répond à ce besoin.
3.    La cible potentielle est identifiée et importante.
4.    Le CA possible est suffisant pour viser la rentabilité.
2.    Votre profil et vos connaissances.
1.    Quelles sont vos compétences dans les domaines commerciaux / financiers.
2.    Quelle est votre expérience du marché ?
3.    Savez vous gérer une entreprise ?
3.    Le marché et vos projets.
1.    Liste des concurrents.
2.    Vos avantages, ce qui vous distingue.
3.    Comment vous allez prendre des parts de marché.

Ne perdez jamais de vue qu'un bon business plan est un document qui évolue dans le temps. Loin d'être définitif, il est au contraire vivant, et vous accompagnera tout au long de la vie de votre projet d'entreprise.

 

 Rédaction Toute la Franchise©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !