logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La franchise corner ou « shop in shop »

Se lancer dans une franchise "shop in shop"

Publié le

Vous avez un commerce et vous souhaiteriez vous lancer dans une franchise particulière ? Sans avoir préalablement testé les produits d’une enseigne et leur rentabilité, il n’est pas évident de mesurer les risques que l’on prend. Et si votre nouvelle activité ne fonctionnait pas ? Essayez alors la franchise corner, un concept intéressant pour ceux qui veulent tester une franchise ou tout simplement diversifier leurs produits et services en collaborant avec une grande enseigne.

Qu’est-ce qu’une franchise corner ?

La franchise corner, c’est une sorte de mini-franchise. Elle se présente sous la forme d’un petit espace de vente consacré à une enseigne particulière. Ce « coin » est limité et il prend place au sein d’un commerce indépendant, une grande surface ou encore d’un lieu public. Il peut alors s’agir d’un simple rayon, d’une vitrine ou d’un stand. Bien entendu, les enseignes ont des exigences quant à la présentation de leurs produits et services. Souvent, il est demandé au franchisé de respecter certaines couleurs, matières, etc. pour la décoration. Certains franchiseurs fournissent même des meubles et présentoirs. Pour vous aider à mieux visualiser à quoi correspond un corner, voici quelques exemples de « shop in shop » que l’on rencontre actuellement : les espaces de vente Guess, Morgan, Dolce & Gabbana et autres marques dans les grands magasins du type Galeries Lafayette ou Printemps, les espaces dédiés aux soins de beauté Clarins dans les centres d’esthétique, les vitrines Mont Blanc dans les papèteries, les coins dédiés à Mondial Pare-Brise dans les centres auto comme Speedy, les rayons de produits d’épiceries fines ou de grands chocolatiers dans les boulangeries, etc. Il est vrai que la franchise corner se retrouve plus souvent dans les secteurs du textile, de la beauté et du luxe, mais de nombreux domaines la pratiquent. Cependant, toutes les enseignes ne la proposent pas. Des commerçants développent alors des corners dits sauvages. Mais sachez qu’il est aussi possible de faire des demandes auprès des groupes si vous souhaitez vous lancer dans une franchise corner.

Comment fonctionne la franchise corner ?

La franchise corner fonctionne plus ou moins de la même manière qu’une franchise classique, mais à une échelle moins importante. Le franchisé est lié à l’enseigne par un contrat de franchise qui lui oblige à suivre certaines règles, normes, etc. concernant la vente de ses produits ou services. Les droits d’entrées et les royalties se font quant à eux plus rares dans le cadre de franchises corner, de manière à inciter les futurs franchisés à laisser entrer les produits du franchiseur dans leur point de vente. La gestion du corner peut être déléguée à un membre du personnel de l’enseigne ou au commerçant lui-même en fonction des contrats.

Les avantages de la franchise corner

La franchise corner, c’est une mini-franchise à l’essai, idéale pour vous donner une idée de ce qui vous attend si vous vous lancez dans une franchise complète de l’enseigne concernée. Vous pouvez alors tester les produits et services auprès de vos clients et vous rendre compte de leur succès et de leur rentabilité. Vous prenez moins de risque avec la franchise corner qu’avec l’ouverture directe d’une franchise classique. En plus, l’investissement est moindre : les aménagements sont réduits, surtout quand le franchiseur fournit du mobilier, et les stocks restent limités étant donné qu’il s’agit seulement d’un petit espace de vente. Libre à vous de transformer l’essai en véritable franchise si vous avez été convaincu, ou de seulement conserver votre corner pour apporter une valeur ajoutée à votre commerce. Enfin, un autre avantage de la franchise corner est la souplesse du contrat établit entre le franchiseur et le franchisé. Pour le franchiseur, le corner est une opportunité de multiplier ses points de vente et d’élargir sa couverture. Ce dernier espère aussi souvent vous emmener vers une franchise complète. Il a donc tout intérêt à prendre bien soin de vous pour vous séduire. La plupart du temps, vous n’aurez même pas besoin de payer des droits d’entrée ou des royalties. L’enseigne ne prendra qu’une marge sur ses produits, comme n’importe quel autre fournisseur.

Les inconvénients de la franchise corner

Comme tout modèle, la franchise corner ne possède pas que des atouts. Cependant, les points négatifs de ce type de contrat restent peu nombreux et peu contraignants. Il faut juste savoir que lorsque vous ouvrez un corner, vous ne pouvez pas bénéficier d’autant de soutien de la part de votre franchiseur que si vous vous étiez tourné vers une franchise complète. Vous aurez alors par exemple une formation plus limitée et une transmission du savoir-faire plus restreinte.

Rédaction Toute la Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top