logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le marché du sandwich selon le salon Sandwich & Snack Show

Le secteur de la restauration rapide ne faiblit pas

Publié le

Le salon Sandwich & Snack Show s'est tenu les 20 et 21 mars à Paris Porte de Versailles, l'heure est au bilan 2012 de la restauration rapide et aux perspectives pour 2013.

Selon les derniers chiffres publiés dans le cadre du salon Sandwich & Snack Show, le secteur de la restauration rapide ne faiblit pas, malgré la crise. Ainsi, en 2012, le chiffre d'affaires du marché de la Vente au comptoir (VAC) s'est élevé à 34 milliards d' € (+ 3,97 % par rapport à 2011). Cette progression porte la croissance du secteur à plus de 73,5 % depuis 2004, année de l'accélération de la montée en gamme et de la diversification. Parmi les produits phares de la restauration rapide, le sandwich continue sa progression. En 2012 en effet, le chiffre d'affaires du marché du sandwich a atteint 7,01 milliards d' €, en hausse de 6,27 % par rapport à 2011. 2,105 milliards de sandwichs ont été consommés en 2012, tous circuits de distribution confondus, soit une croissance de 3,96 % par rapport à 2011.
Le prix moyen d'un sandwich en France en 2012 s'établit à 3,34 € soit 2,14 % de hausse par rapport à 2011. En 2012 toujours, selon les chiffres Gira Conseil et Sandwich Snack Show, le jambon-beurre reste leader avec un prix moyen de 2,68 €, soit une croissance de 1,51 % par rapport à 2011. Il représente encore près de 2 sandwichs sur 3 (tous pains et circuits confondus) avec 1,31 milliard d'unités écoulées en 2012, soit 62 % des sandwichs.

Le sandwich « à la française » fait des émules

En France, le succès du classique jambon-beurre donne des idées aux chaines américaines. Coup sur coup, ces derniers mois, les grandes enseignes américaines ont lancé des menus typés économiques (comme le jambon-beurre), et empruntant des ingrédients très franco-français (comme le jambon beurre !). Ainsi, chez McDonalds notamment, après le succès du McBaguette, du McCantal ou du Charolais, les consommateurs ont récemment découverts le menu « casse-croûte » à 4,50 euros sandwich et boisson comprise. Subway qui décline depuis ses origines des sandwichs sous des formes « très françaises », n'a pas tardé à riposter en annonçant le lancement d'un menu économique anti-crise sur la base d'un sandwich préparé à la demande à 1,50€ et un menu à 3,50 €.
Chez KFC aussi, le sandwich « à la française » fait maintenant partie des offres. Depuis février 2013 en effet, KFC propose à ses clients le Boxmaster mountain, un sandwich dans une galette de blé composé de deux tranches de reblochon savoyard, de filet de poulet mariné et pané, de galette de pomme de terre avec salade, oignons et sauce à l'oignon (à partir de 7.20 euros en menu et à 5.20 euros à la carte). Cette arrivée tonitruante des grands noms américains sur le marché du classique casse-croute pousse déjà les sandwicheries et les boulangeries à diversifier encore leurs offres. La bataille est donc loin d'être terminée !


Le dossier complet

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top