logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Dossier équipement de la maison : Le marché du bricolage

Publié le

Si le marché du bricolage représente aujourd’hui le premier secteur d’équipement des ménages, la crise a sévèrement impacté les chiffres d'affaires !

La concurrence entre les grands groupes s'est intensifiée en faisant naître notamment des concepts discount mais aussi des nouvelles stratégies de séduction du consommateur (produits écologiques, MDD, et proposition de services ajoutés comme la pose à domicile, des cours de formation des clients, la mise en place de hot line, d'aires de jeux en magasin,…).

Un marché dominé par les grandes surfaces de bricolage

Selon les chiffres de la FMB (Fédération des magasins de bricolage et de l'aménagement de la maison), le marché du bricolage connaît une croissance régulière depuis plus de 10 ans, avec une progression de 3 à 4 % chaque année. Durement touché par la crise, le secteur du bricolage a enregistré une baisse de - 4,5 % en volume en 2009 (-2,4 % en valeur) par rapport à 2008 qui déjà était une année marquée par la baisse (- 1,1 % en valeur et - 3,6 % en volume). En 2010, le marché se redresse doucement avec une hausse d'activités en valeur de + 0,5 % (- 0,6 % en volume).

La reprise se confirme nettement sur les 4 premiers mois de 2011 avec un cumul en valeur à + 3,2 % (+ 5,6 % en volume). En 2010, le marché global du bricolage pesait 23,12 milliards d'euros (7,26 milliards d'euros pour le jardinage). Les grandes surfaces de bricolage dominent le marché avec un chiffre d'affaires 2010 de 17,35 milliards d'euros (75 % du marché du bricolage). En moyenne, chaque foyer français a dépensé 685 € en articles de bricolage en 2010 (223 € pour le jardinage). La décoration à elle-seule pesait en 2010 21,7 % des dépenses en grande surface de bricolage.

Le groupe leader en France est sans conteste Adeo (ex groupe Leroy Merlin appartenant au groupe Auchan), propriétaire de 7 enseignes de bricolage : Leroy Merlin, Aki, Bricocenter, Weldom et Dompro, ainsi que les magasins discount Bricoman et Bricomart. Loin derrière, à la seconde place se trouve Castorama adossé au groupe anglais Kingfisher (également propriétaire en France de Brico-Dépôt), talonné par Bricomarché appartenant au groupe des Mousquetaires et Mr Bricolage (également propriétaire de Catena).

Un marché en mutation

Le marché du bricolage connait depuis quelques années de profondes mutations. Dans le sillage de Brico-Dépôt lancé en 1993 par Castorama, de nombreuses nouvelles enseignes discount ont vu le jour parmi lesquelles Bricoman du groupe Adeo, Batkor, Bricorama, l'Entrepôt du Bricolage... ...
Ces nouvelles enseignes ont largement fait évoluer le marché et l'attitude du consommateur. Avec un maximum de marques de distributeurs (MDD) pour moins de marques nationales, un choix réduit de références, et des prix ultra bas, les discounters gagnent sans discontinuer des parts de marché pour représenter aujourd'hui plus de 20 % des ventes de produits de bricolage en France.

L'autre grande tendance de ces dernières années est aussi d'apporter de la valeur ajoutée aux magasins sous la forme de conseils, de formations, de services de pose à domicile, d'applications i-Phone, de e-commerce...... Ces services ajoutés sont portés par une évidence : les bricoleurs d'aujourd'hui n'ont plus du tout le même profil qu'autrefois. Et en effet, il y a une vingtaine d'années, le bricolage était essentiellement réservé aux connaisseurs.
Aujourd'hui, crise oblige mais pas seulement, le bricolage se démocratise. De plus en plus de femmes se lancent ainsi dans les gros travaux. Les hommes qui n'ont pas eu forcément un exemple paternel bricoleur n'hésitent plus à se lancer aussi dans les gros travaux pour limiter les frais liés à l'embauche d'un artisan. Cette mutation des profils de la clientèle implique une réaction des distributeurs.

Vous souhaitez vous lancer dans une franchise de bricolage ? Découvrez toutes les opportunités dans notre rubrique franchise bricolage.

Le dossier complet :

Partie 1 :le marché de l'équipement de la maison
Partie 2 :le marché de la décoration
Partie 3 :le marché du bricolage

Partie 4 : le marché du meuble
Partie 5 : les enseignes de l'ameublement en franchise
Partie 6 : les autres enseignes en franchise du secteur à suivre

Dominique André-Chaigneau, RédactionTOUTE LAFRANCHISE©


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top