logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La franchise au féminin : la création d'entreprise n'est pas qu'une affaire d'hommes !

Publié le
La création d'entreprise n'est pas qu'une affaire d'hommes ! La franchise se conjugue aussi au féminin avec quelques particularités toutefois, notamment en terme d'âge et de secteurs d'activité, d'ambition et de stratégie. Profil type d'une entrepreneuse en franchise...
En France, la femme ne joue pas encore à l'égal de l'homme dans bien des secteurs mais les choses bougent, peu à peu. Ainsi, les statistiques officielles démontrent que depuis quelques années, les femmes sont de plus en plus nombreuses à choisir la création d'entreprises : la proportion de créatrices d'entreprise est passée de 18 à 30% en 15 ans ! Ce vaste élan féminin pour la création d'entreprises bénéficie à plein aux réseaux de franchise. Pourquoi ? Les raisons sont multiples.

Un profil de battante

Globalement, la femme créatrice d'entreprise est plus opiniâtre et ambitieuse que ses confrères masculins. Face à la pression de la société et au sexisme latent, la femme entrepreneuse doit prouver à tous qu'elle est capable de faire sa place. Souvent, le handicap est de taille, surtout dans les secteurs techniques d'ailleurs, mais les femmes par leur qualité d'écoute s'en sortent généralement mieux que les hommes en matière de management d'équipe. Et de fait, l'énergie qu'elles mettent dans leur démarche est largement supérieure à celle des hommes ! Surtout lorsque le challenge est de reprendre une activité professionnelle après des années d'arrêt pour élever les enfants. Les chiffres montrent également que près de la moitié des créatrices étaient sans emploi lors du lancement de leur entreprise. La motivation est en fil rouge dans la plupart des profils féminins. Meneuse dans l'âme, ces femmes ont certes moins de bagages en entreprise mais elles ont pour elles une organisation au cordeau forgée par un emploi du temps chargé de maman active.

Un profil de surdiplômée

Si comme nous l'avons vu les femmes manquent d'expériences significatives en entreprise avant de créer leur propre boite, elle sont par contre largement plus diplômées que leurs homologues masculins. Moins expérimentées, elles choisissent la franchise par coup de coeur sur un concept bien ficelé. Opportunistes, elles n'hésitent pas à se lancer dans un secteur dont elles ne connaissent rien ! La seule motivation pour un secteur plutôt qu'un autre réside le plus souvent dans le hasard des rencontres. Les réseaux et leurs formations théoriques et pratiques apportent un soutien particulièrement précieux pour les femmes en reconversion. Curieuses de nouvelles expériences, elles sont en forte demande face aux réseaux de franchise car elles estiment à juste titre qu'elles seront épaulées pendant leurs débuts pour pallier le manque d'expérience en gestion notamment. L'innovation en règle générale fait souvent partie des atouts recherchés par les femmes entrepreneuses. Globalement, tous les secteurs d'activité nouveaux, offrant des services inédits sont pris d'assaut par les femmes qui voient là un atout supplémentaire de réussite.

Un profil plus mûr et plus âgé

Les femmes entrepreneuses arrivent souvent sur le tard à la franchise et plus globalement à la création d'entreprise. Leur motivation première est de se créer leur propre emploi après des années dédiées à l'éducation des enfants. Ce décalage dans les générations se traduit dans la pratique par un lancement plus tardif que les hommes, donc plus réfléchi. Les statistiques officielles font ressortir par exemple que dans la catégorie des plus 50 ans, les femmes sont notoirement plus nombreuses à tenter l'aventure d'une création d'entreprises (14%) que les hommes (10%). Les statistiques disponibles sont peu nombreuses mais le profil de l'entrepreneuse est tout de même bien cadré par les différents organismes que sont l'ANPE, l'APCE... Ces statistiques démontrent que les femmes ont le plus souvent entre 35 et 44 ans au moment de la création (44 % contre 38 % pour les hommes). Les hommes quant à eux sont plus nombreux entre 25 et 39 ans (54 % contre 47 % pour les femmes). Les femmes attendent généralement que les enfants soient émancipés pour redonner la première place à leur carrière professionnelle.

Un profil plus réaliste

Globalement, les femmes sont plus souvent attirées par la création d'entreprise à taille humaine où règne une ambiance familiale. L'activité choisie se concentre en priorité sur un territoire de proximité. La relation avec la clientèle est ainsi privilégiée. L'investissement de base disponible restreint explique en partie ces préférences mais pas seulement. En effet, les femmes entrepreneuses sont souvent aussi des mamans. L'entreprise ne doit pas « trop » empiéter sur l'emploi du temps et la vie de famille. Ces particularités répondent exactement aux critères de sélection d'un grand nombre de franchises : disponibilité, conseil auprès des clients, relations privilégiées de proximité, apport personnel raisonnable... Cette raison gardée dans la taille du business choisi est un facteur déterminant pour les franchiseurs. Certains secteurs d'activité sont traditionnellement plus investit que d'autres par les femmes : 84 % des créations d'entreprises au féminin sont de fait dans le secteur tertiaire (38 % dans le commerce, 33% dans les services aux entreprises et aux ménages, 13% dans l'hôtellerie, 13% dans les services à la personne). Ce pourcentage important s'explique par l'expérience professionnelle différente des femmes.


Les derniers chiffres de la Fédération Française de la Franchise

Selon la dernière salve d'enquête réalisée par la Fédération Française de la Franchise en 2008, la féminisation de la franchise est inégale. En 2004, le poids des femmes dans les réseaux de franchise représentait 33%. En 2005, le pourcentage des femmes grimpait à 35% pour atteindre un pic en 2006 à 43%. Depuis, la tendance s'inverse et les femmes ne représentaient plus que 40% en 2007 et 38% en 2008. L'enquête révèle également que les hommes restent très majoritaires (79%) dans les établissements à fort CA (+ de 300 Keuros par an). Les femmes restent quant à elles très majoritaires (63%) dans les petites structures affichant un CA de moins de 150 Keuros.

Les franchises typiquement féminines

Les franchises typiquement féminines sont principalement dédiées :


aux services à la personne : Domidom - L'Orchidée - Temporis - Hom'Services - Merci+ - Age d'or services - Ideal Services - La Rescousse - Family Sphere - Cotis Interim - Coviva - All4Home - AD Seniors - Royal Kids - Junior Senior - Creches Inter-Entreprises - A la Ribambelle - Profadom - Babychou Services - Solutia - Tree Services - AD Quotidien - Axeo Services - A2Micile France - Pet's Planet - La compagnie des Familles - Service Personnel - Cours Ado - Zoe Services - Domicile Clean - Un monde de services - Fidelio - Anne Elena Beaulieu - Wash'nDry - Ucar

à la restauration : KFC - L'épi gaulois - Frites City - Pizza Hut - Oncle Scott's The country - Nooï - Pivano - Sushi Train Kiteki - Tapalocas - Fromenterie - Subway - Bistrot du Boucher - Artapas - La boite à pizza - Mon Sushi - Feel Juice - Maison des pains - La Mie Caline

aux activités liées à l'esthétique, la remise en forme et la beauté : Lady Moving - K2 Chocolate - Curves - Esthetic Center - Theraform - BeautyCoiff - Les Naturelles - Hyper Minceur - Citron Vert - Lady Fitness - L'Eau Vive - Au-delà de la Franchise - Point Soleil - Ensorcelle Beauté

à la décoration et la maison : Socoo'c - Cuisine plus - Gautier - Clin d'Oeil - Maison & Reflet - Premium Cuisines - Flexa Shop - Captain Oliver - Party Fiesta - Echos Déco - Maison du fer - Alizea - Cardinal Jardin – Imagine - CARDINAL JARDIN

au textile et à la mode : L'Unvivers d'Elsa Gary - Clin d'Oeil - Les bébés de Sabine - Petits Petons - Exxite - Takara


Les aides à la création d'entreprises au féminin

Sachant que les banques font statistiquement moins confiance aux femmes qu'aux hommes, la création d'entreprises au féminin rime souvent à un parcours du combattant. Pour les aider dans leur choix de vie, des aides spécifiques ont été mises en place depuis quelques années. Ces aides sont à l'échelon de l'Europe ou de la France. La plupart des informations concernant l'octroi d'aides spécifiques (appui financier, prêt garanti, conseils à la création, formation) peuvent être obtenues en prenant contact avec le réseau RACINES (Réseau d'Accompagnement des Créations et des Initiatives par une Nouvelle Epargne de Solidarité).

Les principales aides sont :

- le FGIF (Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes) : il consiste à garantir un prêt bancaire d'un montant compris entre 5000 à 38 000 € dédié à la création d'une entreprise par une femme. La garantie s’élève à 70% du prêt. Ce dispositif est géré par l’association France Active Garantie
- les CLEFE (Clubs Locaux d’Epargne pour les Femmes qui Entreprennent) : ces clubs créés et animés par l'association RACINES proposent des prêts de fonds récoltés auprès des membres des clubs.
- l'ARAF (Aide à la Reprise d’Activité des Femmes) : cette aide prend en charge les frais de garde des enfants de moins de 6 ans.

A ces aides spécifiques s'ajoutent les dispositifs classiques ouverts aux deux sexes comme le dispositif EDEN (Encouragement au Développement d’Entreprises Nouvelles), des aides régionales, et bien sûr L’ACCRE (Aide pour les Chômeurs Créateurs d’Entreprise).

Dominique, Journaliste toute-la-franchise.com ©
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top