logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Devenir un bon franchiseur - 2e commandement : Un projet fiable tu valideras

Publié le

Dossier de la Rédaction TOUTE LA FRANCHISE :

Devenir un bon Franchiseur

1e commandement : Un concept solide tu formaliseras
2e commandement : Un projet fiable tu valideras
3e commandement : A un DIP bien rédigé tu t'attèleras
4e commandement :
Un manuel opératoire tu rédigeras
5e commandement : A des outils d'information et de formation tu réfléchiras
6e commandement : De collaborateurs fiables tu t'entoureras
7e commandement : Tes premiers franchisés tu recruteras
8e commandement : Un calendrier d'animation tu établiras
9e commandement : Ton enseigne toujours tu développeras
10e commandement : Ton concept à l'étranger tu exporteras

Un projet fiable déclinable en franchise doit être, comme nous l'avons vu dans le 1er commandement au minimum rentable, duplicable et fédérateur d'énergie. Mais cela ne suffit pas !

Beaucoup de projets pourtant bien partis sont étouffés dans l'œuf faute d'un effort de validation suffisant. Et de fait, pourquoi un candidat à la franchise viendrait croire sur parole que votre projet est l'affaire du siècle si vous ne pouvez lui démontrer par A+B qu'il est digne de confiance !

La validation est de fait essentielle. Et elle en passe quasi obligatoirement par un intervenant extérieur, un spécialiste des réseaux de franchise, qui connait sur le bout des doigts les problématiques du développement en réseau.


Pourquoi faire appel à un expert en franchise ? Tout simplement parce qu'il a l'expérience de ce type de projets ! Il sait par avance à la simple lecture d'un avant concept où cela coincera à court ou moyen terme. Son regard extrêmement critique ne laisse rien passer.
Les approximations doivent être gommées. Les incertitudes en terme d'approvisionnement, de logistique, d'innovation produits, de capacités financières, de ressources humaines, etc sont pointées du doigt. Chaque point fait l'objet de questions auxquelles le créateur doit pouvoir apporter une réponse étayée, ne laissant aucune place au hasard.

Le concept né de l'enthousiasme débordant d'un créateur en prend un sacré coup généralement ! Mais c'est pour la bonne cause ! L'expert va apporter également au franchiseur en herbe son expérience concernant les modalités de déploiement du concept. C'est lui qui pourra notamment donner de précieux conseils sur le rythme idéal d'ouverture pour un développement raisonnable en fonction des capacités financières et de l'organisation du franchiseur. Il donnera aussi de précieux conseils sur la définition des zones d'exclusivité. En effet, quand certains concepts peuvent afficher une bonne rentabilité sur des zones de chalandises restreintes (une ville moyenne par exemple, ou une partie d'une grande agglomération), d'autres auront du mal à atteindre l'équilibre sur une région entière.

A l'issue de ce passage aux cribles serré, le projet pourra soit être effectivement validé soit il sera ajourné, ou recalé ! La plupart des cabinets spécialisés font un tri draconien dans les projets qu'ils reçoivent ! Dans la très grande majorité des cas, le projet ne passe même pas le stade de l'étude préliminaire tant les informations fournies sont inconsistantes ou beaucoup trop optimistes pour être réalistes !

La validation du concept enclenche automatiquement la rédaction d'un DIP, du contrat de franchise et du manuel opérationnel. Pour toutes ces tâches très spécifiques, l'expert en franchise reste un interlocuteur privilégié mais ses compétences devront être complétées par un avocat spécialisé qui s'occupera en outre de toutes les démarches de protection du nom commercial, de l'enseigne, de la marque, du logo et du concept architectural auprès des organismes concernés en national, voire en international.

La formalisation du concept est une étape clé dans la vie d'une franchise. Le coût d'intervention des spécialistes représente généralement un budget conséquent voire même parfois dissuasif pour un créateur... mais faire l'impasse sur les conseils éclairés d'un expert c'est bien souvent perdre un temps précieux sur le développement de son projet, voire pire, aller droit dans le mur !

NB : A ce stade de la procédure, il est plus que recommandé de penser à réserver les noms de domaine de ses futurs sites internet. Cette précaution évitera bien des désagréments et des frais ensuite !

Dominique André-Chaigneau, Rédaction TOUTE LA FRANCHISE©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top