logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Dossier reconversion : Etes-vous prêt pour la reconversion ?

Publié le

Changer de métier, de secteur d'activité, de statut (salarié -> patron), c'est une décision lourde de conséquences dans une vie professionnelle ! Car en effet, se reconvertir, c'est quitter le « confort » d'une situation connue pour faire le grand saut vers un inconnu que l'on espère meilleur, mais qui a de quoi faire peur ! Plus encore que la capacité d'adaptation technique, la reconversion demande une vraie motivation profonde...

Avant de vous lancer billet en tête vers un nouvel avenir, vous allez devoir vous poser de nombreuses questions : Ai-je les capacités à accepter le changement ? Est-ce que j'ai vraiment envie de changer ? Est-ce que ma famille va suivre ? Est-ce que j'aurais l'énergie nécessaire pour faire face à mon nouveau métier / statut ? Si cela ne marche pas, quelles seront mes issues de sortie ? Ai-je les compétences pour mon nouveau métier ? Ai-je la capacité financière pour me lancer dans un nouveau challenge ? Bien évidemment, toutes ces questions amènent de vraies réponses, étayées par une véritable réflexion de fonds !

Pour mieux cerner les choses, la première démarche est d'en passer par un bilan de compétences. Qu'est-ce que c'est ? En fait le bilan de compétences permet de cerner les points forts et les points faibles d'un profil. Plus encore que les réelles compétences techniques, le bilan de compétences met en avant les grands traits d'un caractère pour mieux définir ses atouts et ses faiblesses. Sachant que l'on peut difficilement forcer sa nature, un tempérament solitaire sera difficilement compatible avec un métier du commerce par exemple.
De même, un métier manuel appelle normalement un vrai talent de bricoleur tandis qu'un tempérament effacé est difficilement compatible avec des fonctions de management. Outre le profil psychologique et social, le bilan de compétences fait le point sur les compétences humaines et techniques du candidat à la reconversion. Pour cela, le travail repose sur les expériences acquises dans le cadre professionnel mais aussi personnel. Le bilan de compétences enfin tire au clair le niveau de motivation du candidat pour aller de l'avant dans un secteur qu'il ne maîtrise pas. Une fois le bilan de compétences réalisé, normalement plusieurs pistes d'activités ou métiers se dégagent.

L'autre point à vérifier par le candidat à la reconversion, surtout si son projet est la création d'une entreprise, c'est qu'il a bien la bénédiction de son entourage pour se lancer. En effet, le soutien des proches est capital pour réussir dans un nouveau challenge. Chacun doit être bien conscient de ce que le changement va supposer, en terme de disponibilités du créateur, de finances, de soucis au quotidien...
Ce point est particulièrement important pour la réussite du projet. Si la motivation est uniquement personnelle, à la moindre difficulté, la détermination du candidat à la reconversion pourra vaciller sur ses bases. Si au contraire la famille au sens large encourage le créateur, il pourra traverser les orages sans perdre espoir. En franchise, de nombreux créateurs en reconversion se lancent en famille !

A lire dans ce dossier :

Dominique André-Chaigneau, TOUTE LA FRANCHISE©


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top