logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Démissionner pour créer son entreprise en franchise : ne brûlez pas les étapes !

5 étapes à suivre pour démissionner puis créer son entreprise en franchise

Publié le

La pandémie de Covid-19 a eu un impact considérable sur nos vies professionnelles. En témoignent les chiffres de Centre Info et de l’Insee : 47% des actifs seraient ainsi dans une démarche de reconversion, et près d’un million d’entreprises ont été créées en 2020, un nouveau record en France. Si vous faites partie de ces actifs qui souhaitent changer de vie pour créer leur entreprise, ne brûlez pas les étapes pour éviter certains pièges. Voici les étapes pour démissionner afin de créer son entreprise en franchise.

Démissionner pour créer son entreprise en franchise : ne brûlez pas les étapes !

Demandez un Conseil en Evolution Professionnelle

Suite à la promulgation de la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le 5 septembre 2018, il est possible depuis le 1er novembre 2019 de démissionner et de conserver ses droits au chômage si et seulement si la démission se fait dans le cadre d’un projet de reconversion professionnelle.

Or, seul un Conseil en Evolution Professionnelle, assuré par l’une des 18 Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales, peut valider ou non le caractère réel et sérieux d’un tel projet.

La loi est donc extrêmement claire : il est indispensable, avant de démissionner, de demander un Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) auprès de l’association Transitions Pro dont vous dépendez (et dont la liste se trouve sur le site du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion).

Choisissez votre franchise

A ce stade, vous êtes face à l’une ou l’autre de ces situations :

  • Soit vous savez déjà, avec certitude, avec quelle enseigne vous souhaitez vous lancer pour créer votre entreprise ;
  • Soit vous ne savez pas encore, ou n’êtes pas sûr de votre choix.

Dans le deuxième cas, vous devez donc entamer un processus, en 10 étapes, qui vous permettra de choisir votre franchise.

  1. Faire le point sur vos compétences et vos capacités financières ;
  2. Sélectionner le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez vous lancer ;
  3. Réaliser une étude de marché ;
  4. Vous renseigner auprès des franchiseurs et les contacter ;
  5. Comparer les accompagnements demandés ;
  6. Analyser les investissements demandés ;
  7. Rencontrer des franchisés ;
  8. Etudier les géolocalisations et les emplacements disponibles ;
  9. Considérer les types de contrats proposés par les enseignes sélectionnées ;
  10. Analyser les Documents d’Information Précontractuelle (DIP) des enseignes.

En matière de sélection de l’enseigne comme en matière de démission pour effectuer une reconversion, la méthode, la rigueur et la patience sont des éléments essentiels pour sécuriser son avenir et faire les bons choix. Veillez donc à bien respecter ces étapes.

Faites valider votre projet de reconversion par le CPIR

Une fois la franchise choisie, vous pouvez élaborer une première version de votre business plan pour le présenter à la CPIR. Le soutien de la franchise et le simple fait que vous ayez pris le temps et dépensé l’énergie nécessaires à la réalisation d’un business plan solide sont des éléments suffisants pour que l’association Transitions Pro dont vous dépendez valide le caractère réel et sérieux de votre démarche et vous accorde un blanc-seing pour finaliser votre projet.

Donnez votre préavis de démission

Vous aurez donc compris pourquoi vous ne devez pas donner votre préavis de démission avant d’avoir fait valider votre projet : si votre projet est refusé, vous ne bénéficierez pas de l’Allocation de Retour à l’Emploi et ne sécuriserez donc pas votre démarche.

Si en revanche votre projet a été validé par l’association Transitions Pro, vous pouvez initier votre démission, selon les conditions prévues par votre contrat de travail.

Signez votre contrat de franchise

A ce stade de votre projet, la signature du contrat de franchise (ou de licence de marque, ou d’affiliation, etc.) n’est qu’une formalité. Vous allez désormais entrer dans votre procédure d’intégration au sein du réseau : formation initiale, sélection et aménagement du local, le cas échéant, communication pré-ouverture puis, enfin, démarrage de votre nouvelle activité en franchise.

Mais soyez patient : il est fréquent que cette phase du projet se déroule sur 6 mois, voire 12 mois. Mais grâce à la procédure de démission-reconversion, pendant cette période, vous percevez votre ARE.

Alternative : la rupture conventionnelle

Ces étapes sont nécessaires dans le cadre d’une démarche de démission-reconversion en vous permettant de sécuriser votre situation. Vous pouvez également négocier dans un premier temps une rupture conventionnelle avec votre employeur. S’il l’accepte, alors votre situation sera tout autant sécurisée (vous percevrez des indemnités puis votre Allocation de Retour à l’Emploi – ARE) et vous pourrez vous consacrer à 100% à votre projet de création d’entreprise en franchise (dans la mesure où un projet de création d’entreprise, en franchise ou non, est considéré par Pôle Emploi comme une démarche pour retourner sur le marché du travail).

Par ailleurs, il est évident que si vous ne souhaitez pas bénéficier des aides associées à la démarche de démission-reconversion et si vous disposez de suffisamment de fonds pour assumer financièrement les mois nécessaires à la création de votre entreprise en franchise, vous pouvez sauter ces étapes et démissionner directement.

Toutefois, gardez en tête que la création d’une entreprise en franchise est un processus long, qui peut demander plus de 12 mois à partir du moment où vous commencez à chercher avec quelle enseigne vous lancer. Donc soyez vigilant et assurez vos arrières, financièrement, pour ne pas mettre en péril votre projet de création d’entreprise.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,8/5 - 2 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top