logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Choisir sa franchise de vélo

3 critères pour choisir sa franchise de magasin de vélos

Publié le

Alors que le marché du vélo enregistre une croissance constante, et forte, depuis 2019, nombreux sont les amoureux de la petite reine à vouloir ouvrir un magasin de vélo. Choisir entre généraliste et spécialiste, entre urbain ou touristique, choisir en fonction de son apport personnel : voici trois critères pour choisir votre franchise de vélo.

Choisir sa franchise de vélo

Généraliste ou spécialiste

Sur le secteur du vélo, il existe deux types de magasins en franchise : les généralistes et les spécialistes.

Les franchises de magasins de vélo généralistes disposent d’une notoriété bien établie auprès des amateurs et du grand public. Elles proposent une large gamme de produits, allant des vélos enfants aux vélos haut-de-gamme en passant par des vélos de course, des vélos de route, des VTT mais aussi des vélos à assistance électrique (VAE). Elles distribuent également des pièces détachées, des accessoires et intègrent bien souvent un atelier pour effectuer des réparations. En conséquence, les surfaces attendues sont importantes et le ticket d’entrée peut être assez important compte tenu de l’investissement nécessaire pour ouvrir une franchise de magasin de vélo de ce type.

Les franchises de magasins de vélo spécialistes sont généralement positionnées sur le segment du vélo électrique exclusivement. Elles bénéficient donc de la forte croissance de ce secteur (+19% par an jusqu’en 2023 pour atteindre 800.000 unités selon Xerfi). Elles distribuent également des accessoires et pièces détachées et proposent bien souvent de la location, notamment aux entreprises, pour diversifier leur offre et compenser ainsi le fait que le VAE reste un marché de niche par rapport au marché global du vélo. En revanche, les droits d’entrée sont moins élevés et les investissements moins importants.

Il convient donc dans un premier temps de choisir sa franchise de vélo en fonction de ce premier critère.

>> Lire aussi : Choisir sa franchise

Vélo urbain ou vélo touristique

Il existe par ailleurs deux types de franchises de magasins de vélo : les franchises urbaines et les franchises misant sur les activités touristiques.

Les franchises de vélo urbaines sont, naturellement, implantées en ville, en centre-ville ou en périphérie en fonction de leur typologie. C’est le cas de certaines franchises généralistes mais aussi de certaines franchises spécialisées dans le VAE. Les premières ciblent essentiellement les particuliers et nécessitent des volumes importants de vente sur l’ensemble de leur catalogue, d’où la nécessité d’implantations urbaines. Les secondes misent principalement sur les entreprises désirant constituer une flotte de vélos pour assurer un chiffre d’affaires récurrent. Dans les deux cas, l’activité est annuelle.

Les franchises de vélo misant sur les activités touristiques sont plus volontiers saisonnières. Elles implantent leurs points de vente dans les zones fortement touristiques pour proposer essentiellement de la location courte durée, voire très courte durée, de vélos et VTT, électriques ou non. Dès lors, les chiffres d’affaires peuvent être importants, voire très importants, mais concentrés sur des périodes courtes d’activité intense.

Sur ce critère comme sur le précédent, le choix de la franchise de vélo sera avant tout subjectif. Aucune des deux options n’est meilleure que l’autre : les deux sont rentables, pérennes et répondent à un besoin du marché. En revanche, dans les deux cas, les choix de vie seront différents.

L’apport personnel : déterminant pour une franchise de vélo

Il reste enfin un critère purement objectif pour choisir sa franchise de vélo : l’apport personnel. En effet, certains magasins de vélo en franchise nécessitent un apport personnel de plus de 100.000€ tandis que d’autres sont accessibles dès 20.000€. Évidemment, la rentabilité finale et, surtout, les volumes de chiffres d’affaires sont généralement différents également.

Toutefois, dans la mesure où il est d’usage de dire que l’on ne doit pas s’appauvrir pour créer son entreprise, le choix de l’enseigne est en partie dicté par votre capacité de financement personnel.

Vous disposez désormais de toutes les clés pour choisir votre franchise de vélo. N’hésitez donc pas à analyser les offres des enseignes qui recrutent des porteurs de projets sur toute-la-franchise.com pour déterminer celle avec laquelle vous souhaiterez vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5,0/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top