logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Marché de l’habitat : tendances et chiffres-clés

Focus sur le "carburant du BTP après la crise sanitaire"

Publié le

Alors que les Français viennent de passer de longs mois chez eux, le marché de l’habitat constitue, pour le Moniteur, « le carburant du BTP après la crise sanitaire ». Et pour cause, si le marché de l’amélioration de l’habitat est très dépendant du contexte économique, il bénéficie aujourd’hui de l’effet confinement. Tendances, chiffres-clés : focus sur le marché de l’habitat.

Marché de l’habitat : tendances et chiffres-clés

« Le bricolage est resté le 1er marché de l’habitat en 2018 »

C’est ainsi que le magazine spécialisé Batiweb titrait l’un de ses articles, en 2019. De fait, cette année-là, le bricolage représentait alors 26 milliards d’euros. Un chiffre considérable à mettre en regard des autres segments du marché de l’habitat :

  • Segment du meuble : 10 milliards d’euros ;
  • Segment de l’univers jardin : 9 milliards d’euros ;
  • Segment de l’électroménager : 8 milliards d’euros.

Mais ce qui frappe surtout, c’est que sur l’ensemble de ces segments, les grandes surfaces de bricolage captent 76% de parts de marché, constituant ainsi le premier acteur B2C du marché de l’habitat.

Cependant, le marché de l’habitat est plus large que celui de la vente de matériel et produits d’amélioration de l’habitat. Ainsi, selon l’Anah, en 2007, les dépenses totales d’amélioration de l’habitat représentaient 62 milliards d’euros, dont 26% concernaient des travaux effectués par les particuliers eux-mêmes et 62% des travaux confiés à des professionnels.

Ces derniers sont :

  • Des artisans indépendants (plombiers, menuisiers, carreleurs, plâtriers-peintres, électriciens) ;
  • Des courtiers en travaux ;
  • Des architectes et décorateurs d’intérieur.

Un marché dépendant

L’une des caractéristiques les plus fortes du marché de l’habitat est qu’il est dépendant. Dépendant d’abord du contexte économique : en cas de crise économique, habituellement, c’est l’un des premiers segments du BTP à souffrir. Et pour cause : les consommateurs deviennent frileux et préfèrent épargner plutôt que de dépenser dans l’amélioration de leur habitat.

Dépendant également du marché de l’immobilier. Ainsi, quand les transactions dans l’ancien se portent bien, le marché de l’habitat aussi. Et ce, que les travaux de rénovation ou d’amélioration de l’habitat soient effectués par les particuliers eux-mêmes ou par des professionnels.

Dépendant enfin des politiques environnementales, puisqu’une part importante des travaux de rénovation concerne la rénovation énergétique. Ce segment de travaux, à cheval donc entre le marché de l’habitat et le marché de l’écologie, la rénovation énergétique pesait quant à lui 28 milliards d’euros en 2017, en croissance constante, en particulier depuis 2020 et la mise en place d’un plan de relance par l’Etat.

L’habitat : « le carburant du BTP après la crise sanitaire »

« Durant le confinement, l'habitat est plus que jamais apparu comme un cocon, un lieu rassurant dans un environnement extérieur anxiogène », analyse Béatrice Gladel, directrice du marketing de Mapei France.

De fait, une étude de l’institut CSA pour HomeServe révèle que :

  • 21% des Français se disent prêts à investir davantage dans leur logement. Parmi eux, 33% pensent augmenter leur budget pour la maison entre 150€ et 299€ par mois.
  • 24% des répondants télétravaillent désormais tous les jours ou presque. Ils sont 30% à le faire dans le salon, 29% dans un bureau dédié et 29% dans la chambre.
  • 24% des Français ont réalisé des travaux et des aménagements pendant le confinement.
  • 47% des Français envisageaient déjà d’investir dans des gros travaux avant fin 2020.

Ainsi, malgré le contexte économique qui pourrait sembler défavorable au marché de l’habitat, celui-ci bénéficie au contraire à plein de l’effet confinement et devrait être porté dans les mois voire les années à venir par une tendance de fond de réappropriation du domicile.

De la même manière, le développement massif du télétravail, dont tous les analystes s’accordent à dire qu’il va se généraliser pour les cadres dans les années à venir, devrait induire de nombreux travaux de réagencement intérieur, notamment pour la création de bureaux et, pourquoi pas, de salles de sport.

La franchise pour surfer sur le marché de l’habitat

En 2019, le Club de l’Amélioration de l’Habitat, en partenariat avec IPSOS, publiait une première étude « L’observatoire Habitants-consommateurs de l’Habitat privé ». Cette étude présente l’avantage certain de dégager 4 profils distincts d’habitants-propriétaires :

  • Les passifs ;
  • Les mainteneurs ;
  • Les embellisseurs ;
  • Les (re)constructeurs.

Ces deux derniers profils en particulier attirent l’attention des nombreuses enseignes de franchise qui se sont positionnées sur le marché de l’habitat. Au fil des années, ces dernières ont ainsi conquis tous les segments du marché et l’on trouve aujourd’hui :

Bénéficiant d’une notoriété nationale forte et construite au fil des années, offrant formation initiale et accompagnement solide aux membres de leurs réseaux, les franchises de l’habitat constituent aujourd’hui les options les plus pertinentes pour créer son entreprise dans le marché de l’habitat, que ce soit dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou d’une évolution de carrière, après avoir travaillé comme artisan ou commercial dans le secteur.

Si vous ne savez pas avec quelle enseigne vous lancer dans l’aventure, pensez à consulter notre article de conseil sur le sujet : choisir sa franchise de l’habitat.

Mercredi 30 juin, participez au Franchise Day, une journée de webinars dédiée aux enseignes de l'habitat et du bâtiment, et soyez le prochain à créer votre entreprise en franchise sur ce marché porteur !


FRANCHISE DAY - Habitat et Bâtiment

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,8/5 - 8 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top