logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Reconversion militaires : quel métier ?

Chiffres-clés, dispositifs et opportunités de reconversion pour les anciens militaires

Publié le

Chaque année, plus de 14.000 militaires se tournent vers la vie civile après une carrière dans l’armée. Parmi ces derniers, 400 choisissent de créer leur entreprise. Quelles sont les compétences et qualités des militaires, transposables dans le privé ? Quels dispositifs existent pour la reconversion des militaires ? Aperçu des solutions pour une reconversion de militaires.

Reconversion militaires : quel métier ?

Militaires : des profils aux savoir-être appréciés

Alors que, pendant des décennies, les CV des anciens militaires en reconversion passaient systématiquement sur le dessus de la pile, témoignage du respect du secteur privé pour leur engagement, la crise est passée par là. Aussi, depuis le début des années 2000, les candidatures des militaires sont certes regardées avec bienveillance, mais rarement favorisées.

Or, bien souvent, les militaires n’ont qu’une connaissance éloignée du monde de l’entreprise, ne sont pas habitués à « se vendre » et sont souvent persuadés qu’ils ne disposent pas de compétences transposables. Autant de freins psychologiques qui les défavorisent dans une démarche de reconversion.

Pourtant, le premier adjectif qui vient en tête des recruteurs et des agents eux-mêmes quand il s’agit de décrire les militaires, c’est : rigoureux. Par définition, en effet, les militaires font preuve de rigueur, d’engagement, de ponctualité, de respect de la hiérarchie et des consignes : autant de qualités, de savoir-être qui font défaut à de nombreux salariés du privé et qui sont particulièrement recherchés par les recruteurs.

En outre, quel que soit le corps auquel ils appartiennent, les militaires ont tous acquis, au cours de leur carrière, des compétences spécifiques et des savoir-faire généraux qui sont tout à fait valorisables sur le marché du travail : gestion du stress, esprit de corps, loyauté, adaptabilité, prise de décision, gestion logistique, conduite de véhicules, etc. Et ce, sans compter que les militaires du rang sont également des techniciens spécialisés.

En résumé : tous les militaires constituent des profils particulièrement intéressants pour les entreprises et, s’ils réussissent à se mettre en valeur, disposent de tous les atouts pour séduire les recruteurs, quel que soit leur projet de reconversion professionnelle.

Les officiers : managers et entrepreneurs

Parmi les militaires, les officiers disposent en outre d’évidentes compétences en management et en gestion qui font d’eux des candidats idéals pour des postes de managers, de directeurs d’établissements ou pour la création ou la reprise d’entreprise. Il suffit pour s’en convaincre de regarder le parcours exemplaire de Dominique Batani. Officier diplômé de l’Ecole supérieure de guerre, est devenu en 2011 Directeur du marché de Rungis, puis, en 2018, Directeur Général Adjoint de la SEMMARIS, la société qui gère le célèbre marché de gros. Un parcours qui démontre bien que les officiers peuvent parfaitement opérer des reconversions professionnelles ambitieuses.

Quels dispositifs pour une reconversion militaire ?

La carrière des militaires est ainsi faite que nombreux sont ceux à retourner à la vie civile bien avant l’âge légal de départ à la retraite. C’est pourquoi le Ministère des Armées a créé Défense Mobilité, l’agence de reconversion des militaires. Cette dernière a donc pour mission de conseiller, d’accompagner, de financer et de suivre les militaires (mais aussi les civils et les conjoints de militaires) souhaitant procéder à une reconversion professionnelle.

Chiffres-clés 2018 Défense mobilité

  • 3.500 formations professionnelles financées
  • 19.600 militaires, civils et conjoints accompagnés (en moyenne 17.000 militaires chaque année)
  • 74% de militaires reconvertis dans le privé
  • 77% d’accès à l’emploi 6 mois après validation d’un projet professionnel

18 mois avant la date prévue de retour à la vie civile, les militaires en reconversion sont invités à se tourner vers Défense Mobilité pour initier leurs démarches. Entretiens visant à définir un projet professionnel, bilans de compétences, formation, stages de découverte ou d’immersion puis retour à la vie civile et accompagnement : voilà les grandes étapes d’une reconversion militaire.

A cet effet, plusieurs structures existent, au sein de Défense Mobilité, pour accompagner les profils spécifiques :

  • La MIssion pour le Retour à la Vie civile des Officiers Généraux (MIRVOG), pour accompagner les officiers généraux dans leurs démarches de reconversion.
  • La Mission de Reconversion des Officiers (MRO), pour accompagner la reconversion des officiers.

En outre, les militaires peuvent bénéficier de plusieurs dispositifs en fonction de leur projet.

Le congé de reconversion

Pendant au maximum 6 mois, les militaires peuvent être en congé de reconversion pour se former et faire avancer leur projet de reconversion professionnelle tout en conservant leur solde et leurs indemnités.

Le Parcours de préparation au métier de chef d’entreprise (PPMCE)

Chaque année, environ 400 militaires choisissent de créer leur entreprise dans le cadre de leur reconversion. Pour les y aider, Défense Mobilité a mis en place un parcours balisé dédié.

  • Bilan de compétences entrepreneuriales
  • Formation pour acquérir les fondamentaux de la création ou reprise d’entreprise, ou franchise (congé de reconversion possible avec solde maintenue)
  • Congé pour création ou reprise d’entreprise (CCRE)

Ce congé, d’une durée maximale d’un an, permet aux militaires en reconversion de tester la viabilité de leur projet en bénéficiant de la même solde et des mêmes indemnités que pendant le congé de reconversion, d’un accompagnement par un conseiller de Défense Mobilité pour garantir la pérennité de l’activité, de la possibilité de réintégrer l’armée pendant toute la durée du congé.

Et comme on le voit, l’agence de reconversion du Ministère des Armées considère la franchise comme une option avantageuse pour les militaires. Et pour cause : les militaires ont des profils particulièrement recherchés par les enseignes de franchise.

La franchise pour une reconversion militaire

Rigueur, esprit de corps, engagement, respect des procédures, prise de risque, prise de décision, management, etc. : toutes ces compétences sont très recherchées par les enseignes qui se développent en franchise. Elles sont en effet gage de pérennité et de respect de l’identité de la marque.

Ainsi, même si le secteur du transport/logistique représente 30% des reconversions de militaires, loin devant l’installation maintenance (15%) et les services aux personnes et collectivités (dont la sécurité) (13%), avec la franchise, les militaires peuvent se reconvertir pour faire n’importe quel autre métier

Tous ces secteurs d’activité font appel aux compétences en management et en gestion de crise des anciens militaires, tout en leur permettant de s’épanouir dans un secteur d’activité radicalement différent de leur métier d’origine. Toutes les options sont d’autant plus accessibles aux militaires en reconversion grâce à la franchise, qui offre une formation initiale à tous les nouveaux franchisés

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,4/5 - 8 avis

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top