logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Reconversion professionnelle : comment devenir agent immobilier ?

Carte professionnelle, ouverture d'agence, négociateur : le point sur les options pour travailler dans l'immobilier

Publié le

3e métier le plus recherché par les candidats à la reconversion professionnelle en 2020 selon un classement Linkedin, le métier d’agent immobilier est réglementé. Son exercice est en effet encadré par la loi Hoguet du 2 juillet 1970. Toutefois, des alternatives existent, en particulier en franchise, pour exercer dans l’immobilier. Formations, diplômes, cadre légal, statuts d’agents mandataires : découvrez comment devenir agent immobilier dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Reconversion professionnelle : comment devenir agent immobilier ?

Agent immobilier : un métier encadré

Expert du marché de l’immobilier local, expert en évaluation de biens, expert des réglementations en vigueur et fin négociateur, l’agent immobilier est bien plus qu’un vendeur : c’est un conseiller qui met son expertise au service des propriétaires souhaitant vendre ou mettre en location un bien immobilier.

Et c’est en tant qu’expert d’un secteur d’activité spécifique et stratégique que son métier est encadré par une loi : la loi Hoguet du 2 juillet 1970. Cette dernière encadre l’exercice du métier ainsi que l’utilisation du terme « agent immobilier » par les professionnels du secteur.

>> Lire aussi : Agent immobilier : quelles nouvelles obligations ?

Ainsi, pour devenir agent immobilier en reconversion professionnelle, il est indispensable d’obtenir une carte professionnelle portant au moins la mention « transaction sur immeubles et fonds de commerce ». Or, pour obtenir cette carte, délivrée par la CCI, il est indispensable :

  • De disposer d’une aptitude professionnelle justifiée par un diplôme ou au moins 4 ans d’expérience sur le terrain ;
  • De disposer d’une garantie financière d’au moins 110.000€, sauf à déclarer sur l’honneur ne recevoir aucun autre fonds que ses honoraires (l’agent immobilier ne peut dans ce cas gérer aucun loyer) ;
  • D’être couvert par une responsabilité civile professionnelle
  • De prouver qu’on n’est frappé par aucune incapacité ou interdiction d’exercer la profession.

Si les conditions sont réunies, la carte est délivrée pour une période de 3 ans. Sur cette période, l’agent immobilier a un devoir de formation continue pour pouvoir la renouveler. Il doit impérativement suivre au moins 42 heures de formation sur la déontologie, l’environnement juridique, économique, législatif, commercial, l’urbanisme, la construction, etc.

Quelle formation pour devenir agent immobilier ?

Pour répondre notamment au critère d’aptitude professionnelle, il est possible de suivre différentes formations supérieures dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Les plus fréquentes sont des licences et des masters professionnels, notamment en alternance : métiers de l’immobilier, activités juridiques spécialité métiers du droit de l’immobilier, etc. Il existe également des BTS professions immobilières, moins accessibles en reconversion.

Il existe enfin une alternative : acquérir de l’expérience du terrain pour obtenir ensuite une validation des acquis de l’expérience (VAE). Pour cela, il suffit de devenir agent mandataire immobilier.

Mandataire immobilier : une souplesse bienvenue

Agent commercial, négociateur immobilier, agent mandataire immobilier, etc. : quelle que soit l’appellation employée, toutes ces expressions désignent le même métier. En effet, si l’agent immobilier, profession très encadrée, est mandataire de ses clients, il peut lui-même transmettre son mandat à des tiers : les négociateurs immobiliers. Pour ce faire, l’agent fournit à la CCI concernée une attestation de collaborateur pour chaque négociateur.

>> Lire aussi : Confinement pour lutter contre le coronavirus : et si c'était le moment de penser à votre reconversion ?

Cette possibilité offerte par la loi Hoguet a ainsi permis à des dizaines de milliers de salariés en reconversion de devenir non pas agents immobiliers, mais négociateurs immobiliers. Et de se forger une solide expérience du terrain.

Dans le cadre d’une reconversion, quand on ne dispose ni des diplômes, ni de l’expérience, ni de la possibilité de suivre une formation diplômante, la meilleure solution pour devenir agent immobilier est donc de devenir agent commercial en immobilier. Les compétences attendues sont alors essentiellement d’ordre commercial : le négociateur a en charge la publicité des biens, la prospection, la gestion des visites, de la relation client et la signature des dossiers. Il peut également être amené à effectuer des estimations mais, bien souvent, les tâches administratives sont assurées par le détenteur de la carte professionnelle.

La franchise : meilleure manière de devenir agent immobilier

C’est dans cette brèche que se sont engouffrées des dizaines d’enseignes immobilières qui ont pu, en quelques années, recruter des dizaines de milliers de négociateurs immobiliers un peu partout en France, permettant du même coup à des dizaines de milliers de personnes d’opérer leur reconversion dans un métier qui les attirait. SAFTI, OPTIMHOME, MAPETITEAGENCE, CAPIFRANCE, etc. : tous ces réseaux se développent et captent des parts de marché grâce à de vastes réseaux de mandataires.

La franchise offre ici de nombreux atouts, en particulier dans le cadre d’une reconversion puisque la tête de réseau assure une formation initiale solide pour les membres de son réseau, tant sur le plan juridique que sur les plans techniques, commerciaux, financiers, etc. Les négociateurs bénéficient également d’une formation continue leur permettant de monter en compétences. Ils participent, en outre, à des conventions (régionales, nationales) leur permettant d’échanger entre eux mais aussi avec la tête de réseau et des experts extérieurs sollicités pour transmettre leurs connaissances sur des points précis.

Toutefois, tous les réseaux immobiliers en franchise ne fonctionnent pas sur ce modèle : nombreuses sont les enseignes à privilégier l’ouverture de véritables agences immobilières disposant à leur tête d’agents immobiliers détenteurs d’une carte professionnelle. Pour ce faire, soit elles recrutent des candidats disposant déjà des aptitudes requises pour obtenir la carte, soit elles assurent une formation initiale reconnue à l’issue de laquelle les franchisés peuvent demander leur carte professionnelle.

Vous disposez désormais d’une vue d’ensemble des possibilités offertes pour devenir agent immobilier dans le cadre d’une reconversion. N’hésitez donc pas à parcourir notre site pour découvrir les franchises immobilières qui recrutent. Pensez également à consulter notre article de conseil : « Comment choisir sa franchise immobilière ? »

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,7/5 - 5 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top