logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

[DOSSIER SPECIAL] « Manger végétal c'est bon pour la santé et c'est bon tout court » – M. Ayotte (Copper Branch)

Arrivée récemment sur le marché français, l'enseigne Copper Branch rencontre un réel succès avec son offre de restauration 100% végétale

Publié le

Dossier restauration healthy

Après avoir conquis le Canada avec son offre de restauration 100% végétale, Copper Branch a récemment investi le marché européen et a choisi la France comme tête de pont pour son expansion sur le vieux continent. Après avoir ouvert son premier restaurant européen à Brest en début d’année, l’enseigne s’étend progressivement à la faveur d’une demande croissante et s'est depuis notamment implantée à Angers, Nice et Boulogne-Billancourt. Lors du salon de la franchise de Paris 2019, nous avons rencontré Martin Ayotte, Master franchiseur du réseau. Il est revenu en détail sur le positionnement de Copper Branch, ses ambitions européenne et sa vision de l’évolution du marché de la restauration healthy.

Des produits bons pour la santé humaine et respectueux des animaux 

Plus qu’un simple restaurant de cuisine végétale, Copper Branch peut être considérée comme une enseigne vegan, c’est-à-dire prônant un mode de vie strictement respectueux du monde animal. Martin Ayotte explique que la restauration healthy selon Copper Branch va au-delà de la seule offre produits. « Lorsqu'on mange chez Copper Branch, tout est pensé, tout est réfléchi. » Si la pierre angulaire du concept Copper Branch reste la nourriture végétale, l’enseigne défend un positionnement totalement compatible avec la philosophie vegan, notamment en excluant de son offre tout produit animal. 

« On a cherché des produits qui étaient bons pour la santé humaine et on s'est rendu compte qu'on pouvait très bien le faire tout en protégeant les animaux. Chez Copper Branch, évidemment, il n'y a pas de viande et il n'y a pas de produits laitiers non plus. Il n'y a rien qui provient de l'animal. Et c'est un raisonnement qui va très loin. Non seulement on s'assure de la traçabilité des aliments pour ne pas qu'il y ait de trace animal, mais on s'assure aussi qu'il n'y ait pas d'animaux qui soient intervenus dans le processus de fabrication. Nos producteurs ne doivent pas utiliser de fumier, ils ne doivent pas utiliser la force animale pour travailler dans les champs. C'est une philosophie d'entreprise que nous avons adoptée et à laquelle les gens sont de plus en plus sensibilisés. Pour nous, c'était important d'offrir et de répondre à cette demande de protection du monde animal. »

« Manger végétal c'est bon pour la santé et c'est bon tout court »

Bols Energisants Copper Branch « Et on se rend compte que c'est tout à fait compatible avec la santé humaine, poursuit Martin Ayotte. Manger végétal c'est bon pour la santé et c'est bon tout court. On a réussi à faire des recettes avec des chefs qui sont spécialisés en nourriture végétale pour développer une offre qui est savoureuse, intéressante et qui donne envie de revenir chez nous, en travaillant avec les épices, les aromes, les saveurs. Dans le monde végétal on a tout ce qu'il faut de ce côté. On travaille aussi avec les protéines qui ne sont pas que chez l'animal. Chez Copper Branch, on a par exemple les power bowls qui nourrissent bien et apportent l'énergie dont on a besoin dans la vie de tous les jours, dans une vie active. »

« 40% de la population, en France, adopte le mode flexitarien »

« Le marché, on le voit, mais c'est surtout la façon dont le marché nous voit je dirais. On sent que les gens nous attendent, les réseaux sociaux parlent beaucoup de nous. On dit qu'on est végétal – nous le sommes à 100% – alors, forcément, il y a une communauté qui parle de nous. Même si nous ne parlons pas nécessairement de veganisme dans notre marketing, la communauté vegan et végétarienne, parle beaucoup de nous. Ils nous demandent tous les jours où seront nos prochaines implantations, où on arrive, à quel rythme de développement on compte attaquer le marché. 

On sait qu'il y a une tendance, qu'il y a une mode, mais on sait que c'est quelque chose qui est là pour rester, on le voit. Malheureusement la France est un tout petit peu en retard dans ce domaine, mais on y arrive. Il y a 3 ou 4% de la population qui dit avoir été ou être végétarienne. Il y a aussi 40% de la population, en France, qui adopte le mode flexitarien. »

« C’est le marché qui nous attire vers lui et non pas l'inverse »

Copper Branch arrive donc sur un marché naissant et à conquérir. « C’est le marché qui nous attire vers lui et non pas l'inverse, assure Martin Ayotte. On ne cherche jamais à pousser un produit, ce sont les gens qui nous demandent des produits. » Et il fait le même constat quant au développement de la franchise. « Ce sont des gens qui ont demandé notre enseigne. Ce sont des touristes Français, qui sont venus au Canada où on a ouvert nos premières implantations, qui nous ont demandé si on pouvait exporter le concept. On répond à une demande, en fait. »

Dossier restauration healthy

Dossier Spécial : Restauration Healthy


Répondez à notre sondage sur la restauration healthy 

Sondage restauration healthy

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 2 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top