Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Beauté : le maquillage change de visage

Selon une étude Kantar Worldpanel

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Moins mais mieux... c'est en résumé la tendance dans les rayons maquillage. Comme au total hygiène-beauté, le circuit traditionnel cède du terrain au profit du online spécialisé et des discounters.

Avec 4,7 produits achetés en moyenne dans l'année, par 42% des Français (soit 21,6 millions d'individus), le budget maquillage des Français s'élève à 43,60€ par an, répartis en 3 actes d'achat. Ces chiffres 2017 attestent d'une redistribution globale. En effet, si les dépenses globalement augmentent (+1,9% à 941,040 M€), les Maquillagequantités achetées baissent de -1,3% à 101,21 millions d'unité. Le prix moyen par achat grimpe en parallèle de +3,3% à 9,29 € en moyenne. Sur 12 mois, les quantités achetées par acheteur baissent ainsi de -0,7% à 4,69 produits, et le nombre d'acheteurs baisse également de -0,6%.

Globalement, souligne Kantar, le marché souffre d'une perte d'acheteurs depuis 2 ans, soit près d'un million d'acheteurs en moins depuis 2016. Entre le 1er trimestre 2017 et le 1er trimestre 2018, « le marché est pénalisé par les femmes de 35-64 ans. »

La baisse des achats traduit une baisse d'utilisation. Entre 2013 et 2017, la baisse d'utilisation atteint -13%. En d'autres termes, moins de femmes utilisent du maquillage et moins souvent. En 2017, 57% des femmes utilisent du maquillage au moins une fois dans la semaine vs. 62% en 2013. Leur fréquence d’utilisation est passée de 14.8 en 2013 à 13.6 en 2017.

« Avec le temps, nos trousses de maquillage se font plus petites. Plus de femmes simplifient leur routine en utilisant moins de produits dans la semaine » résume Kantar.

En savoir plus sur les franchises Santé Beauté Forme

Les distributeurs spécialisés mènent la danse

Le maquillage est un marché où les circuits spécialisés pèsent lourd. Au premier trimestre 2018, 73,3% des maquillages étaient vendus par les circuits spécialisés. Globalement toutefois, comme au total hygiène-beauté, le circuit traditionnel cède des parts de marché.

En volume, ce sont les magasins de type hyper et super alimentaires qui perdent le plus de parts de marché (32,4% en 2016, 31,4% en 2017, 29,3% en 2018). A l'inverse, les gagnants de ces dernières années sont les parfumeries (18,4% en 2016, 18,1% en 2017, 19,2% en 2018), les sites internet des spécialistes (6,2% en 2016, 6,9% en 2017, 7,8% en 2018) mais aussi les Enseignes à Dominante Marque Propre comme Lidl, Aldi, Leader Price, Netto... (2,2% en 2016, 2,3% en 2017, 3,0% en 2018). Les boutiques propres comme Yves Rocher, Kiko, Body Shop, l’Occitane, Lush... sont quant à elles quasi stables (23,0% en 2016, 22,8% en 2017, 23,3% en 2018). 

En valeur, les évolutions suivent peu ou prou les tendances enregistrées en volumes. Les magasins de type hyper et super alimentaires accusent la plus forte baisse (29,0% en 2016, 27,2% en 2017, 24,3% en 2018). A l'inverse, les gagnants de ces dernières années sont les sites internet des spécialistes (6,1% en 2016, 6,8% en 2017, 7,9% en 2018), les boutiques propres (14,5% en 2016, 14,9% en 2017, 16,1% en 2018) et dans une moindre mesure les Enseignes à Dominante Marque Propre (0,6% en 2016, 0,6% en 2017, 0,8% en 2018), les parfumeries (34,5% en 2016, 34,8% en 2017, 35,1% en 2018). Les autres circuits comme duty free, drogueries/solderies, magasins textile, distributeurs automatiques... progressent (9,8% en 2016, 10,1% en 2017, 10,7% en 2018).

En moyenne, les acheteurs de maquillage fréquentent 1,7 circuits dans l'année (vs 3,1 circuits au total pour l'hygiène-beauté).

Les millenials, une cible de choix

Dans le segment du maquillage, les jeunes générations sont assurément des clients à choyer. En effet, 77,5% des 15-24 ans achètent du maquillage. Une proportion nettement plus élevée que chez leurs aînées : 62,1% des femmes de 25 à 34 ans, 58% des femmes de 35 à 49 ans, 60,1% des femmes de 50 à 64 ans, 53,3% des femmes de 65 ans et plus, 19,4% des hommes). En terme de fréquence d'achat aussi, les millenials d 15 à 24 ans sont les plus actives (4,6 achats par an, vs 3,2 pour les 25-34 ans, 3,3 pour les 35 et jusqu'à 65 ans et plus, 1,9 pour les hommes). Au total, 1/3 des volumes de maquillage sont réalisés par les millenials... mais les Milennials diminuent drastiquement leur utilisation de maquillage depuis 4 ans : -29% entre mars 2014 et mars 2018.

« Les Millennials sont aujourd’hui une cible incontournable sur le marché du maquillage » explique Kantar, « pour autant, les seniors ne sont pas à négliger car elles sont peut-être légèrement moins nombreuses que les Millennials à se maquiller mais elles sont très fréquentes. Ce sont les plus grosses dépensières en hygiène-beauté et ce sont elles qui ont la routine beauté la plus aboutie donc un vivier de croissance pour les marques. »


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !