logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Steel Saint-Etienne : les travaux reprennent malgré le confinement

Le chantier du pôle commercial stéphanois, interrompu depuis le début des mesures de confinement, mi-mars, viennent de reprendre dans la zone du Pont de l’Ane

Publié le

Interrompus depuis mi-mars et le début du confinement en France, les travaux du pôle commercial Steel, à Saint-Etienne, viennent de reprendre avec une poignée d'entreprises volontaires. 

Publié le 07/11/2017 - Mis à jour le 21/04/2020

Steel Saint-Etienne : pas d'ouverture le 13 mai comme prévu

chantier du centre commercial steel à saint etienne

Alors qu’ils avaient déjà pris plus d'un an de retard l’an dernier, les travaux du futur Steel, à Saint-Etienne, ont dû s’interrompre à l’annonce des mesures de confinement décidées le 18 mars pour tenter de lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19.  Mais l’accord récemment conclu entre le gouvernement et la Fédération du Bâtiment vient de permettre une reprise partielle du chantier. Partielle car seules les entreprises volontaires sont revenues sur le terrain.

Elles sont au total une dizaine à avoir accepté, à ce jour, de reprendre les travaux entamés il y a déjà de longs mois dans la zone d’activités du Pont de l’Ane. Et si plusieurs autres devraient rapidement les rejoindre dans un avenir plus ou moins proche, les cinq semaines d’arrêt forcé des travaux devraient inexorablement retarder d’autant l’ouverture du pôle commercial. 

« À ce jour, il n’est pas possible de déterminer la nouvelle date d’ouverture de Steel, initialement prévue le 13 mai 2020 et reportée du fait de la suspension du chantier, conclut le groupe Apsys, promoteur en charge du Steel, dans le communiqué annonçant la relance des travaux du gigantesque pôle commercial Steel, situé à l’entrée de Saint Etienne, le long de l’A72, sur le terrain qui jouxte Ikea. Celle-ci sera rendue publique dès que possible. »

Ce nouveau rebondissement ne vient finalement qu’ajouter du retard à  ce chantier qui en avait déjà pris énormément au fil des mois, notamment à cause de la découverte de la présence d’amiante dans le sol et d’une série d’intempéries qui avaient rendu impossible les travaux pendant plusieurs semaines. « Le terrassement et les plateformes sont terminés », confiait cependant Philippe Gerken, directeur des opérations chez Apsys, promoteur de Steel, au journal local Le Progrès début 2019.

Les bâtiments ont commencé à sortir de terre fin 2018 et le projet semble prendre forme dans la zone commerciale du Pont de l’Âne, à Monthieu, malgré tout. La livraison des tout premiers magasins avait d’ailleurs débuté, à l’image du futur Leroy Merlin. Le grand magasin de bricolage, qui figure parmi les enseignes les plus attendues et constituera la locomotive du pôle commercial, s’est lancé dans les aménagements intérieurs de ses locaux l'an dernier. Pour rappel, c’est le point de vente de Saint-Chamond, situé à quelques kilomètres du Steel, qui déménagera ici dès l'ouverture. 

Car cette ouverture est attendue avec impatience à Saint-Etienne. Aussi bien du côté des consommateurs, qui se réjouissent de l’émergence de cet énorme pôle de loisirs, en périphérie de la ville, que des commerçants ou des élus. Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne, se félicite ainsi de la nouvelle image que va offrir le pôle à l’agglomération stéphanoise. « Avec Steel, projet architectural ambitieux et nouvelle signature contemporaine de l’agglomération, c’est l’une des principales entrées de ville qui va changer, en donnant une empreinte design et d’art moderne de plus à la ville de Saint-Etienne et son agglomération. »

Le retour de La Grande Récré à Saint-Etienne

Porté par le promoteur immobilier spécialiste de la construction et la réhabilitation de centres commerciaux Apsys, à qui l’on doit notamment le centre commercial Vill’Up de la Villette, et l’établissement public d’aménagement de Saint-Etienne (Epase), l’aménageur, le projet Steel s’étendra sur 70.000m² et accueillera 60 boutiques et restaurants. On connaît depuis peu avec certitude le nom de l’ensemble des enseignes qui ouvriront leurs portes dans ce nouvel espace. Plus besoin de citer Leroy Merlin et ses 14.000 m² de magasin qui devraient constituer une véritable locomotive pour le centre commercial. Parmi les ouvertures très attendues du Steel, La Grande Récré absente de Saint-Etienne depuis 2018, date où elle avait quitté les Galeries Dorian en centre ville, signera son grand retour dans l’agglomération. Plusieurs marques de prêt-à-porter comme H&M, Promod, Jennyfer, Celio, Besson Chaussures ou Tape à l’œil feront également leur entrée dans le pôle commercial, qui comptera également un point de vente Orchestra Prémaman, pour tout ce qui touche à la maternité et à la puériculture.

Les enseignes Kiabi, Chausséa et Gémo, pour le moment implantées le long de la rocade, face au centre commercial Géant de Monthieu, vont également déménager pour intégrer Steel. 

Une boutique Espace Foot ouvrira ses portes et Decathlon marquera un grand coup en ouvrant à Steel un espace au concept plus qu'original. Son nouveau magasin stéphanois s'étendra sur plus de 3.500 m² (soit 1.000 de plus que celui dont le groupe dispose actuellement dans la zone commerciale de Villars), « et il correspondra à ce que l’on veut offrir aux clients », soulignait au moment du lancement des travaux, Céline Poix, alors directrice commerciale adjointe d’Apsys et chargée du projet Steel et aujourd'hui directrice générale adjointe de la foncière, dans le quotidien Le Progrès. En clair, outre le magasin de vente en lui-même, Decathlon disposera au Steel de terrains de jeux extérieurs qui permettront à ses clients de pratiquer différentes activités sportives afin de tester ses produits de manière concrète....

Le Mapic 2018 à Cannes avait été l’occasion pour le promoteur de confirmer ces futures implantations et de dévoiler de nouveaux noms. Les marques Maisons du Monde, Boulanger, Heytens, Lolly’s, Flying Tiger Copenhagen (qui conservera néanmoins sa boutique du centre-ville), Mango ou encore Basic Fit et Moa devraient ainsi rejoindre le centre commercial Steel. 

Côté restauration, la franchise Woko, spécialisée dans la street food vietnamienne, la chaîne Pitaya, qui propose une restauration thaï ou encore Fresh Burritos ont répondu présent à l’appel du Steel. Les Stéphanois pourront également découvrir BCHEF, Steak’n Shake, Old Wild West et Les 3 Brasseurs dans ce pôle commercial, qui accueillera enfin les classiques McDonald’s et Subway.

A noter que plusieurs signatures sont encore en cours de négociation, notamment au niveau de la boutique de l’ASSE ou d’une boutique de lingerie Valege. 

Maurice Bansay, président fondateur d’Apsys, cité par le quotidien Le Progrès, se félicitait, au moment de la pose de la première pierre de ce pôle commercial stéphanois, du fait que « la commercialisation des surfaces [soit] un succès sans précédent dans notre domaine ». Il doit aujourd’hui être ravi du taux de remplissage qui dépasse actuellement les 85 % !

Loisirs et parc urbain enchanteur à l’honneur à Steel

miroir d'eau et patinoire au pole commercial steel de saint etienne

Outre ces magasins et restaurants, le centre commercial devrait également proposer plus de 35.000m² d’espaces verts. « Avec la plantation de près de 1.100 arbres, Steel sera un véritable parc urbain articulé autour d’un axe naturel végétalisé, d’une rivière ainsi que d’une "clairière de la biodiversité" propice au développement d’un écosystème riche », précise Apsys, qui ajoute que le futur pôle commercial vise le « BREEAM Very Good et le label Biodivercity, certification qui valorise les efforts en matière de biodiversité via notamment la création de zones tampons ».

Les loisirs n’ont bien entendu pas été oubliés dans le cadre de ce projet d'envergure, puisque 5.000m² de loisirs indoor seront proposés aux Stéphanois. Steel disposera ainsi d'un bowling, d'un parc de trampoline et d'une salle d'escalade. Un terrain de foot, une zone pour le ping-pong ou encore un espace pour les adeptes de trottinette, avec dunes et obstacles pour corser le parcours, et de différentes structures de jeux pour les enfants, ont également été annoncés sur place. Et cerise sur le gâteau, un parc d'attractions miniatures, Mini World, pourrait également voir le jour au Steel, à l'image du Mini World de Lyon, qui n'en finit plus d'attirer des visiteurs au centre commercial Carré de Soie de Vaulx en Velin. Le parking deviendra même terrain de basket le dimanche. Enfin, Apsys annonce une grande première mondiale dans ce projet commercial : un miroir d’eau de 600m² qui deviendra patinoire en hiver ! Les concepteurs de cette structure ont pour cela du faire appel à « une technologie innovante et révolutionnaire », précise le communiqué Apsys sans aller plus loin dans les détails. 

De quoi largement combler petits et grands et répondre aux fortes ambitions de la ville pour ce nouveau pôle d’attractivité que constitue la zone d’aménagement concertée (ZAC) du Pont de l’Âne, à la limite entre Saint Etienne Monthieu et Saint Jean Bonnefonds. Le projet Steel s’intègre en effet dans le cadre de la réhabilitation de toute la zone, qui comprend notamment l’extension du centre commercial Géant Casino, la création d’un espace de 20.000m² pour les PME/PMI et le développement d’un parc de 240 logements.

Avec son design résolument contemporain signé des agences SUD et Atelier Rivat, Steel devrait devenir la pièce maîtresse de ce nouveau maillage urbain, et parfaitement trouver sa place dans le paysage : « sa toiture emblématique épouse les lignes du paysage urbain de Saint-Etienne et de ses sept collines », résume Apsys, pour qui ce pôle commercial jouit d’un emplacement stratégique le long de l’A72, qui voit chaque jour défiler 90.000 véhicules par jour entre Lyon et Clermont-Ferrand. 

" Une vitrine et un moteur pour Saint-Etienne [...], au même titre que l'ASSE, le groupe Casino ou les chocolats Weiss !"

travaux du pole commercial steel à saint etienne monthieu

Cet emplacement idéal permet à Steel de miser sur une vaste zone de chalandise : 492.124 habitants sont en effet situés à moins de 30 minutes de ce secteur de Saint-Etienne. Il n’est donc pas surprenant que les enseignes soient déjà pressées de signer pour s’implanter au cœur de ce pôle commercial dans lequel Apsys a investi 150 millions d’euros. Le prix à payer pour transformer les 16 hectares d’anciennes friches industrielles en un gigantesque espace commercial et atteindre l’objectif fixé : « désenclaver et requalifier cette entrée de ville […] et lui redonner une unité architecturale et paysagère ».

La zone est pour le moment en travaux permanents, de la voirie alentours jusqu'au parc à proprement parlé mais le rendu devrait valoir la peine, à en croire les annonces faites de toutes parts !

« Je souhaite que Steel soit une vitrine et un moteur pour l’agglomération de Saint- Etienne et contribue à son rayonnement au même titre que ses icônes bien connues : l’AS Saint-Etienne, le groupe Casino et la chocolaterie Weiss (nos voisins) ou la Cité du design ! Je suis convaincu que Steel s’imposera comme une nouvelle référence du commerce d’entrée de ville », conclut le président fondateur d’Apsys.
 

 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,5/5 - 91 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top