logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Créer une entreprise avant 20 ans, une utopie ?

« Je veux ouvrir un magasin de jeux vidéo mais n’ai aucune expérience »

Publié le

Axel, 19 ans, se demande comment ouvrir une boutique de goodies gamer. « Passionné de jeux vidéo, j’ai pour projet d’ouvrir une boutique de goodies gamer mais n’ai aucune expérience commerciale et ne sais pas comment créer mon entreprise » rapporte le jeune homme dans une question soumise au Pôle des Experts de Toute la Franchise.

Jeune et création d'entrepriseVivre de sa passion est bien l’ultime aboutissement d’une vie professionnelle réussie. Quand on est jeune, avec des rêves plein la tête, un idéal de vie bien arrêté, un dynamisme et une motivation inébranlables : tout semble possible. Et la création d’une entreprise représente une piste sérieuse à explorer pour atteindre cet épanouissement professionnel. L’entrepreneuriat présente en effet l’avantage de pouvoir créer son propre emploi, être son propre patron. Mais voilà : être jeune et créer son entreprise peut paraitre antinomique. Entre inexpérience et manque de fonds, la tâche peut paraitre ardue et décourageante.

Les freins à la création d’entreprise pour les jeunes

Lucide, Axel soulève ainsi un des premiers écueils rencontrer par les jeunes dans leur projet de création d’entreprise : l’inexpérience. Tout en le félicitant de son esprit entrepreneurial, Laurent Delafontaine, co-fondateur du cabinet conseil Axe Réseau, lui déconseille de se « lancer tout de suite dans cette aventure ». L’expert lui explique que la réussite de son projet risque en effet d’être mise à mal par son manque d’expérience commerciale mais également en management et gestion. Il souligne également que son jeune âge peut représenter un frein pour « paraître crédible face à des personnes plus âgées et expérimentées », expliquant qu’en tant qu’aspirant à la création d’une entreprise il aura à « convaincre le franchiseur de vous recruter, un banquier de vous prêter de l’argent, les salariés de vous suivre, etc. »

Enfin, il pointe un autre problème majeur rencontrer par les jeunes dans leur démarche de création d’entreprise : le financement. « Créer une entreprise nécessite de disposer de fonds propres, ne serait-ce que pour obtenir un prêt, précise Laurent Delafontaine. Or à 19 ans, il est généralement difficile d’avoir 30 000€ de côté. » Dans l’absolu, avant de se lancer dans la création d’une entreprise, il faut s’assurer de disposer de moyens financiers propres, ce que l’on appelle l’apport personnel, c’est-à-dire ses propres économies. Bien souvent, les franchiseurs précisent le montant de l’apport personnel nécessaire pour rejoindre leur réseau (cf. Fiche pratique : Investissement global, droit d'entrée, apport personnel, royalties, quelle différence ?). Cet apport personnel est indispensable pour obtenir un crédit bancaire, les établissements prêteurs exigeant communément un apport couvrant entre 20 et 40% du coût total du projet. Le futur entrepreneur doit aussi s’assurer de disposer d’un matelas suffisant pour subvenir à ses propres besoins lors du lancement de son entreprise. En effet, il est rare qu’un entrepreneur puisse se rémunérer convenablement dans les premiers temps. Cette donnée est à prendre sérieusement en considération car la création d’une entreprise demande un investissement conséquent en temps et en énergie et l’entrepreneur doit être dans les meilleures dispositions pour assurer la réussite de son projet, et cela passe par son confort personnel.

Passe ton bac d’abord

L’inexpérience et la manque de moyens peut décourager les plus jeunes à se lancer dans la création d’entreprise. Cette aspiration ne doit cependant pas être abandonnée. Laurent Delafontaine conseille de seulement la reporter à plus tard. Dans le cas particulier d’Axel, l’expert lui conseille, dans un premier temps, de poursuivre ses études. « Un bac+2 en gestion-commerce est un bon bagage et vous permet de murir votre projet, explique-t-il, sans compter les licences pro spécialisées dans l’entrepreneuriat ». Dans les faits, il existe de nombreuses formations qui permettent d’acquérir les connaissances fondamentales du commerce et de la gestion d’une entreprise.

Mais l’expert va plus loin et invite le jeune postulant à la création d’entreprise à se forger également une expérience avant de se lancer : « Intégrez un premier job en tant que salarié dans un commerce pour vous faire la main. L’idée est d’acquérir de l’expérience en gestion et en management et mettre de l’argent de côté. » Après s’être constitué ce bagage et un pécule, le jeune entrepreneur peut alors sereinement envisager la création de son entreprise. En rejoignant une franchise ou, précise Laurent Delafontaine, en créant sa propre enseigne.

Une nouvelle fois, le modèle de la franchise s’impose comme une solution idéale pour les personnes manquant d’expérience, voire de fonds, mais étant extrêmement motivées à développer une activité dans un domaine précis et disposant d’un tempérament et des qualités d'un chef d’entreprise. Les franchiseurs disposent en effet d’un savoir-faire qu’ils transmettent à leurs futurs franchisés. S’ils décèlent un réel potentiel dans le profil d’un candidat à la franchise, quel que soit son âge, ils peuvent l’accompagner dans la réalisation de son projet, lui dispenser une formation spécifique voire, dans certains cas, lui apporter des fonds pour créer son entreprise par une entrée au capital de sa future société. Aussi, pour les jeunes qui, comme Axel, ont une réelle passion et des compétences avérées dans un domaine mais des lacunes dans la gestion courante d’une entreprise, prendre contact avec des franchiseurs ne peut être que bénéfique. Cela leur permet de murir leur projet et, pourquoi pas, trouver un franchiseur prêt à les accompagner dans sa réalisation.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top