logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Zoom sur les franchises spécialisées dans la puériculture et la petite enfance

Autour de bébé, Sergent Major, Z, King Jouet, Kangourou Kids...

Publié le

Dormir, manger, s’habiller, apprendre, s’amuser... pour satisfaire les besoins multiples des enfants, la franchise en fait toujours plus. Articles de puériculture, prêt-à-porter, solutions de garde, plaines de jeu, jouets : dans tous ces secteurs liés à l’enfance, des réseaux recrutent.

Quelles franchises en puéricultureLe secteur de la petite enfance en France se porte bien ! Il faut dire que l’ensemble des activités touchant les bébés et la petite enfance bénéficie d’un atout majeur : la France reste depuis des années la championne d’Europe en matière de natalité. Et si depuis deux ans, le rythme des naissances se tasse quelque peu, il n’empêche que les Françaises continuent à mettre au monde autour de 800.000 bébés chaque année (785.000 en 2016, selon les chiffres de l’Insee). Cette vitalité des naissances porte clairement la demande et booste l’offre.

Une pluralité d’acteurs en concurrence

Dans une étude parue l’an dernier, intitulée « Les marchés du bébé - Quelles ripostes pour les distributeurs d’articles de puériculture, layette et jouets ? », le cabinet d'études sectorielles Xerfi dressait le portrait des marchés du bébé. Il ressort de cette étude que certains segments se portent mieux que d’autres. Le segment de la puériculture notamment est plutôt en perte de vitesse car « très exposé à la concurrence des plateformes d’échange de biens d’occasion ». Il faut dire que les articles de puériculture servent finalement peu de temps après la naissance d’un bébé, et le marché de la revente bien organisé est en plein boom. Dans ce contexte, le secteur de la puériculture pourrait perdre, selon les estimations de Xerfi, jusqu’à 8% de sa valeur au terme des dix prochaines années. Pour les autres segments, l’avenir s’annonce plus porteur, notamment pour ce qui concerne les achats plaisir que sont les vêtements et les jeux. L’expansion des réseaux l’atteste d’ailleurs : chez les spécialistes, entre 2009 et 2015, selon les estimations de Xerfi, 350 nouveaux magasins ont ouvert leurs portes, principalement sur les segments porteurs des vêtements et des jouets.

Les spécialistes résistent

Selon les constats des experts Xerfi-Precepta, les circuits spécialistes se taillent toujours la part du lion dans le vaste secteur de la petite enfance. Face à la montée en puissance des pure-players généralistes comme C-Discount ou Amazon, et les acteurs pure-players spécialisés, les distributeurs traditionnels résistent encore. Ces derniers enregistrent en effet 54% des ventes totales. Pourquoi les spécialistes restent-ils dans la course ? Principalement parce qu’ils rassurent les jeunes parents avec des conseils judicieux, des garanties, un service après-vente bien rôdé, etc. Face aux pure-players, les réseaux spécialistes bien implantés jouent également désormais à fond la carte de la digitalisation, avec un atout en plus : la force de magasins de proximité.

Les réseaux à suivre en franchise

Sur le secteur de la petite enfance au sens large, de nombreuses enseignes déploient leurs réseaux de magasins en franchise. Plusieurs spécialités sont plus spécifiquement développées par la franchise parmi lesquelles le jouet bien sûr, mais aussi la puériculture, le prêt-à-porter, les plaines de jeux, les services à la personne dont la garde d’enfants à domicile ou la création de crèches.

Dans le détail, outre l’enseigne spécialisée puériculture bien connue des parents Autour de bébé, (160 implantations, apport personnel 100.000€), les enseignes à suivre dans le secteur du jouet sont notamment :

  • King Jouet, le spécialiste du jouet en France avec ses 243 implantations. Groupe multi-modèle (succursales et affiliés) et multicanal, King Jouet propose aux candidats plusieurs formats : King jouet de périphérie sur plus de 750m², King jouet city de 300 à 750m², et King Jouet boutique pour les centres-villes sur 250 à 300m². L'investissement global oscille entre 80 et 500.000€ selon le format pour un CA réalisable à deux ans s'étageant de 400.000 à 1,8M€.
  • La Grande Récré, lui aussi bien développé en France et à l'international (18 pays pour 455 magasins) fait partie du groupe Ludendo depuis son origine. Enseigne leader en Europe, La Grande Récré se décline également en plusieurs formats pour un investissement global variant de 100 à 500.000€ (CA réalisable après deux ans de 800.000 à 2M€).
  • Party Fiesta se positionne quant à elle sur le créneau de la fête et des événements. Originaire d’Espagne, cette enseigne est leader en Europe avec 135 boutiques dans 11 pays. Pour rejoindre le réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 70.000€.
  • Mon Monde à Moi est un réseau spécialiste de la création d'histoires personnalisées pour les enfants. Développée en licence de marque, cette enseigne compte 70 implantations. Ce réseau est accessible pour un investissement global de 1.600€.

Dans le secteur du prêt-à-porter pour les enfants, de nombreuses enseignes s’ouvrent à la franchise parmi lesquelles :

  • Sergent Major, spécialiste des vêtements pour les enfants de 0 à 11 ans. Cette enseigne se développe en commission-affiliation. Elle compte aujourd'hui 491 implantations. Pour rejoindre ce réseau le candidat doit disposer d'un apport personnel de 60.000€ (droit d'entrée 10.000€).
  • Z, la célèbre marque décline des collections dédiées aux enfants de 0 à 14 ans. Première enseigne du secteur avec plus de 500 boutiques dans le monde dont 250 en France, l'enseigne recrute en commission-affiliation. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer de 30.000€ d'apport personnel.
  • P'tit Marquis propose un concept de boutiques d'achat cash de vêtements de marque pour enfant. Pionnière sur ce secteur, l'enseigne regroupe actuellement 15 points de vente. Elle se développe sous forme de franchise, recrutant des créateurs d'entreprise qui disposent de 9.000€ d'apport personnel, pour un investissement global de 20.000€.

A ces trois enseignes dédiées, on peut ajouter également les enseignes de prêt-à-porter pour toute la famille comme S.Oliver (7539 implantations, apport personnel 50.000€) ou encore Esprit (1000 implantations, apport personnel 50.000€).

Pour bien grandir il faut aussi s’amuser ! Parmi les enseignes spécialistes des parcs de jeux pour les enfants l’on peut citer notamment :

  • Royal Kids, concept de plaine de jeux indoor pour les enfants de 0 à 12 ans, se développe en franchise. Forte de 64 sites, cette enseigne poursuit son recrutement partout en France. Les candidats attendus doivent disposer d'un apport personnel de 80.000€.
  • Bricks 4 Kidz développe des programmes pédagogiques basés sur les briques Légo spécifiquement conçus pour les enfants de 3 à 13 ans. L'enseigne compte quelque 600 implantations dans le monde et recrute des candidats motivés pour de nouvelles aventures. Pour rejoindre le réseau, un apport personnel de 12.000€ est requis (investissement global de 35 à 50.000€).
  • L’enseigne Intervilles Superparc qui bénéficie d’emblée de la renommée de la célèbre émission éponyme, se développe elle aussi en franchise. Ce concept exclusif et animé de parc de jeux, indoor et outdoor est en direction des enfants de 0 à 12 ans (apport personnel 80.000€).
  • BG World développe un concept d’animation ludique dans un univers magique en direction des enfants de 6 mois à 13 ans (investissement global de 80 à 100.000€, apport personnel 40.000€).

Enfin, parmi les enseignes spécialistes de la garde d’enfant à domicile l’on peut citer notamment les trois réseaux dédiés que sont Babychou Services (55 implantations, apport personnel 15 000€), Kangourou Kids (90 implantations, apport personnel 15 000€) ou Kid's Paradis (6 implantations, apport personnel 10.000€). La franchise se développe aussi dans le secteur de la garde d’enfants par le biais de création de crèches ou micro-crèches avec des enseignes comme Les Chérubins (75 implantations, apport personnel 30.000€) ou encore La Cabane d'Achille et Camille (4 implantations, apport personnel 10.000€).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top