logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir un centre de self-stockage en franchise, quels réseaux disponibles ?

Homebox, Abriboxe, SOS Box, Self Stock...

Publié le

Né aux Etats-Unis dans le milieu des années 60, le self-stockage commence tout juste à révéler son énorme potentiel en France. Plusieurs réseaux pionniers sont déjà à la manœuvre, mais la France accuse encore un vrai retard, ce qui laisse augurer de très bonnes perspectives pour les nouveaux entrants.

Garde meublesAvant les années 1990, quand un particulier ou une entreprise manquaient de place, ils n'avaient guère que la solution du garde-meubles. A cette époque, l'entreprise de garde-meubles se chargeait du stockage dans un seul et même grand entrepôt commun. Pour récupérer un objet ou un carton, la formule manquait clairement de souplesse. Il fallait prendre rendez-vous plusieurs jours à l'avance, payer pour accéder au hangar, chercher l'objet en question en présence d'un employé. De nombreux garde-meubles n'offraient même pas la possibilité d'accéder à l'entrepôt. La formule était clairement liée au déménagement. Entre deux adresses, les affaires du client étaient à l'abri pour quelques jours ou quelques semaines, mais il ne fallait pas en demander beaucoup plus. Puis, dans les années 90, les premiers concepts américains de self-stockage ont commencé à venir révolutionner le marché en France. Pourquoi révolutionner ? Tout simplement parce qu'au lieu d'un grand entrepôt en commun, les sociétés de self-stockage mettent à disposition de leurs clients des espaces de stockage individuels fermés à clé. Ces espaces sont accessibles sur de larges plages horaires (voire 24/24h) ce qui permet au client d'aller et venir en toute simplicité et liberté. En cela, le self-stockage s'apparente plus à la location d'un garage, la sécurité en plus ! Selon les besoins, le box loué peut être plus ou moins grand (de 1 à 50m² généralement).

Le self-stockage, un marché très porteur

Les prix modiques pratiqués, et le fait que la location se fasse au mois ont largement fait évoluer les habitudes des clients. Désormais, le garde-meubles devient une annexe de son habitation et s'affranchit de plus en plus des périodes de déménagement. Les citadins trouvent de fait dans les solutions proposées une vraie réponse pour pallier le manque de place de leurs petits appartements. Ils y stockent les jouets des enfants, les vêtements d'hiver l'été et d'été l'hiver, les articles de puériculture encombrants, les valises, les vélos, etc. Le box accueille ainsi tout ce que l'on souhaite conserver sans en avoir besoin tous les jours. Cette facilité d'utilisation a largement ouvert la demande, ce qui a poussé les opérateurs en présence à multiplier les ouvertures de centres. Aujourd’hui près de 400 centres de self-stockage de 3000 à 5000 m² sont recensés en France et ce n'est qu'un début ! Ainsi, selon l'étude Xerfi intitulée « Le marché du self-stockage, Prévisions à l’horizon 2018 – Analyse du paysage concurrentiel, des mutations de l’offre et des marges » parue en janvier 2016, le marché progresse rapidement en France et avec un taux de croissance supérieur à 15% par an. « Aux Etats-Unis, avec environ 50.000 bâtiments, il y a un site pour 6260 habitants. Au Royaume-Uni, premier pays européen à introduire le self-stockage sur son territoire il y a 20 ans, le taux de pénétration du marché atteint aujourd’hui un centre pour 100.000 habitants. En France, on compte aujourd'hui un centre pour 172.000 habitants ». Autant dire que la marge de progression des enseignes spécialisées est encore très importante !

Une concurrence de plus en plus intense dans le self-stockage

Selon Xerfi, « le self-stockage a réussi à s'imposer comme une solution d'entreposage courante auprès du grand public comme des entreprises. Le marché français a ainsi atteint 200 M€ en 2015 et son potentiel de développement est encore important ». Et ces bonnes perspectives aiguisent clairement les appétits ! « La position des leaders (G7, Shurgard et Safestore) est de plus en plus contestée par les déménageurs et les groupements d'indépendants. Par ailleurs, des start-up proposent dorénavant du costockage (mise en relation de particuliers) ou du stockage à la demande via leur plateforme web. » La concurrence s'intensifie donc autour des trois grands acteurs historiques que sont Shurgard (filiale de l'américain Public Storage), Une pièce en plus (filiale du britannique Safestore) et Homebox (filiale du groupe G7). Et leurs challengers ne s'en laissent pas compter à l'image d'Annexx, Interbox, Abriboxe, SOS Box, Self Stock, A Chacun Son Box, Box Avenue, Box Plus, Box Stockage, Easy Stockage, Espace En Plus, Flexistockage, Free Stock, Leader Box, Locakase, Box Center !

Ouvrir un centre de self-stockage en franchise

Pour ouvrir un centre de self-stockage, les candidats doivent disposer d'un capital conséquent équivalent à 700.000€ en moyenne rien qu'en aménagement, sans compter le bâtiment en lui-même. Cet investissement est vite rentabilisé si l'on en croit les réseaux développés sur ce secteur. En effet, avec une rentabilité comprise entre 20 et 40%, l'amortissement ne se fait pas attendre (3 ans en moyenne). L’emplacement de l’entrepôt est le premier critère pour assurer la rentabilité d’un centre de self-stockage c'est pourquoi la plupart des centres actuellement en activité se situent soit au cœur des centres villes soit sur les grands axes routiers en périphérie urbaine. Les entrepôts de self-stockage ont un taux de remplissage situé entre 85 et 91%. La durée des locations s'étage pour un tiers à un mois, un autre tiers de 3 à 12 mois et le dernier tiers sur des périodes supérieures à un an. L'activité peut aussi bien s’envisager comme une activité principale que comme une activité secondaire.

Les principales enseignes ouvertes à la franchise dans le self-stockage sont notamment :

Homebox Distribution : Le premier réseau de self-stockage en France, Homebox est une filiale du groupe Rousselet (G7, ADA, Taxirama, Taxis Bleux, Novarchive, etc.). L'enseigne compte sur un maillage de 80 centres de self-stockage et accélère encore son développement avec pas moins d'une vingtaine d'ouvertures prévues en 2016 en franchise et en propre. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 100.000€ si l'activité est secondaire et 500.000€ et plus si l'activité est principale. L'investissement global débute à partir de 300.000€ et le droit d'entrée est de 20.000€. La surface en m² d'un centre Homebox oscille entre 200 et 6000m². Le chiffre d'affaires réalisable après deux ans est compris entre 150 et 200.000€ pour 1000m².

Mondial Box : A la tête d'une vingtaine d'agences, Mondial Box se développe en franchise autour d'un concept de containers de rangement. L'avantage de cette formule est un investissement moindre et évolutif (le créateur peut acheter des boxes supplémentaires à son rythme). Sans permis de construire à obtenir, l'activité peut grandir au fur et à mesure de la demande tout en laissant le foncier vierge. Plus rapide à implanter, la solution containers se manage avec peu de personnel ce qui permet un retour sur investissement rapide. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un terrain nu. Le droit d'entrée est limité à 12.000€.

SOS Box : Le concept SOS Box propose aux particuliers et aux professionnels des box de stockage de différentes capacités indoor. Pour rejoindre ce réseau, deux formules sont possibles selon que le franchisé souhaite que développer une activité principale (local de superficie supérieure à 1000 m²) ou une activité secondaire accolée à une activité principale déjà opérationnelle (local de superficie à partir de 200m²). Quelle que soit la formule choisie, la rentabilité moyenne est de 15% sur 10 ans. Les candidats recherchés doivent disposer d'un apport personnel minimum de 10.000 € (Droit d'entrée 7500 €, investissement global minimum 25.000 €).

AbriBoxe : Comme pour Mondial Box, Abriboxe est un concept de self-stockage sur la base de containers. L'enseigne compte 4 implantations pour le moment. Créée en 2004 la société ABRIBOXE propose un contrat de franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,2/5 - 24 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top