logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Comment choisir la meilleure franchise pour son projet ?

Vous avez décidé de vous lancer dans le monde de la franchise ?

Publié le

Vous avez décidé de vous lancer dans le monde de la franchise ? Que vous ayez ou non un projet défini, choisir le meilleur réseau est une étape primordiale pour votre réussite. Loin de se contenter de fournir une image de marque, votre futur réseau est un partenaire indispensable de votre entreprise, qui va vous accompagner pendant plusieurs années. Voici quelques conseils pour choisir la meilleure franchise selon votre profil.

Bien choisir son réseau demande d’avoir une idée précise de son projet

Projet de franchiseSe lancer en franchise, cela signifie avant tout créer sa propre entreprise. Les franchisés portent le nom de leur franchiseur et appliquent ses méthodes mais les termes du contrat s’arrêtent là. Ils doivent eux-mêmes gérer leur société, leurs employés, leurs rentrées et sorties d’argent… Des tâches souvent complexes et peu gratifiantes qui demandent un véritable investissement en temps, mais aussi en argent. Il ne suffit donc pas d’avoir eu le coup de cœur pour un modèle de boutique. Il faut murir son propre projet, sur le plan pratique ainsi que sur le plan technique.

Demander les conseils d’experts est capital. Devenir entrepreneur signifie réaliser des business plan, tenir une comptabilité, rédiger des statuts juridiques… Heureusement, vous n’êtes pas obligé d’avoir fait des études de commerce pour passer ces étapes. Vous pouvez tout à fait demander de l’aide à des professionnels, tels qu’un expert-comptable ou un avocat spécialisé dans le droit des affaires. Ces experts vous permettront de créer sereinement votre entreprise, mais également d’analyser en profondeur les informations transmises par le réseau qui vous intéresse.

Choisir une franchise, les paramètres à étudier avant de s’engager

Si la création de votre entreprise est une étape extrêmement importante pour votre réussite, le choix de la franchise est lui-aussi essentiel. Bien sûr, les réseaux fournissent des informations à leurs futurs franchisés mais celles-ci sont souvent complexes ou formulées de façon à séduire. Mieux vaut donc prendre le temps de vous renseigner par vous-même sur le fonctionnement réel de la franchise avant de vous lancer. Cela passe dans un premier temps par l’analyse des informations financières qui vous sont transmises, avec l’aide d’un expert-comptable. Mais cela signifie aussi dans un second temps, mener votre propre enquête. Les questions suivantes sont particulièrement importantes :

Depuis quand le réseau est-il réellement en activité ? Les réseaux tendent à mettre en avant la date de création de leur première entreprise et non de leur franchise.
A quelle vitesse le réseau se développe-t-il ? Une expansion trop lente ou trop rapide doit éveiller les soupçons sur la qualité du concept et/ou du suivi.
Quel est le code déontologique de l’enseigne ? Une fois lié par le contrat de franchise, vous serez obligé d’appliquer les méthodes du réseau. Mieux vaut vérifier qu’elles vous conviennent.
Le franchiseur possède-t-il un magasin pilote pour tester ses nouveaux concepts ? Le savoir-faire d’un réseau doit évoluer et suivre les besoins du marché. L’existence d’un magasin pilote est une part essentielle de ce processus.

Quelle est la rentabilité du réseau de franchise ?

Un code déontologique irréprochable ne doit pas non plus vous détourner des réalités financières du réseau. Dans un premier temps, les futurs franchisés s’intéressent au coût de création de la franchise. Investissement de départ, apport personnel, droits d’entrée… Ce sont les premiers chiffres mis en avant par les franchiseurs. Mais ce ne sont pas les plus importants ! Il faut aussi vous pencher sur votre future rentabilité. Quel est le chiffre d’affaires moyen des franchisés ? Le résultat net ? Les salaires réels ? Les marges ? Autant d’informations qui vous permettront de mieux apprécier votre investissement et qui ne sont pas toujours fournies de bon cœur par les franchiseurs. Voyez au-delà des premiers mois, et essayez de vous projeter dans un an, deux ans, cinq ans.

Posez vos questions directement aux franchisés ! Pour obtenir des réponses fidèles à toutes ces questions, interrogez les franchisés. Ils participent au quotidien du réseau depuis plusieurs années et sont les mieux placés pour vous répondre. Ils sont aussi les plus susceptibles de vous fournir des informations honnêtes sur les services qui leurs sont fournis. Et si une réponse ne vous convient pas, n’hésitez pas à vous adresser à un autre réseau ! La franchise est un marché très vaste, il existe sans doute une alternative qui conviendra mieux à votre projet.

Ne pas négliger l’importance du Document d’Information Précontractuelle (DIP)

Au-delà des témoignages du franchiseur et de ses franchisés, la source d’information la plus importante est sans conteste le DIP. Le Document d’Information Précontractuelle est obligatoire et écrit par le franchiseur. Il doit être remis aux candidats à la franchise au minimum 20 jours avant la signature du contrat. Les données qu’il contient sont strictement définies par la loi Doubin de 1989 et visent à informer le franchisé sur ses futures conditions d’exercice. Cela lui permet ainsi de disposer d’une véritable période de réflexion avant de s’engager.
Les éléments fournis dans le DIP doivent être sincères, complets et entièrement transparents. Ici, il n’est pas question de discours rodé ou d’avis subjectifs, toute imprécision peut donner lieu à des poursuites judiciaires.

Ce que doit contenir le Document d’Information Précontractuelle

Le DIP doit obligatoirement comporter les informations suivantes, portant sur les cinq dernières années d’activité :

  • L’adresse, l’identité, la forme juridique et la nature des activités du franchiseur. Cette catégorie du DIP comprend aussi la domiciliation bancaire et l’immatriculation de la société ;
  • Les informations concernant la marque et, le cas échéant, la durée de concession de la licence ;
  • La date de création de l’entreprise et son développement, ainsi que l’expérience acquise par le ou les dirigeants du réseau ;
  • L’état général et local du marché sur lequel se positionne la franchise ainsi que les perspectives de développement ;
  • Une présentation du réseau de franchisés, avec la liste des cinquante implantations les plus proches. Le DIP doit aussi inclure le nombre d’entreprises qui ont quitté le réseau dans l’année qui précède et la raison de chaque départ (rupture ou fin de contrat) ;
  • La concurrence dans la zone d’implantation prévue, si elle existe ;
  • La durée du contrat, ses conditions de renouvellement, résiliation et cession, avec le champ des exclusivités ;
  • En annexe, les comptes annuels des deux exercices précédents.

Avec toutes ces informations officielles, votre enquête de terrain et votre ressenti, vous pourrez réaliser un choix de franchise éclairé !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter
1 commentaire
11/11/2016 20:19:27
-
Frédéric Laurent
Très bonne analyse et excellent conseil. Peut on vous joindre pour des conseils plus approfondis sur la prise d une franchise en glace?

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top