logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Objectif Pâques, le grand rendez-vous des chocolatiers !

Ouvrir une franchise de chocolat

Publié le

Alors que le compte à rebours est lancé pour les festivités de Pâques, Toute-la-Franchise se penche sur les réseaux de chocolatiers. Chiffres officiels du Syndicat du Chocolat, et découverte des réseaux en présence.

Ouvrir une franchise de chocolatLe chocolat est l’un des aliments préférés des Français ! Dans une grande enquête Toluna réalisée pour LSA en 2015, 44% des Français affirmaient qu'ils auraient du mal à s'en passer et seuls 2,1% des sondés déclarent ne pas aimer le chocolat. En termes de fréquence, plus d'un tiers des Français déclarent consommer du chocolat tous les jours ou presque et 80,4% des Français en consomment au moins une fois par semaine. C'est dire si cet aliment tient une place de choix dans notre quotidien !

Le chocolat en chiffres en 2015

En 2015 les Français ont dévoré quelque 396.500 tonnes de chocolat. C'est moins qu'un an plus tôt (-2,1% vs 2014). Les Français consomment le plus souvent le chocolat sous forme de tablettes (32,6% soit 123.100 tonnes en 2014). Suivent les bonbons de chocolat, bouchées et autres rochers (26,1% soit 105.700 tonnes en 2014), les pâtes à tartiner (18,5% soit 74.900 tonnes en 2014), le cacao en poudre (13,3% soit 54.000 tonnes en 2014) et les barres (9,5% soit 38.300 tonnes en 2014). Pour la seule période de Pâques en 2015, il s'est écoulé 15.180 tonnes de chocolat (vs 14.960 en 2014). Noël représente quant à lui 9% des ventes annuelles.

Avec 6,69 kilos par an et par habitant, les Français se situent à la 7e place des consommateurs européens, loin derrière les Allemands (12,22 kg) et les Anglais (8,86 kg).

Le consommateur français se distingue des autres européens par sa préférence pour le chocolat noir (30% vs 5% en Europe). Les Français achètent très majoritairement leurs chocolats en grandes surfaces (80%). Le reste (soit 20%) est acheté en magasins spécialisés ou en boulangeries. Le budget chocolat par an et par ménage s'établit autour des 110€.

Ouvrir une boutique de chocolat

Qu'il soit Français, Suisse ou Belge, le chocolat offre de belles opportunités aux créateurs d'entreprises. Plusieurs enseignes leaders se partagent le marché des boutiques spécialisées, parmi lesquelles Léonidas, De Neuville, ou encore Jeff de Bruges. Loin derrière, des challengers ambitieux tels que les chocolats Yves Thuries, Pralibel ou encore la Cure Gourmande et Douceurs de France rivalisent d'innovations gourmandes pour se faire un nom.

Le profil type du candidat à la création d'une boutique de chocolats en franchise est celui d'un commerçant passionné. Le sens du contact et de l'échange, l'envie de faire plaisir, le goût pour le conseil et la petite attention... la vente de chocolats ne nécessite généralement pas de connaissances pointues ni d'expérience préalable dans le chocolat.

En termes financier, l'ouverture d'une boutique de chocolat nécessite selon les concepts entre 100.000 et 400.000€.

Les enseignes de chocolat à suivre

De Neuville : Dans un monde où le chocolat est souvent belge, De Neuville marque sa différence en ne proposant à la vente que des chocolats français ! Lancé en franchise en 1986, le concept De Neuville décline des lignes de produits chocolatés pour toutes les occasions. Chaque année, la marque innove en proposant de nouvelles associations de saveurs, des nouvelles formes, des nouveaux services. Sachant que le chocolat est un produit saisonnier avec deux temps forts (Pâques et Noël), l'enseigne complète son offre avec des macarons, des glaces, des dragées et des confiseries régionales pour mieux assurer un revenu constant tout au long de l'année. Aujourd'hui fort de 160 implantations en France, le réseau De Neuville poursuit son développement. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 80.000€ (droit d'entrée 15.000€, investissement global 100.000€). La surface moyenne d'une boutique De Neuville oscille autour des 50 m².

Léonidas : N°1 du chocolat belge avec quelque 1300 implantations dans le monde, le réseau Léonidas se développe en partenariat depuis la fin des années 1960 en France. Implantées uniquement en emplacement N°1 en centre-ville ou centre commercial, les boutiques Léonidas comptent une surface de vente de 30 et 60m². Outre les chocolats 100% pur beurre cacao, l'enseigne commercialise également des guimauves, et des florentins, mais aussi des chocolats chauds. Les candidats attendus par l'enseigne sont dynamiques, motivés, ayant le goût du contact, entreprenants. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 50.000€ (droit d'entrée 0€, investissement global entre 150 et 400.000€ en fonction du type de magasin). A noter, le groupe ne demande ni droits d'entrée, ni royalties.

Douceurs de France : Nouveau venu dans l'univers des réseaux de chocolats, Douceurs de France se développe en partenariat depuis 2015. Son credo ? Le haut de gamme ! Chocolats frais, pâtes de fruits cuisinées maison, caramels au beurre AOP Charentes-Poitou, l'enseigne Douceurs de France fait le pari de l'extra qualité pour un pur moment de gourmandise. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 30 000€ (droit d'entrée 3 000€, investissement global de 30 à 80.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 350.000€ pour une boutique de 30 à 80m².

La Cure Gourmande : Lancée en franchise en 2008, la Cure Gourmande est un concept qui offre à sa clientèle une parenthèse de gourmandise. Chocolats, mais aussi biscuits et confiseries, dans l'une des 50 boutiques de La Cure Gourmande, le gourmand peut satisfaire ses papilles ! Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 120 000€ (droit d'entrée 7 500€, investissement global de 150 à 450 000€). Les boutiques La Cure Gourmande comptent en moyenne 50m² de surface de vente.

Les chocolats Yves Thuriès : Créée en 1991 et lancée en franchise en 2007 par son créateur Yves Thuriès, meilleur ouvrier de France, cette enseigne se spécialise dans la tradition du chocolat français haut de gamme. Forte de 60 implantations, l'enseigne connait un vrai succès au quotidien avec des chocolats de qualité, fabriqués à partir de cacao et de noisettes récoltées dans les plantations propriétés du groupe. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 45.000€ (droit d'entrée 19.500€, investissement global de 150 à 200.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 170.000€.

Pralibel : Originaire de Belgique, le concept Pralibel est porté par un fabricant de chocolats belges créé en 1955 et lancé en franchise en 2008. Les boutiques Pralibel d'environ 35m², offre à leurs clientèles une large gamme de produits chocolats mise en scène dans un univers raffiné (200 pralines belges que nous proposons : Dessert Chocolates, Coffee Cups, Cups, Perles, Praliné, Crème liquide, Ganache, Crème au beurre, Caramel, Pâte d'amandes, Mini Manons, Stevia, Confiserie...). Pour rejoindre ce réseau qui compte aujourd'hui une trentaine de points de vente, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 30.000€ (droit d'entrée 12.500€, investissement global de 50 à 80.000€).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top