logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Marché de l'immobilier : un fragile rebond pour le Crédit Foncier

3ème partie du dossier du "Marché de l'immobilier"

Publié le

Dans une note de synthèse publiée en juin, le Crédit Foncier fait état d'un léger mieux sur le marché de l'ancien et du neuf au premier trimestre. Les prévisions pour les mois suivants restent prudentes.

Alors que le contexte économique français connait un léger mieux, l'immobilier reprend quelques couleurs après trois ans de surplace selon les chiffres publiés dernièrement dans une note de synthèse par le Crédit Foncier. Ce léger rebond n'est pas encore une vraie dynamique. Il s'illustre dans l'ancien par un début de retour sur la marché des primo-accédants et dans le neuf, des investisseurs en locatif privé. Dans le même temps, le marché du crédit à l'habitat fait un bond (+ 29,6% par rapport au 1er trimestre 2014) porté en cela par les taux particulièrement bas. Ceci étant, la situation reste fragile selon le Crédit Foncier.


Dans l'ancien, avec un peu plus de 700.000 transactions attendues sur un an glissant, le marché devrait afficher un retrait de 4% comparé au volume de 2014 sur la même période. Cependant, « si l’activité a été difficile en tout début d’année, elle semble se ressaisir, depuis mars. » En terme de prix, après environ 5 ans d'ajustements, depuis le début de l'année le Crédit Foncier note certaines valeurs en légère hausse. Ainsi, globalement, au premier trimestre 2015, les prix dans l'ancien ont baissé de 1% (3% en moyenne annuelle). Certaines villes françaises voient leurs prix stagner (Toulouse, Montpellier, Reims, Aix-en-Provence, Dijon), alors que certaines autres affichent des baisses plus franches (Nîmes, Clermont-Ferrand, Le Mans, etc). A l'inverse, Rennes et Bordeaux voient les prix de leurs biens vendus en hausse.


Dans le neuf, le volume d’activité du premier trimestre 2015 est jugé satisfaisant, avec une hausse de 14,4% par rapport à la même période 2014. Sur une année glissante, le nombre total de réservations s’élève à plus de 89.500 logements, avec une variation annuelle en légère hausse (+ 0,7%). Et comme les mises en vente continuent de se contracter (- 6,6% à fin mars), les stocks s'en trouvent mieux maîtrisés (moins de 100.000 unités, soit - 4,3%). Seule ombre au tableau : le nombre de permis de construire reste toujours orienté à la baisse (- 5%). Les trois régions les plus dynamiques en terme de réservations sont l'Île-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur (52% des réservations enregistrées au cours du premier trimestre, tous types de logements confondus).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top