logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Combien gagne un franchisé ?

Quel est le salaire d'un franchisé ?

Publié le

Être franchisé, ça rapporte gros ? Si vous avez fait le choix de quitter le monde salarié, et de lancer votre propre entreprise, c’est que vous avez envie d’un nouveau projet, de nouveaux défis… mais aussi parfois d’une rémunération plus attrayante ! En fuyant le système du salariat et en devenant votre propre patron, vous pouvez booster votre rémunération. La rémunération que vous comptez vous verser est un sujet capital.

article du 6/08/2015, mis à jour le 16/03/2018

Combien gagne un franchisé ?Bien que l’argent ne doive pas être votre seule motivation pour créer une franchise, sous peine de rapidement déchanter, il est important d’évaluer combien vous pouvez gagner au cours des premiers mois, puis à moyen et long terme. Regardons en détails combien gagne un franchisé.

33.900€ de revenu annuel moyen net pour un franchisé

Selon la dernière enquête annuelle Banque Populaire/CSA, le revenu annuel moyen net d’un franchisé est de 33.900€. Une somme en hausse de 5 % par rapport à l'enquête menée en 2016.

Une bonne rémunération ? Oui, si l’on considère que le salaire net moyen de l'ensemble des Français est de 26.327 € en 2014 selon les données de l’Insee. Mais la rémunération moyenne d’un franchisé n’est pas si bonne si on la compare au salaire annuel net moyen des dirigeants d'entreprise, toutes tailles confondues, qui était de 63.830 € en 2014 selon la CGPME.

Mieux rémunéré qu’un salarié, mais pas aussi bien qu’un patron de PME ? C’est exactement comme cela qu’il faut envisager la rémunération d’un franchisé. Indépendant, il reste tout de même sous la responsabilité de son franchiseur. Parce que sa prise de risque est limitée, et que ses charges sont importantes, un franchisé ne peut pas toujours se verser autant de salaire qu’un indépendant à situation identique. Oui, mais un indépendant aura eu bien moins d’aide pour se lancer, et sa chance de réussite est bien plus aléatoire. La franchise permet une vraie sécurité, qui a un prix !

Les modes de rémunération du franchisé

Le salaire d’un franchisé est fonction de plusieurs éléments :

  • Le choix de la franchise avec laquelle il collabore, et les investissements nécessaires pour entrer dans le réseau. Plus l’apport nécessaire est important et plus le crédit bancaire sera élevé, ce qui impacte le salaire disponible ;
  • Les conditions financières du franchiseur (pourcentage du CA, charges fixes) pèsent également sur l’argent disponible. Ces charges réduisent la marge, et donc le salaire du franchisé.
  • Enfin, c’est aussi le statut d’entrepreneur retenu par le franchisé qui peut influer sur ses revenus. Selon qu’il soit en EURL, SARL, SASU ou SAS, il peut jouer sur les revenus mensuels et les dividendes pour se verser de l’argent.

La rémunération est surtout liée à un élément essentiel : la performance de la franchise. Un point de vente ou une activité de service qui voit son CA progresser d’année en année va permettre une augmentation progressive des revenus. Bien souvent, la première année est une année sans salaire. Parce que l’entreprise a besoin de trésorerie, mais aussi parce que beaucoup d’entrepreneurs bénéficient d’aide à la création d’entreprise, il est possible de décaler les premiers salaires à la seconde année d’activité.

Pour obtenir une vision plus claire du niveau de rémunération auquel vous pouvez prétendre en franchise, vous pouvez solliciter votre futur franchiseur. Il peut vous donner des projections en fonction de paliers de CA. Notre conseil : ne vous focalisez pas sur la rémunération mensuelle. Demandez lui aussi les niveaux de rentabilité. En effet, une rentabilité de 20% sur un CA de 50.000€ est moins intéressante qu’une rentabilité de 4% sur 300.000€ de CA. Vous devez donc comprendre la rentabilité globale et les flux financiers de toute votre entreprise pour mieux envisager votre rémunération. Ne négligez pas également l’aide d’un expert-comptable. Il doit disposer dans ses sources de ratios de rémunération selon les secteurs d’activité. Il pourra ainsi, tout en vous aidant à construire votre business plan, vous donner une première estimation de votre rémunération future.

 
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3/5 - 15 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top