logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

S'associer pour créer une franchise : comment choisir le bon partenaire ?

Avan de monter son entreprise avec un associé, mieux vaut être sûr de son choix !

Publié le

Si vous décidez de créer une franchise, vous pouvez totalement vous associer, comme c’est le cas avec une entreprise « classique ». Se lancer à deux, à trois ou même encore plus permet de partager tant la charge de travail que les responsabilités, mais aussi de bâtir une entreprise qui valorise le savoir-faire de chacun. Problème : s’associer est aussi un terrain propice à de nombreux problèmes si le contrat n’est pas bien encadré et le périmètre de chacun bien délimité.

Pourquoi voulez-vous vous associer ?

Avant de partir à la chasse au partenaire idéal, demandez-vous pourquoi vous souhaitez partager cette aventure avec un ou plusieurs tiers. Vous devez vous associer pour de bonnes raisons, et pas simplement parce que la création d’entreprise vous fait peur et que vous souhaitez limiter le risque. En effet, s’associer ne sera pas toujours un rempart aux défaillances. Voici quelques excellentes raisons de s’associer avec un partenaire pour créer sa franchise :

  • Pour disposer au sein de la structure de plusieurs compétences complémentaires. Seul, vous n’êtes pas assez armé ? Alors complétez votre profil avec le savoir-faire commercial / technique d’un associé ;
  • Pour profiter de conseils et d’un bon réseau. Si vous vous entourez avec des profils qui possèdent un bon carnet d’adresses et ont déjà une expérience en matière de création d’entreprise, vous limitez vos risques d’échec ;
  • Pour faciliter le financement de votre projet : un partenaire peut aussi être un appui financier. Via une prise de parts dans la nouvelle structure, des associés vous aideront à boucler votre budget initial. C’est aussi souvent un gage de crédibilité face aux différents interlocuteurs (banques, organismes professionnels, etc.).

Vous le voyez, faire le choix de s’associer pour créer une franchise peut avoir du bon, mais attention à certaines limites. En vous liant avec un partenaire, vous perdez logiquement une certaine forme d’autonomie. Les succès comme les moments difficiles devront être partagés. Vous ne pourrez donc pas vous octroyer tout le bénéfice en cas de gloire, et vous ne pourrez pas rejeter la faute entièrement en cas de problème. Pour que l’association se passe au mieux, le choix du partenaire est essentiel. Vous devez veiller à trouver un associé avec lequel développer une relation équilibrée.

Trouver le bon associé pour créer sa franchise

C’est décidé, vous vous lancez en franchise avec un associé. Plusieurs possibilités sont alors permises :

  • Vous savez déjà avec qui vous voulez vous associer mais vous n’avez pas défini de franchise en particulier : c’est un bon point de départ ! Parce que vous connaissez déjà la personne avec laquelle vous voulez vous lancer, cela va vous aider à développer l’affaire de A à Z en étant sûr qu’elle corresponde aux envies de chacun. La franchise retenue ne doit pas l’être par défaut mais bien parce que chaque associé y trouve une réelle motivation.
  • Vous avez déjà une franchise en tête mais pas d’idée de partenaire : vous avez fait 50% du chemin. Vous avez votre idée en tête mais pas d’associé en vue ? Le problème c’est que votre projet est déjà très clair et avancé. Pour trouver le partenaire idéal, parlez-en autour de vous. Famille, amis, relations professionnelles… Menez également une veille sur la toile pour identifier des personnes sensibles au concept qui vous attire. Pas toujours simple de trouver le partenaire qui a la même envie que vous.
  • Vous n’avez ni concept en tête ni idée de la personne avec qui vous associer : Aïe ! Vous partez d’une feuille blanche mais cela peut avoir son avantage. Pour trouver votre futur associé, soyez curieux et développez votre réseau. Il existe de nombreux événements organisés à destination des créateurs d’entreprises et entrepreneurs (par les CCI ou collectivités locales). Rendez-vous à ces événements pour échanger et y trouver, peut-être, un associé idéal.

Peu importe le partenaire avec lequel vous souhaitez vous lancer en franchise ni même le concept, vous devez toujours appliquer certaines règles qui vont sceller durablement votre projet : les différents associés doivent apporter une certaine complémentarité, avec des rôles bien définis pour chacun. Le tout doit être couché sur papier afin d’avoir sous les yeux un document de référence si la météo devient capricieuse.

Bien définir le rôle et l’implication de chaque associé par contrat

La répartition des rôles est la clé. Si c’est un profil technique et un profil commercial qui s’associent, alors la répartition des rôles tombe sous le sens et le risque de collision est limité. Mais si vous avez de nombreux domaines de compétence en commun, il faut définir avec précision le champ d’intervention de chacun. Et puis il y a toujours certaines tâches que l’on a tendance à fuir… Comptabilité ? Gestion ? RH ? On retrouve ici l’importance de l’équilibre car il n’est pas question qu’un associé se défausse sur l’autre. Prenez le temps de rédiger un « contrat d’association ». Aucune obligation légale à ce contrat qui sera bien plus une feuille de route pour vous que pour les autres !

  • Qui fait quoi ? Vous devez définir une fonction officielle à chacun et des rôles au sein de la structure ;
  • Qui décide ? Comment seront prises les différentes décisions dans l’entreprise ? Unilatérales dans certains domaines ? Toujours bilatérales ?
  • Quelle est la stratégie ? A vous de définir une ligne directrice avec des objectifs. N’hésitez pas à aller dans le détail en expliquant le développement souhaité, les évolutions. Avantage d’entreprendre avec la franchise, cet aspect stratégique sera à puiser en grande partie dans les documents remis par votre franchiseur.
  • Quelle est la rémunération ? Là encore, le fait de travailler en franchise permet de simplifier les questions financières. Les charges à régler au franchiseur sont lisibles (fixes ou variables) ce qui vous permet de bien gérer votre budget. A vous de définir la rémunération de chacun selon vos critères (prise de participation, implication, performance). Celle-ci peut être strictement identique ou totalement différente.
  • Comment se sépare-t-on ? Oui, c’est toujours étrange de devoir penser à la fin d’une relation et aux pires situations lorsque l’on se lance, mais il s’agit pourtant d’une attitude prévoyante et responsable. Définissez les conditions de retrait.

Une association en franchise comme avec une entreprise classique, c’est une aventure entrepreneuriale. Vous devrez créer votre structure juridique et passer par les étapes que nous venons de lister pour aller dans la bonne direction. Et ne pensez pas que la franchise limite les risques. Oui, entreprendre en utilisant un concept déjà éprouvé vous évite bien des pièges mais l’ajout d’un ou de plusieurs associés vient rajouter une dose de danger. Les étapes préliminaires de sélection de l’associé et de définition du concept de franchise retenu sont capitales. C’est là que se construit le succès futur. Ne laissez pas des non-dits ou des zones d’ombre se développer car votre relation avec votre associé pourrait alors se dégrader jusqu’à la rupture !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top