logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les prévisionnels et l’étude de marché : des démarches indispensables pour le candidat à la franchise

De l'importance de mener une analyse précise avant de se lancer en franchise.

Publié le

Le franchisé est un commerçant indépendant et tout candidat à la franchise se doit, pour bien préparer son projet, d’en prendre pleinement conscience. Il échappe en effet parfois à certains candidats, qui deviennent pour une partie d’entre eux franchisés, que le système de la franchise ne les exonère pas des démarches indispensables à tout projet de création d’entreprise, et notamment à la réalisation d’une étude de marché et à l’élaboration de leur compte d’exploitation prévisionnel.


Ainsi, il n’est pas rare de voir un franchisé s’engager sur la seule base de l’état local de marché remis par le franchiseur dans son document d’information précontractuelle, et des éventuels chiffres fournis par le franchiseur.

 

Pourtant, l’état local de marché dont la fourniture est imposée au franchiseur n’est pas une étude de marché et ne contient donc pas l’analyse des chiffres pour évaluer le potentiel de la future activité dans laquelle le franchisé envisage de s’engager. Si les données de l’état local de marché sont une base de travail utile, elles doivent nécessairement être complétées par une analyse plus précise de leur impact sur l’activité à venir. Il est donc indispensable que le candidat à la franchise réalise, ou fasse réaliser, sa propre étude de marché.

 

S’agissant des chiffres éventuellement fournis par le franchiseur, tout d’abord on rappellera que le franchiseur n’est aucunement tenu de fournir des éléments chiffrés au candidat à la franchise. Par ailleurs, s’il le fait, c’est généralement sous forme de chiffres extraits de moyennes du réseau, ou encore de comparaison avec des points de vente équivalents. Ces données doivent donc impérativement être traitées ensuite par le candidat, de préférence avec l’aide son expert-comptable, afin de bénéficier d’un recul suffisant sur les chiffres fournis (qu’il est préférable de vérifier) et surtout de les adapter à la situation particulière du projet du franchisé (emplacement, coût du local, type de clientèle, concurrence, etc.).


Gaëlle TOUSSAINT-DAVID

Avocat - Simon Associés

 
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top