logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

L'entretien auto recule en volume selon l'Insee

Entre 2007 et 2013, l'entretien auto baisse de - 4% en volume par an en moyenne

Publié le

Selon les derniers chiffres de l'Insee, les Français dépensent toujours plus chaque année pour leurs voitures, mais si les prix grimpent, la part en volume des entretiens auto accuse un net repli.


automobile vdlf

En 2013, selon les chiffres de l'Insee sur la consommation automobile, les Français ont dépensé quelque 33 milliards d'euros pour la maintenance de leurs voitures. Ce chiffres est en augmentation depuis 2008 de + 3% en moyenne chaque année. Ceci pourrait être une bonne nouvelle pour les spécialistes de la réparation et de l'entretien auto, mais il n'en est rien. En effet, les dépenses liées à l'entretien se replient en volume. Ainsi, entre 2007 et 2013, le recul est de – 4% par an.

Une baisse particulièrement sensible qui serait due en grande partie selon les professionnels à la baisse du pouvoir d'achat mais aussi au renouvellement du parc auto en 2009 et 2010 avec l'opération des primes à la casse.
La hausse des prix quant à elle s’explique selon l'Insee « par la spécialisation accrue de la main-d’œuvre et la complexité des réparations liée à l’électronique embarquée. Ainsi, le prix de la plupart des opérations d’entretien, facturées au forfait, augmente. »


Dans le détail, entre 2007 et 2013, les ménages ont acheté globalement moins de pièces détachées (– 2,3% par an en volume, + 2,6% par an en prix) à 20,5 milliards d'euros en 2013. Ils ont aussi achetés moins de services d'entretien (- 4% en volume par an, + 3,5% en prix par an) à 11,7 milliards d'euros en 2013.

Seuls les contrôles techniques se maintiennent depuis 2007,
(+
0,5% en volume par an, + 3,6% en prix par an) à 1 milliard d'euros en 2013. Selon l'Insee, le maintien en volume du segment contrôle technique tient à la législation qui « impose un contrôle de moins de six mois en cas de revente et tous les deux ans à compter du quatrième anniversaire du véhicule. Dans ce contexte, environ 15,5 millions de véhicules par an, soit près de la moitié du parc automobile, font l’objet d’un contrôle technique. Parmi ces contrôles, seuls 2,5 millions débouchent sur une contre-visite. »

Au total, en 2013, les ménages ont consacré 11% de leur budget à des dépenses liées à l’automobile, soit 124 milliards d’euros (4.300 euros en moyenne par ménage). Depuis 2008, ces dépenses baissent en volume. L’entretien du véhicule représente le troisième poste de dépenses (27% du budget automobile), derrière l’achat de voitures neuves ou d’occasion (28%) et le carburant (31%). « Le poids des autres dépenses liées à l’automobile (assurances, parkings, péages…) est nettement plus faible (14%). » Depuis 2012, les carburants sont redevenus le premier poste de dépense dans le budget automobile.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top