logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Hype Cycle : le top des technologies émergentes

Les technologies du futur dépendront essentiellement des usages !

Publié le

Depuis 20 ans, Gartner publie au mois d'août son « hype cycle » qui n'est autre que le baromètre des technologies émergentes du moment. Quelles sont les tendances à suivre ? Quelques éléments de réponse.

objet connecté et technologie émergente vdlf

Chaque année, pendant l'été, Gartner publie son « Hype Cycle » en s'appuyant sur l'étude de plus de 2.000 thématiques dans 119 catégories. Pour l'édition 2014, le « Hype Cycle » identifie notamment parmi les valeurs montantes le big data et l'in-memory mais aussi les objets connectés, l'impression 3D et les logiciels de traitement du langage naturel.

Ce top des tendances est dressé en prenant en compte les valeurs montantes du moment. Ainsi, après l'analogique, les prémices du web, et l'e-business, l'ère qui s'ouvre aujourd'hui aux entreprises met à l'honneur le marketing numérique. Elle sera suivie sans doute par l'ère du business numérique, pour aboutir (peut-être) à l'ère de l'autonomie.

Le marketing numérique, en bon chemin

Sur la route technologique des entreprises, le marketing numérique est la première étape selon Gartner. Cette étape est déjà bien engagée dans certaines entreprises, notamment celles déjà bien installées dans le e-commerce. Reconnaissance vocale, réalité augmentée, « big data » et science des données... le but des technologiques associées est de rendre plus accessibles les produits et services, en proposant des interactions qualitatives avec les consommateurs. La reconnaissance vocale à cet égard est intéressante puisqu'elle devrait permettre à terme de mieux répondre aux demandes des clients s'exprimant dans un langage naturel.

Les autres technologies que sont la réalité augmentée ou le big data visent plus spécifiquement la personnalisation et le ciblage des offres.
Toutes ces technologies ont actuellement le vent en poupe et commencent à trouver des applications concrètes au sein des entreprises.


Le business numérique, encore expérimental

Si l'entreprise entièrement numérique relève encore aujourd'hui plus du rêve que de la réalité, l'émergence de technologies comme l'impression 3D, la cryptomonnaie, ou encore l'internet des objets ouvrent de grandes perspectives à moyen terme. L'idée à chaque fois est de faire converger les personnes, les objets et les métiers pour mieux les « numériser ».

Encore très souvent expérimental, le déploiement des technologies menant au tout numérique commence toutefois à prendre forme notamment dans les secteurs d'activité fondés sur le matériel (applications embarquées dans l'automobile, impression 3D industrielle), mais aussi et surtout dans les secteurs d'activité fondés sur l'immatériel.


L'autonomie, l'ultime étape

A échéance plus longue, Gartner anticipe l'apogée de technologies visant l'autonomie. Assistants intelligents, robots évolués, interfaces cerveau-machine... ces technologies du futur qui ont tout l'air pour le moment d'être de la science fiction devraient débarquer progressivement dans une dizaine d'années. Ces technologies ont pour point commun de reproduire, voire de remplacer l'homme, en analysant et calquant les comportements humains. Les assistants numériques pourraient ainsi répondre à une question en langage naturel ou rédiger un texte complexe.

Dans un autre champs d'application, l'autonomie verra l'arrivée sur le marché de voitures sans conducteur !


Un classement à prendre avec des pincettes

Si le classement in et out des technologies réalisé par Gartner est réalisé de façon très sérieuse et documentée, il n'empêche qu'il n'a rien d'une bible ! En effet, si techniquement toutes les technologies présentées sont « possibles et réalisables », il n'empêche que certaines pourtant bien notées pourraient ne jamais voir le jour ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu'une technologie doit répondre à un besoin et correspondre à des usages. Clairement, la meilleure des technologies n'est rien si l'utilisateur ne souhaite pas se l'approprier.

Le passé fourmille d'exemples de super-technologies qui ont fait des flops retentissants. A suivre donc.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top