logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Cession-reprise : Essentiellement des microentreprises

2ème partie du dossier consacré à la cession reprise

Publié le

Selon le Baromètre BODACC, l’essentiel des repreneurs en 2013 (87%) compte moins de dix salariés et les sociétés à capitaux concentrent huit reprises sur dix (82%).

La cession-reprise en 2013 se concentre autour de repreneurs en petites entreprises. 55% soit 24.632 repreneurs sont ainsi des microentreprises sans salarié qui ont consacré 160.471 € en moyenne à l'achat de leur fonds de commerce. « Ce prix d’acquisition est en léger recul (‐ 1%) sur un an mais demeure supérieur de 15% à celui constaté en 2009 (139.564 €). » Viennent ensuite les repreneurs en TPE de 1 à 9 salariés. Elles portent, 32% des reprises soit 14.253, « nombre en baisse sensible par rapport à 2012 (‐ 19%). Le montant moyen des transactions est également en retrait (‐ 5,4%) à 182.612 €, valeur comparable à celle de 2010. »

La même désaffection est enregistrée chez les PME de 10 à 249 salariés : « 3.946 se sont portées acquéreuses d’une activité, soit 26% de moins sur un an alors que 2012 avait atteint un point haut avec plus de 5.300 reprises ».

Pour ces entreprises, le prix moyen à payer est resté élevé à 388.055 € mais en retrait de 4,3% par rapport à la valeur de 2012, qui avait franchi la barre des 400.000 €. Les ETI enfin et les Grandes entreprises ont particulièrement investi : 1.673 ont acquis un fonds de commerce en 2013, soit 53,8% de plus qu’en 2012. « L’essentiel (1.598) est constitué d’ETI. Les activités reprises se sont négociées sous la barre des 500.000 €, à 462.202 €. »

Les sociétés à capitaux concentrent huit reprises sur dix

« Si les SARL restent les plus nombreuses (58%), les SA et assimilées sont de plus en plus actives. Elles représentaient moins de 10% des acheteurs jusqu’en 2010. Elles portent désormais le quart (24%) des transactions. »

Dans le détail, près de 26.000 fonds de commerce ont été repris par des SARL (‐ 15%). « Le montant moyen d’acquisition des fonds par des SARL tend à se stabiliser autour de 175.000 €. » Du côté des SA, le regain se confirme (+ 19%) portant le nombre de repreneurs à plus de 10.000, soit deux fois plus qu'en 2011. « Ces structures généralement de plus grande taille et plus anciennes peuvent trouver dans la reprise de fonds de commerce le moyen rapide d’accélérer leur développement. Les transactions se signent toutefois sur un montant moyen en retrait à 286.890 €. »

Les autres formes juridiques concernent quant à elles 1.751 repreneurs, « un millier sont des sociétés en nom collectif dont près de la moitié exercent l’activité de buralistes ou débits de boisson. »
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top