logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Nouvelles technologies : quels équipements pour quels usages ?

Focus sur les nouvelles technologies et l'usage qui en est fait, à la maison ou au travail.

Publié le

Dans une récente étude réalisée par le Crédoc, Régis Bigot, Patricia Croutte et Emilie Daudey dressent le portrait des Français face aux nouvelles technologies de l'information et de la communication à la maison, mais aussi au travail. Instructif.

Selon une étude menée par le Crédoc en 2013, les Français sont plutôt bien équipés en télévision, ordinateur, tablette et autre smartphone, et ce même si les budgets de chacun se resserrent et que les choix sont parfois cornéliens. « Il est frappant de constater que les consommateurs parviennent à dégager des marges de manœuvre pour financer leur acquisition d’équipements électroniques et les abonnements téléphoniques et Internet afférents » précise le Crédoc.

Car une chose est sûre, les Français n'hésitent pas à mettre la main à la poche pour profiter de la technologie ! La preuve : «
les équipements en ordinateur, téléphone fixe, téléphone mobile, tablette tactile ainsi que les abonnements internet, téléphonie et télévision sont en nette progression. »

En 2013, selon le Crédoc, 83% des 12 ans et plus disposent ainsi d’un ordinateur à domicile et 81% sont connectés à internet (+2 points et +3 points respectivement), « 36% possèdent même plusieurs ordinateurs dans leur foyer (+1 point). » Quasiment toutes les connexions sont des connexions à haut débit (99%). La plus grande part des connexions domestiques sont assurées par l’ADSL (89%). Le câble concerne 5% de connexions et la fibre optique 3% (comme en 2012).

Quid de la tablette tactile ?

Quant à la progression de l’équipement en tablettes tactiles, elle est spectaculaire : « il a plus que doublé en un an, passant de 8% à 17%. » Du côté de la téléphonie, les Français ne sont pas en reste puisque 91% des personnes résidant en France disent posséder un téléphone fixe, tandis que 89% (+ 1 point) détient un téléphone portable. « Ici aussi, les nouveaux outils affichent une croissance qui détonne par rapport au contexte : 39% des Français sont équipés d’un smartphone en 2013, contre seulement 17% il y a deux ans. » De même, les Français détiennent massivement un poste de télévision à domicile. « La rapide diffusion de l’ordinateur et d’internet ne nuit donc pas, pour l’heure, au téléviseur, qui trône toujours au domicile de 97% des enquêtés. »

Globalement, en croisant les données de l’équipement des individus interrogés, chacun dispose de plus en plus souvent d’équipements mobiles lui permettant d’accéder à internet en tout lieu, à tout moment (smartphone : + 11 points, tablette tactile : + 9 points, ordinateur portable : + 4 points). « Au final, plus de sept personnes sur dix (71%) ont désormais l’usage d’un ordinateur portable, d’un smartphone, d’une tablette ou d’une clé 3g/3g+ (+ 7 points en un an, + 16 points en deux ans) ». Ce fort taux d'équipement permet aux personnes interrogées de se connecter en mobilité, et cela à l’intérieur même du domicile. « Cette année, en effet, un cap a été franchi : le 1er mode de connexion à domicile est la connexion sur un ordinateur via le réseau Wi-Fi (53%, + 4 points).Ce type de connexion est désormais plus répandu que la connexion sur un ordinateur branché à une connexion fixe (52%, - 2 points). 3% des enquêtés se connectent chez eux via un ordinateur connecté sur le réseau mobile. »

Quels usages dans la vie quotidienne ?

Dans la vie quotidienne, les nouvelles technologies répondent à des usages particuliers (travail à domicile, e-commerce, envoi de SMS, courriel...), mais elles permettent aussi de plus en plus de remplir les temps morts (temps de transport, temps d'attente...). Ainsi, selon le Crédoc, 49% de la population envoient des SMS ou des courriels lorsqu’ils patientent, 48 % écoutent de la musique, 47% téléphonent, 26% naviguent sur Internet, 20% jouent à des jeux électroniques et 11% regardent des vidéos ! « Au final, tous types d’outils confondus, ils sont 72% à avoir recours aux TIC au moins de temps en temps pour occuper un temps mort. 39% des individus interrogés disent les utiliser souvent. Force est de constater que les nouvelles technologies ont trouvé une nouvelle place où s’insérer dans notre quotidien. »

Outre les temps morts, et sachant que les personnes équipées à domicile se connectent quasiment toutes à internet, et que pour 77% d’entre elles, la connexion est quotidienne (proportion inchangée par rapport à 2012), quels sont les usages les plus courants de ces outils ? A cette question, le Crédoc apporte des éléments précis de réponse.

Quels usages de la téléphonie mobile ?



Plus encore que la voix, la ligne téléphonique aujourd'hui transporte des données. Ainsi, sept personnes sur dix envoient des SMS en 2013 (+ 5 points en un an, + 10 points en deux ans). « En moyenne, on envoie en 2013 une vingtaine de SMS par jour, contre une quinzaine l’an dernier ». Outre les SMS, la téléphonie mobile permet de plus en plus souvent de se connecter à internet pour lire ses e-mails, mais aussi consulter des informations en ligne. « Anecdotique jusqu’en 2008, l’accès à internet sur téléphone mobile connaît depuis 2009 une progression très forte, favorisée par la diffusion croissante des smartphones ». En 2013, 37% des personnes interrogées naviguent sur internet depuis un téléphone mobile (+ 8 points) ; 30% y consultent leurs courriels (+ 7 points), 29% téléchargent des applications, gratuites ou payantes (+ 8 points). « Seul un usage continue à stagner : 7% de nos concitoyens regardent la télévision sur un téléphone mobile (contre 8% l’an dernier). »

Quels usages de l'ordinateur connecté à internet ?



Cette année, l’enquête du Crédoc s’est plus particulièrement intéressée à neuf usages d’internet auxquels il faut ajouter bien évidemment la consultation des courriels :

  • 55% (+ 6 points) font des achats sur internet : « La proportion est en nette hausse cette année, aussi bien dans la population totale (+ 6 points), que chez les internautes (+ 5 points). Plus de 3 millions de personnes auraient franchi le pas au cours de l’année écoulée. »

  • 51% (+ 3 points) effectuent des démarches administratives ou fiscales : Dématérialisation des administrations oblige, de plus en plus de Français utilisent le net pour trouver des formulaires ou faire des déclarations en ligne.

  • 49% (+ 9 points) écoutent ou téléchargent de la musique : « Le recueil de l’information a été modifié cette année et il peut s’agir désormais aussi bien d’écoute que de téléchargement. En un an, ou bien la pratique s’est diffusée, ou bien la parole s’est libérée : quoi qu’il en soit, on mesure une hausse de + 9 points des pratiques ».

  • 45% (+ 3 points) participent à des réseaux sociaux : Facebook, MySpace ou Linked in entrent peu à peu dans le quotidien des Français.

  • 32% (+ 4 points) visionnent ou téléchargent des films, des vidéos, des séries.

  • 28% (+ 3 points) téléphonent par Skype ou MSN.

  • 25% (+ 4 points) recherchent des offres d'emploi : « Après le léger recul enregistré l’an dernier, la recherche d’emploi sur internet retrouve son niveau de 2011 (25%). Cette année, la progression est particulièrement nette chez les étudiants internautes ».

  • 23% effectuent du travail à domicile : « Nous nous intéressons ici au travail effectué par les personnes à leur domicile, sur un ordinateur ou internet. 23% des personnes interrogées nous disent que cela correspond à une réalité pour eux (exactement comme en 2011). La proportion monte à 28% quand on raisonne sur les internautes ou encore sur les seules personnes qui disposent d’un ordinateur à domicile. »

  • 22% (+ 1 point) regardent la télévision : « Cela représente 27% des internautes. En 2013, la proportion augmente aussi bien en population totale (+ 1 point) qu’au sein des seuls internautes (+ 1 point). »

En moyenne, les 12-17 ans passent 15 heures par semaine sur internet, contre 12 heures pour les adultes.

Quels usages dans le sphère professionnelle ?

Selon le Crédoc, plus de la moitié (55%) des actifs de 18 ans et plus, hors retraités, personnes au foyer, et étudiants, ont accès à un ordinateur sur leur lieu de travail. Sur ce pourcentage, dans 96% des cas, l'utilisation est effective. « Ainsi, 53% des actifs utilisent effectivement un ordinateur sur leur lieu de travail (quand 55% y ont accès). La tendance est, là aussi, à la hausse (+ 9 points par rapport à 2008) et dès lors qu’on utilise un ordinateur, on le fait quasiment tous les jours (à 82%, contre 78 % en 2008) ». Autrement dit, comme le souligne le Crédoc, « les situations intermédiaires (usage hebdomadaire ou plus rare encore) concernent moins de 10% de la population active qui a accès à un ordinateur. » Comme à la maison, dans la sphère professionnelle, la connexion à internet se démocratise. « En dix ans, la proportion d’actifs ayant accès à internet sur le lieu de travail a progressé de plus de 20 points ». Et si 54% des actifs ont accès à internet, 46% en font un usage effectif. Et 33% en déclarent un usage quotidien. « Là encore, le cas le plus fréquent est celui d’un usage quotidien : on ne recense que peu d’actifs en ayant un usage plus réduit (8% en font un usage hebdomadaire, 5% un usage moindre). » Lorsqu’il y a usage d’internet sur le lieu de travail, dans la moitié des cas, il s’agit d’un usage purement professionnel (50%) « tandis que, dans 47% des cas, il s’agit à la fois de répondre à des impératifs professionnels mais aussi de satisfaire des besoins personnels. » Dans le même temps, près de deux personnes sur cinq (39%) utilisent les TIC à des fins professionnelles en dehors de leurs horaires de travail (en soirée, le week-end, dans les transports, etc).

Quels enseignements pour la franchise ?

Tous les chiffres de l'étude du Crédoc font apparaître en filigrane que les nouvelles technologies de l'information et de la communication font désormais partie intégrante du quotidien. La meilleure preuve est apportée par l'utilisation de ces NTIC pour meubler les temps morts ! Quasi instinctif chez les jeunes générations, l'usage des smartphones, tablettes, ordinateurs connectés touche désormais quasiment toutes les générations, même les plus âgées. Cette démocratisation des usages implique pour les réseaux de franchise, et plus que jamais, de développer une stratégie cross-canal des activités. Réseaux sociaux, applications interactives, sites internet... aujourd'hui, les enseignes se doivent d'être opérationnels sur tous les fronts pour répondre aux nouveaux usages faits par les Français des nouvelles technologies. Il ne s'agit pas là seulement du volet e-commerce bien sûr... il s'agit plus globalement d'occuper le terrain électronique le plus largement possible pour informer, distraire, en un mot partager sa philosophie d'entreprise avec le plus grand nombre.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top