logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les seniors et la franchise

Quelle est la place des seniors dans la franchise d'aujourd'hui ?

Publié le

En France comme ailleurs, on travaille aujourd’hui bien plus longtemps. Cette constatation est encore plus vraie chez les entrepreneurs. De plus en plus, la création d'entreprise en franchise est une affaire de seniors. La franchise étant un excellent moyen de créer son entreprise, il est normal de voir la proportion de seniors chefs d'entreprise augmenter. Quelle est la situation actuelle ? Comment se positionnent les franchiseurs par rapport à ce phénomène ? Nous répondons à toutes ces questions.

La franchise est de plus en plus une affaire de seniors

La France vieillit, c'est un fait. Les plus jeunes des baby-boomers sont aujourd'hui quinquagénaires, tandis que leurs aînés font désormais partie du « papy boom ». En 2005, plus d'un Français sur cinq était âgé de plus de 60 ans. D'ici à 2020, ce chiffre devrait dépasser les 27 %, soit plus d'un Français sur quatre et en 2050, ce sera une personne sur trois.

La durée de vie augmentant sans cesse, il est normal que les seniors travaillent de plus en plus longtemps. On estime que plus de 15 % des créateurs d'entreprise ont plus de 50 ans.

D'après le baromètre L'indicateur de la franchise réalisé en 2013 pour la Caisse d'Epargne, 6,8 % des quelques 3500 franchisés interrogés sont âgés de 58 ans et plus. Cependant, la tranche inférieure, c'est à dire les 48 à 57 ans, représente près de 30 % des franchisés, tandis que les 38 à 47 ans sont encore plus nombreux avec près de 38 %. On peut donc s'attendre à voir grossir les rangs des seniors franchisés dans les années à venir !

Des seniors exclus de la population active

En 2001, le conseil européen de Stockholm avait fixé un objectif de 50 % des seniors (55 à 64 ans) dans la population active pour 2010. Malheureusement, ce chiffre n'a pas été atteint. En France, il est même inférieur à la moyenne européenne en raison de longues années de politique d'incitation au départ à la retraite. Cette ambition de remettre les travailleurs âgés sur le marché n'est pas uniquement motivée par des considérations sociales. Avec leur expérience et leurs compétences développées au cours de décennies de dur labeur, les seniors sont des atouts pour le monde de l'entreprise.

Pourtant, les plus de 50 ans voient leur employabilité diminuer avec l'âge. Les grands groupes leur préfèrent des salariés plus mobiles, flexibles et meilleur marché, et les offres d'emploi se raréfient. Cette situation, que les gouvernements successifs s'efforcent de redresser, est en fait une aubaine pour l'entrepreunariat et particulièrement pour la franchise.

En effet, les travailleurs âgés qui ne parviennent pas à trouver un emploi n'hésitent pas à le créer eux-mêmes. D'après une récente étude de l'observatoire Alptis de la protection sociale, 36 % des entrepreneurs seniors étaient demandeurs d'emploi avant leur création d'entreprise. Et pour se lancer dans le métier d'entrepreneur, quelle meilleure solution que la franchise ?

Qu'est-ce que les seniors apportent à la franchise ?

Un jeune entrepreneur sort rarement de nulle part, et c'est encore moins vrai quand il a 55 ans et plus. Pour un créateur d'entreprise, l'expérience accumulée pendant sa ou ses carrières précédentes est un atout de taille. L'étude citée ci-dessus établit que les seniors s'intéressent d'avantage aux secteurs qu'ils connaissent afin de profiter de cet atout. Souvent issus de métiers de l'encadrement, les seniors sont très capables dans le domaine de management et de la gestion, ce qui plaît aux franchiseurs comme aux établissements financiers.

Qu'il vienne ou non du secteur exploité par son franchiseur, il dispose également d'un carnet d'adresses conséquent. Ces contacts pourront l'aider à surmonter les mille et un problèmes qui l'attendent sur le parcours de son entreprise franchisée.

Du point de vue du franchiseur, il faut souligner un argument imparable : un senior est dégagé des emprunts et dispose d'un patrimoine plus important qu'un candidat à la franchise plus jeune. Il peut donc plus facilement obtenir le financement nécessaire pour son apport personnel. S'il est retraité, il reçoit également une pension qui lui permettra de démarrer son activité sans craindre pour ses revenus. Car, on le sait, les premiers mois sont toujours difficiles au niveau financier.

Enfin, un senior n'a plus d'obligations familiales et peut donc consacrer plus de temps à son travail – un autre facteur qui tend à rassurer les réseaux.

En conclusion, nous nous contenterons de tourner un regard serein vers l'horizon 2025. L'avenir le prouvera : la franchise et les seniors sont faits pour s'entendre.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top