logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

"L’accompagnement d’une franchise permet de démarrer en toute sérénité" Anaëlle Ferry et Arnaud Le Canu, Domicile Clean Bordeaux Bègles

Publié le

Anaëlle Ferry et Arnaud Le Canu ont ouvert leur agence de services à la personne avec Domicile Clean en octobre 2015 à Bordeaux. Pour Toute la Franchise, ils ont accepté de revenir sur leur parcours et tout ce que leur apporte l'enseigne depuis le lancement de leur projet entrepreneurial.

"L’accompagnement d’une franchise permet de démarrer en toute sérénité" Anaëlle Ferry et Arnaud Le Canu, Domicile Clean Bordeaux Bègles

DOMICILE CLEAN

Faites confiance à un professionnel des Services à la Personne
Prestations de services au domicile des particuliers.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Anaëlle : J’ai 28 ans, et j’ai effectué un BTS Assistante Manager en alternance au siège de  DOMICILE CLEAN à Rennes pendant deux ans, où j’étais principalement en charge de la paie et de la partie ressources humaines. Après une année en poste, nous avons fait le choix avec Arnaud d’être indépendants.

Arnaud : J’ai 38 ans, tout mon cursus scolaire supérieur et professionnel s’est effectué dans le monde de la grande distribution. J’occupais le poste de directeur dans un magasin alimentaire lorsque nous avons fait le choix de rejoindre DOMICILE CLEAN.

Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Aviez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

Après avoir travaillé au siège, ils nous paraissaient évident de continuer avec ce réseau, connaissant de l’intérieur leurs points forts en comparaison avec d’autres enseignes.

Nous avons en effet consulté les différentes caractéristiques (financières entre autres) d’autres réseaux afin de valider définitivement notre choix, grâce notamment aux fiches disponibles sur le site de Toute la Franchise.

Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

Anaëlle : Pour ma part, oui, travaillant au siège je savais à quoi m’attendre. Cependant, je n’avais pas un poste polyvalent. De ce fait, cela a aussi été un challenge pour moi, n’ayant pas effectué de mission commerciale et de management des équipes.

Arnaud : Me concernant, je n’étais pas du tout de la partie, le client venait vers moi et non l’inverse, ce qui a été un peu déroutant au début. La grande distribution reste un secteur très dur où la rémunération n’est pas du tout à la hauteur de l’engagement personnel. Nous avions envie de plus.

Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

Nous avons été accompagnés et aidés tout au long du processus. Dès le démarrage avec la création de la structure, puis par une formation au siège et enfin au moment du lancement, où tout a été cadré et structuré.

Nous avons pour ces étapes économisé du temps et de l’argent, du fait notamment que nous n’ayons pas dû prendre de prestataires externes (avocats, comptable etc…)

Depuis le lancement, toutes questions ou problématiques sont tout de suite prises en charge par les franchiseurs, nous pouvons les joindre très facilement en personne.

Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

Oui, tant sur la partie commerciale et managériale que sur les plans administratif, que juridique ou financier, avec des outils et des services très qualitatifs.

Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

Les relations sont très bonnes entre nous, les différentes réunions régionales et nationales nous permettent d’échanger sur nos réussites et problématiques, elles apportent une réelle cohésion au groupe. De plus chacun est disponible au quotidien pour aider ses confrères.

En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

Tout à fait, nous sommes satisfaits du développement de notre société. Au-delà des éléments de chiffres d’affaires, le plus important, je pense, pour des dirigeants, c’est avant tout d’atteindre les chiffres attendus en termes de rentabilité et donc ensuite de rémunération.

Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

Le franchiseur gère toute la partie développement commercial sur internet, ce qui représente un gros enjeu dans notre société actuelle.

Nous appliquons les recommandations de celui-ci sur la communication locale et un suivi au quotidien auprès de nos clients.

Il n’y a pas une ou deux actions qui nous permettent de nous développer, c’est un ensemble d’actions quotidiennes sur du long terme qui amènent un résultat.

Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Le concept l’est totalement, tant sur la qualité du service proposé que sur le plan commercial. Nos clients bénéficient de conditions plus que favorables que chez nos concurrents sans que cela n’entache en rien la qualité de nos services.

Il y a un réel équilibre mis en place par le franchiseur entre notre service commercial de qualité et la rentabilité de nos structures.

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seuls ?

Assurément non. Pour connaitre personnellement des indépendants du secteur, le coût de la franchise est totalement absorbé par l’accompagnement mis en place par le réseau, sans aucun doute. La franchise est un accélérateur de développement.

Mais, plus important, nous ne sommes pas seuls, de ce fait nos us et coutumes sont complètement cadrés et aucune dérive sociale n’est possible, ce qui est un réel soulagement pour un chef d’entreprise.

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

La question ne se pose pas, nous ne regrettons en aucun cas notre choix, notre contrat sera renouvelé assurément dans deux ans.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

De se lancer et de prendre contact avec le réseau. Cela n’engage à rien mais peut apporter beaucoup de réponses à ses interrogations et doutes. Nos métiers de services à la personne présentent de belles opportunités. C’est un métier très humain tant sur le plan du management que des rencontres clients.

Devenir indépendant ou changer de secteur d’activité est un réel challenge, mais l’accompagnement d’une franchise permet de démarrer en toute sérénité.

Découvrir le concept Domicile Clean

>> Lire aussi : Domicile Clean enregistre un taux de renouvellement de 100% pour 2020

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,2/5 - 5 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de DOMICILE CLEAN

Faites confiance à un professionnel des Services à la Personne

RÉUSSISSEZ VOTRE PROJET D’ENTREPRISE DE SERVICES À DOMICILE 

L’enseigne DOMICILE CLEAN a fait le choix de se spécialiser dans 3 activitésafin d’assurer à ses clients la meilleure des qualités
 

 
POURQUOI CHOISIR DOMICILE CLEAN ? 

Un réseau fort d’une expérience de 12 ans  
5 agences ont dépassé ou dépasseront 1 million d’€ de CA en 2018
Trouver votre équilibre financier en seulement 6 à 8 mois
 
MAITRISEZ LES ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top