logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

"Je n’ai aucun regret sur le choix du partenaire, j’ai déjà renouvelé deux fois le contrat" Anthony Burlot, Domicile Clean Saint-Brieuc

Publié le

Anthony Burlot a rejoint le réseau Domicile Clean à Saint-Brieuc en 2008, comptant ainsi parmi les premiers franchisés d'une enseigne qu'il a vu évoluer et se construire au fil des ans pour toujours mieux accompagner ses franchisés. Il revient ici sur sa propre expérience d'entrepreneur.

"Je n’ai aucun regret sur le choix du partenaire, j’ai déjà renouvelé deux fois le contrat" Anthony Burlot, Domicile Clean Saint-Brieuc

DOMICILE CLEAN

Faites confiance à un professionnel des Services à la Personne
Prestations de services au domicile des particuliers.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Anthony Burlot, j'ai 40 ans. Après une maitrise de gestion d’entreprise, j’ai intégré un groupe de grande distribution pendant cinq ans en qualité de chef de rayons. Mon évolution ne pouvant se faire que via la mobilité, j’ai décidé de quitter ce groupe et de rechercher un nouveau challenge.

En 2008, les premiers réseaux de services à la personne se mettaient en place et ne nécessitaient pas un apport financier trop important, je me suis donc intéressé à ce secteur d’activités d’un peu plus près.

Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Aviez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

J’ai effectivement rencontré puis avancé dans le projet avec une enseigne concurrente, mais celle-ci n’a pas été assez réactive en termes d’accompagnement une fois que j’ai eu acté ma décision de me lancer.

J’ai donc relancé mes recherches et je suis tombé sur l’enseigne DOMICILE CLEAN, qui avait l’avantage d’être basée sur Rennes et d’être moins coûteuse en termes de droits d’entrée.

Nous nous sommes rencontrés rapidement avec les franchiseurs, messieurs Faillat et Erissé : le feeling est très bien passé donc la question ne se posait plus sur le choix de l’enseigne !

Pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

Comme je vous l’ai précisé, je venais de la grande distribution, secteur très formateur mais qui, pour la plupart des groupes, demande à ses cadres une mobilité nationale pour évoluer, alors que j’avais le souhait de rester autour de Saint-Brieuc du fait du travail de mon épouse.

Par ailleurs, j’ai toujours eu un goût prononcé pour le management, aussi bien dans le cadre professionnel que sportif, où j’ai eu très jeune la responsabilité d’entrainer des équipes.

Cumulé au fait que l’apport nécessaire restait relativement bas et que le secteur semblait porteur, j’ai décidé de sauter le pas. Mais cela ressemblait quand même à un grand saut dans l’inconnu sur un secteur très récent, d’où le choix d’une franchise pour être accompagné.

Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

En 2008, DOMICILE CLEAN lançait tout juste le réseau, j’étais le deuxième franchisé du réseau après Carole à Trappes.

Nous avions passé une semaine de formation sur Rennes afin de connaître les bonnes pratiques, le discours commercial, mais aussi apprendre à mener des entretiens de recrutement.

Les questions étaient nombreuses au démarrage, forcément, donc Nicolas Faillat et Cyril Erissé étaient toujours là pour répondre à mes attentes.

Au fil des années, les outils proposés par la franchise se sont professionnalisés, permettant de s’adapter aux exigences du métier et d’être de plus en plus efficaces.

Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

Complètement, il a su être très présent au démarrage par des visites régulières, avant d'être toujours plus à l’écoute et proposer les outils (logiciel, assistance juridique, communication) au fil des années afin de nous permettre une évolution régulière.

Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

Il règne globalement une très bonne ambiance au sein du réseau, et se sont même créées des relations proches avec certains franchisés que l’on a pu découvrir au cours des réunions régionales et nationales qui sont des moments forts de travail et de convivialité.

Cet esprit est très important, notamment sur des périodes comme nous vivons cette année, où il est primordial de ne pas rester seul dans son coin mais plutôt d’échanger et de trouver les solutions.

En tant qu’"ancien" du réseau, les franchisés plus récents viennent aussi prendre des infos ou des conseils de temps en temps.

En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

Oui, j’ai très rapidement atteint les objectifs fixés à la signature, et le CA est en progression constante depuis le démarrage, même si les progressions sont plus difficiles ces dernières années du fait du niveau d’activité atteint.

Quelles actions menez-vous pour développer votre CA et vos clients ?

Depuis le départ, DOMICILE CLEAN nous a donné les clefs d’une communication réussie. Celle-ci doit être continue et massive pour se faire connaître puis maintenir une notoriété importante.

Nous mettons en place des moyens de communication importants sur le plan local et le franchiseur nous accompagne sur la communication digitale. Le franchiseur nous accompagne aussi sur des outils permettant de fidéliser nos clients.

Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

Le concept est complètement justifié avec un développement des services dits de confort et une démocratisation de ces besoins.

Le fait d’être spécialisé sur trois activités permet de ne pas s’éparpiller et d’être performant. J’ajouterais que nous avons un très bon positionnement au regard de la concurrence.

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

Je ne suis pas certain, surtout à 28 ans, sur un secteur que l’on ne maîtrise pas. La franchise m’est apparue comme la solution idéale pour se lancer dans le monde de l’entreprenariat tout en étant accompagné de façon efficace et soutenu en cas de problème.

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

Complètement, je n’ai aucun regret sur le choix du partenaire, j’ai déjà renouvelé deux fois le contrat. J’y ai trouvé ce que j’attendais, un appui et des conseils tout en gardant l’autonomie de la gérance.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

N’hésitez pas ! Rencontrez Nicolas et Cyril, ils sauront vous donner l’ensemble des éléments du fait de leur grande connaissance du terrain.

Pour confirmer votre opinion, contactez les franchisés qui pourront vous donner leur ressenti selon leur ancienneté dans le réseau.

>> Lire aussi : Domicile Clean offre des opportunités d’ouvertures d’agences en Bretagne et Normandie

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,9/5 - 4 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de DOMICILE CLEAN

Faites confiance à un professionnel des Services à la Personne

RÉUSSISSEZ VOTRE PROJET D’ENTREPRISE DE SERVICES À DOMICILE 

L’enseigne DOMICILE CLEAN a fait le choix de se spécialiser dans 3 activitésafin d’assurer à ses clients la meilleure des qualités
 

 
POURQUOI CHOISIR DOMICILE CLEAN ? 

Un réseau fort d’une expérience de 12 ans  
5 agences ont dépassé ou dépasseront 1 million d’€ de CA en 2018
Trouver votre équilibre financier en seulement 6 à 8 mois
 
MAITRISEZ LES ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top