logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Interview Cuisines Ixina : "Nous sommes sur le cœur de marché de la cuisine"

Publiée le , Franchise Ameublement
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

A l'occasion du salon Franchise Expo Paris 2019, Toute la Franchise a eu l'opportunité d'échanger avec Michel Griffon, directeur commercial du réseau Ixina, qui a évoqué avec nous le développement du concept de cuisiniste.

Toute la Franchise : Où en est aujourd'hui le réseau dans son développement ?

Michel Griffon : Je suis arrivé dans le réseau en 2011, il y a 8 ans, et à l'époque nous avions 60 à 70 magasins, et nous réalisions à peu près 100 millions d'euros de chiffre d'affaires. En 2018, nous avons clôturé l'année avec 146 magasins, et un chiffre d'affaires de 267 millions d'euros. Nous avons encore des opportunités, avec un maillage qui est encore possible jusqu'à 240, 250 magasins.

TLF : Comment se positionne le réseau sur le marché de la cuisine ?

MG : Ixina se positionne à peu près sur le deuxième quartile du marché. Il faut savoir que ce sont des produits qui sont destinés à des consommateurs qui souhaitent des installations d'entrée ou moyenne gamme. Au final, nous sommes sur le cœur de marché de la cuisine.

TLF : Quel profil de candidat recherchez-vous pour rejoindre votre enseigne ?

MG : Nous avons, au sein du réseau, beaucoup de profils différents. Ce sont souvent des gens qui sont en reconversion après une carrière plus ou moins longue, parce qu'il faut quand même un investissement relatif, avec un apport compris entre 80 et 120.000 euros en fonction des projets. Ce sont des projets, dans leur globalité, qui représentent à peu près 400, 450.000 euros. 

Donc en termes de profils, nous avons un peu tous les horizons, avec par exemple des gens qui étaient installateurs de cuisines, qui veulent se lancer dans la vente, et ont pour projet d'ouvrir un ou deux magasins. 

Il faut savoir que notre développement se fait aussi beaucoup en interne, parce qu'aujourd'hui, c'est un business model qui fonctionne très très très bien, et les franchisés veulent très rapidement réinvestir. Alors nous les freinons un petit peu, parce que c'est vrai que sur la première année, quand ils veulent tout de suite réinvestir sur un second magasin, c'est un peu rapide. Nous voulons qu'ils se posent : à partir du moment où on a deux magasins, on change un peu de métier, on est plus dans le management, on a plus de recul, alors qu'avec un magasin, on est vraiment dans le business, au contact des consommateurs. Pour certains profils, cela convient, pour d'autres, il faudra deux magasins, trois, quatre, cinq, six… Nous avons des franchisés qui vont jusqu'à six magasins sur une marque unique aujourd'hui, donc nous avons un fort développement en interne.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 2 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top