logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Sara Dolias se confie à Info-Mandataire suite à sa participation à Chasseurs d’appart’

Publié le

Après sa prestation remarquée dans l’émission Chasseurs d’appart’, diffusée en avril dernier sur M6, Sara Dolias, mandataire immobilière du réseau SAFTI, s’est confiée à Info Mandataire dans une interview vidéo au cours de laquelle elle revient sur son parcours, son quotidien de conseillère immobilière SAFTI et les apports de son passage dans l’émission à succès de Stéphane Plaza.

Un parcours atypique jusqu’à l’immobilier : « Il fallait que je sois mon propre patron »

Dans un premier temps Sara Dolias revient sur son parcours qui l’a amenée à créer son entreprise dans l’immobilier. Un parcours qu’elle qualifie d’« atypique ». A 24 ans elle décroche une maitrise en communication et s’oriente vers un tout autre domaine : celui de l’équitation, une passion. Elle passe son monitorat pour être cavalière en écurie de propriétaire et enseignante pendant 5 ans. Puis elle décide de donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle. « J’ai eu envie de changement, explique la jeune femme. J’ai atterri dans le Nord il y a 5 ans et je suis tombée par hasard dans l’immobilier. »

Ce qu’elle recherche avant tout c’est l’indépendance. « J’aime la liberté et, convient-elle, j’ai un problème avec l’autorité. Il fallait donc que je sois mon propre patron pour ne pas avoir de contraintes et pouvoir gérer mon temps comme je voulais. Etre indépendant est ce qui convenait le mieux à mon caractère. » Elle choisit donc d’entreprendre dans l’immobilier en rejoignant un premier réseau de mandataires puis en intégrant le réseau SAFTI au sein duquel elle évolue aujourd’hui. Pour elle, exercer au sein d’un réseau de conseillers immobiliers indépendants est « le modèle le plus intéressant aujourd’hui ».

« Je dois apporter le meilleur des services à mes clients »

Quant au choix de rejoindre SAFTI, elle l’explique par la performance des outils développés par le réseau. « Je ne travaille qu’en exclusivité donc je dois apporter le meilleur des services à mes clients et pour avoir 100% de chance de vendre un bien il me faut des services et des outils derrière », détaille-t-elle. L’autre atout qu’elle met en avant est la notoriété de l’enseigne qui mène d’importantes campagnes de communication, notamment à la télé. Cette présence forte présence médiatique lui offre une crédibilité et contribue à faire connaitre toujours plus le métier de mandataire immobilier qui, selon elle, reste encore méconnu des vendeurs et acquéreurs.

Enfin, en exerçant au sein d’un réseau, elle peut également profiter de synergies avec les autres conseillers. « Faire partie d’une équipe » est un élément primordial selon elle pour réussir. « Dans notre région, nous sommes très nombreux sur le secteur. Certains pourraient voir ça comme de la concurrence mais, pour ma part, je pense que l’important c’est de pouvoir travailler en partenariat. Je travaille même avec des agences ou avec des amis qui sont dans d’autres réseaux. Plus on est nombreux sur un secteur, plus on communique et plus on a de chances de satisfaire nos clients », affirme-t-elle.

Chasseur d’appart’, « une des meilleures expériences de ma vie »

Participer à l’émission Chasseur d’appart’ a été, pour Sara Dolias, une expérience réellement enrichissante. « Honnêtement, ça a été une des meilleures expériences de ma vie », déclare la jeune femme qui explique avoir gagné de la notoriété, bien sûr, mais aussi appris à aborder son métier différemment. « Dans l’émission on nous demandait d’être très observateur, de ne pas trop parler, de laisser les acquéreurs se projeter dans la maison. » Des conseils qu’elle applique toujours aujourd’hui, dans le cadre de son activité.

L’autre apport de l’émission Chasseur d’appart’ relevé par Sara Dolias est qu’elle lui a permis de conforter sa vision du métier. « Je suis quelqu’un qui ne se prend pas au sérieux, indique-t-elle. Je pense que les gens ont besoin de ça, qu’on soit naturel, et l’émission met vraiment ça en avant. » De manière globale, elle se réjouit de l’image positive de l’agent immobilier reflétée par ce type d’émission. « L’agent immobilier qui va suivre ses clients, les accompagner et construire avec eux une relation très proche. »

Sara Dolias termine cette interview par quelques conseils ou encouragements à destinations de ceux qui envisagent de se lancer dans l’immobilier : « C’est franchement un métier fabuleux dans le sens où il n’y a pas de routine, avance-t-elle, tous les jours vous allez rencontrer des personnes différentes, des projets différents. » Et si elle admet qu’« il ne faut pas avoir peur de travailler », elle assure que « par contre on est sûr à 100% que si on travaille ça va payer ».

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top